Causes des calculs rénaux coralliens et leur traitement

Cliniques

Les calculs rénaux ressemblant à des coraux sont l’une des manifestations les plus graves de la lithiase urinaire. Selon les statistiques, la pathologie est présente dans 5% des cas. Les femmes les plus touchées ont entre 20 et 50 ans.

Causes de la formation

Divers facteurs peuvent provoquer le développement de pierres de corail. En médecine moderne, il est habituel de choisir plusieurs raisons principales:

  • Prédisposition héréditaire.
  • Augmentation des protéines et des sels dans l'urine.
  • Violation du métabolisme phosphore-calcium dans le corps.
  • Maladies infectieuses du système génito-urinaire.
  • Maladies cardiovasculaires.

La pierre de corail est formée conformément à la théorie de la matrice. Premièrement, il existe un "cadre" de composés protéiques (bactéries, cellules sanguines). De plus, sur cette base, les sels minéraux se déposent progressivement.

Les calculs rénaux de corail peuvent avoir une composition chimique hétérogène en couches. Dans la plupart des cas, les minéraux formant des pierres ne dépassent pas 3-4, mais on trouve également des calculs monominéraux. La composition chimique des pierres de corail est:

  • oxalates denses et forts, composés de composés de calcium acide oxalique;
  • des urates solides formés à partir de sels d'acide urique;
  • phosphates mous provenant des sels de calcium de l'acide phosphorique;
  • pierres de composition mixte.

Beaucoup moins commun de carbonate, cystine, cholestérol et protéines.

Signes cliniques

Contrairement aux petites pierres, qui peuvent se déplacer vers les uretères et provoquer une attaque de colique rénale, les calculs coralliens des reins ne sont pas très mobiles. La douleur aiguë ne se produit pratiquement pas.

Les symptômes suivants apparaîtront:

  • douleur dans le côté ou dans le bas du dos, caractère terne ou terne;
  • augmentation de l'inconfort sur le fond des mouvements actifs (sport, monter à cheval ou dans une voiture sur une route accidentée);
  • difficulté à uriner (diminution de la quantité d'urine et envies fréquentes et déraisonnables);
  • modifications externes de l'urine associées à la pénétration de sang et d'exsudat inflammatoire (hématurie, pyurie) dans le liquide excrété;
  • réaction de température (inflammation dans le rein).

Méthodes de diagnostic

Pour la détection précise d'une pierre de corail dans le rein et le choix de la tactique de traitement, 2 méthodes de diagnostic suffisent amplement:

  1. Échographie (échographie).
  2. Examen aux rayons X (vue d'ensemble ou urographie avec contraste).

Dans certains cas, si vous avez des doutes avec votre médecin ou pour choisir un traitement, vous devrez effectuer un scanner. Pour déterminer la composition chimique du calcul, des tests de laboratoire sur l'urine et le sang sont effectués.

Les principaux types de traitement

Le traitement principal et le plus efficace contre les calculs coralliens dans le rein est la chirurgie. La variante la plus couramment utilisée est la néphrolithotomie, qui consiste à retirer un tartre ressemblant à un corail après la dissection du rein. Les indications pour l'ablation chirurgicale seront:

  • Grande formation sans forme occupant l'espace intérieur du rein, dans laquelle il est impossible d'effectuer un traitement conservateur.
  • État pathologique grave du système urinaire dû à une violation de l'écoulement de l'urine.
  • Détection de complications graves sous forme d'hydronéphrose, de rides du corps, de suppuration et d'insuffisance rénale.
  • Episodes fréquents d’exacerbation de pyélonéphrite chronique avec maladie grave et traitement inefficace.
  • Hématurie sévère avec perte de sang dans les voies urinaires.

Le médecin peut également suggérer une méthode non invasive - néphrolithotripsie à distance ou percutanée en utilisant la thérapie par ondes de choc. Le concassage d'une pierre de corail ne réussit pas toujours, en particulier s'il s'agit d'oxalates ou de pierres d'urate. Cependant, lorsque la technique des pierres mélangées et phosphatées est bien appliquée.

Régime thérapeutique

La tâche principale du régime alimentaire des calculs coralliens dans les reins consiste à organiser une nutrition spéciale et à réduire la consommation d'aliments riches en calcium. Le régime alimentaire est l'une des conditions essentielles au succès du traitement de la maladie.

Il est nécessaire de limiter l'utilisation des produits suivants:

  • produits laitiers fermentés, y compris le fromage cottage;
  • tous les fruits et légumes;
  • baies - groseilles, airelles et canneberges.
  • boissons au gaz;
  • épices chaudes et sel;
  • l'alcool;
  • café

Les produits autorisés pour les pierres de corail comprennent:

  • du pain
  • céréales et pâtes alimentaires;
  • plats de viande et de poisson;
  • huile végétale et crème;
  • jus aigres et boissons aux fruits;
  • toutes sortes de soupes.

Les experts recommandent de boire plus d'eau, au moins 2 litres par jour.

Les calculs coralliens formés dans les reins sont capables de perturber toutes les fonctions fondamentales du système urinaire. Identifier ce problème est une indication pour un traitement chirurgical. Dans certains cas, le médecin peut appliquer une option de traitement non chirurgical.

Que faire si des calculs coralliens apparaissent dans les reins

Elena Malysheva: Le seul moyen de retirer les PIERRES DES REINS, qui aide vraiment presque immédiatement.

L'urolithiase peut avoir de graves conséquences, par exemple des calculs rénaux ressemblant à du corail. Cette complication est rare, mais se caractérise par une très grande taille et la croissance rapide d'une base solide. Un tel néoplasme est difficile à traiter avec des médicaments.

Causes et symptômes

Les maladies infectieuses et les troubles du système urinaire sont les principaux facteurs d’apparition de calculs coralliens. Actuellement, ce type de complication ne concerne pas plus de 5% du nombre total de patients.

Ce pourcentage a tendance à augmenter car les causes de l'effet sur le processus physico-chimique de la miction sont assez complexes:

  • susceptibilité génétique aux pathologies des voies urinaires;
  • haute teneur en sel, protéines, qui servent de matériau pour la formation de calculs;
  • hypodynamie associée à des anomalies du métabolisme phosphore-calcium;
  • diverses infections;
  • la présence de pathologies vasculaires.

Le cours de la maladie est caché. La douleur au stade initial est insignifiante ou totalement absente. Les plaintes des patients sont généralement de nature générale; on parle de fatigue excessive, de faiblesse, de maux de tête, de sensation de sécheresse dans la cavité buccale, moins souvent de frissons.

Aux derniers stades du développement de la lithiase urinaire, on observe une douleur intense dans la région lombaire et une thermorégulation altérée du corps. Manifestations de pyélonéphrite, insuffisance rénale. Les symptômes sont plus prononcés, accompagnés de coliques rénales.

Événements médicaux

La médecine à ce stade utilise trois méthodes de traitement.

Traitement thérapeutique - utilisé dans la formation de calculs avec des sels d'acide urique. L'acceptation de médicaments au citrate pendant plusieurs mois affecte les calculs et les dissout. Si la composition chimique des tumeurs est différente, la méthode du médicament n'est pas appliquée.

Médicaments prescrits destinés à:

  • réduction des sels dans les voies urinaires;
  • réduction du calcium;
  • un obstacle à la formation de nouvelles pierres dures;
  • normalisation de l'acidité de l'urine - vitamines du groupe B.

Une intervention chirurgicale est prescrite dans les cas très graves, lorsque la pierre est complètement cristallisée ou que le rein doit être enlevé. Cette méthode est caractérisée par la purification absolue des voies supérieures pour l'excrétion de l'urine et du pelvis rénal. Ainsi, l'infection est complètement nivelée. Au stade actuel du développement de la médecine, l'ouverture de la cavité abdominale n'est pas nécessaire. Les chirurgiens utilisent des techniques mini-invasives, dans lesquelles une seule ponction est pratiquée. La pierre de corail est broyée à l'aide d'un rayon laser, après quoi des fragments sont extraits en alternance.

Lithotripsie - l’élimination se fait avec l’utilisation d’ondes de choc ultrasonores. L'objectif principal de cette méthode est d'écraser la pierre en fines particules, dans lesquelles elles peuvent indépendamment quitter le corps par le système urinaire. Dans ce cas, la dissection de la peau n'est pas fournie. Pour une direction plus précise des ondes, utilisez un appareil à rayons X ou à ultrasons.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire dépend principalement de la composition chimique du néoplasme. Mais il existe également des principes fondamentaux de nutrition pour chaque cas de la maladie:

  1. Respect du régime de consommation Le volume d'eau pure consommée par jour est d'environ 2 litres. Rejet complet de l'utilisation de boissons contenant de la caféine, du tanin. Il est préférable de boire des compotes fraîchement préparées et modérément sucrées.
  2. Ne pas trop manger. Fractionner 5 repas par jour aidera à améliorer les processus métaboliques du corps.
  3. Le régime alimentaire doit contenir des fibres: raisins, citrouille, groseilles, haricots, pastèque, abricots secs, raisins secs. Assurez-vous de manger des légumes et du beurre. Les soupes, la choucroute, la boulangerie et les pâtes constituent la base du régime alimentaire pour ces maladies.
  4. Essayez de limiter autant que possible l'utilisation de cassis et de fraises. Les produits laitiers sont complètement contre-indiqués. Les saucisses contenant du foie, les produits semi-finis, les aliments épicés et salés doivent être exclus du régime alimentaire.

Médecine traditionnelle pour aider

Le traitement des remèdes populaires implique un effet diurétique et une libération progressive des calculs de manière naturelle, à travers l'urètre.

  1. Au cours de la semaine, trois fois par jour, buvez des décoctions d’herbes telles que la rose des chiens, le millepertuis, le calendula, l’agripaume ou la camomille. Après cette période, ajoutez à cette boisson (250 ml) 3-5 gouttes d’huile de sapin. Ensuite, prenez une pause de deux semaines et vous pourrez à nouveau répéter le cours.
  2. Miel (2 c. À thé) Dissoudre dans un verre d'eau et prendre ce liquide le matin à jeun. Le traitement dure de 1 à 6 mois.
  3. Une décoction d'inflorescences de haricot peut aider aux premiers stades de la maladie. Prendre 2 cuillères à soupe. plantes dans un verre d'eau chaude et infusé pendant une demi-heure. Prendre trois fois par jour avant les repas.
  4. Le jus de pulpe de citrouille est également très efficace dans la lithiase urinaire.

Dans les cas où les formations sont volumineuses, vous devriez consulter votre médecin avant d’utiliser ces recettes. La libération de calculs dans l'urètre peut provoquer des coliques graves ou bloquer l'urine.

Mesures préventives

Les mesures de prévention contiennent des recommandations générales:

  • l'exercice ou les longues marches contribuent à la résistance du corps aux infections;
  • normalisation du poids, en cas de redondance;
  • mode de vie sain, en évitant les mauvaises habitudes.

La règle la plus importante est le strict respect du régime alimentaire prescrit par le médecin. Une alimentation équilibrée aidera à normaliser le métabolisme du corps, réduisant ainsi le risque de récurrence de la formation de calculs. Le traitement en sanatorium dans des centres de santé spécialisés améliorera l’état général.

Et un peu sur les secrets.

Miction douloureuse, maux de dos aigus, urine brouillée!? Tous ces symptômes indiquent l'apparition de calculs rénaux. Ignorer les maladies des reins et du système urinaire en général peut avoir les conséquences les plus graves.

Et maintenant, répondez à la question: cela vous convient-il? Est-il possible de supporter des problèmes? Et combien d'argent avez-vous dépensé pour un traitement inefficace? Peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l’effet, mais la cause? C'est vrai - il est temps d'arrêter ça! Êtes-vous d'accord? C'est pourquoi nous avons décidé de publier un lien vers le conseil d'Elena Malysheva: "Comment se débarrasser des calculs rénaux sans l'aide de médecins, à la maison?!"

Pierre de corail dans le rein

La néphrolithiase est une maladie chronique causée par des processus métaboliques pathologiques, sujettes aux récidives et à la formation de calculs dans le système urinaire d'une personne.

L'urolithiase, comme beaucoup d'autres, présente différentes formes de gravité, dont la plus compliquée est un néoplasme tel que les calculs rénaux ressemblant à du corail.

Qu'est ce que c'est

Le corail (corail) est une formation pathologique pouvant atteindre la taille du pelvis rénal et occuper la quasi-totalité de son espace.

En pratique médicale, ces cas sont assez rares et occupent environ 5% du nombre total de patients atteints de lithiase urinaire, mais impliquent presque toujours un traitement conservateur par intervention chirurgicale.

Ces formations dans les reins sont généralement attribuées à des types de calculs struvites ou infectieux, qui se caractérisent par un développement rapide comparé à d'autres types de formations et qui remplissent la majeure partie des reins du patient.

Le développement de la néphrolithiase corallienne ne prend parfois que quelques semaines et se caractérise en pratique médicale par plusieurs étapes:

  1. Dans le premier stade de la maladie, le tartre atteint de petites tailles et peut être dans le bassin et une tasse;
  2. La deuxième étape implique l’augmentation de la taille de la pierre et son extension à la zone du bassin de type extrarénal avec la présence de processus dans plusieurs cupules à la fois;
  3. Au fur et à mesure que la formation augmente, le calcul occupe la totalité du pelvis rénal et ses processus se déroulent dans toutes les cupules;
  4. La dernière étape provoque la déformation de l’ensemble du système de tasses de lohane en raison de son remplissage en calcul.
au contenu ↑

Comment est la présence de calcul?

Cette maladie est plus fréquente chez les femmes de 30 à 50 ans et dépasse le nombre de personnes qui ont traité ce problème plus de trois fois.

Le plus grand danger de cette maladie réside dans le fait que les patients ne ressentent souvent aucune gêne au cours des deux premières phases du développement de la néphrolithiase corallienne, ce qui conduit en outre au traitement de la maladie déjà à des stades graves de son développement et nécessite parfois l'ablation complète du rein affecté.

Dans la plupart des cas, le développement d'une telle pathologie a toujours pour origine une infection du corps qui perturbe l'écoulement de l'urine. Un processus inflammatoire chronique se développe, entraînant une inhibition du parenchyme rénal, puis du rein lui-même.

Quel est le parenchyme du rein, lisez notre article.

Les experts recommandent de traiter de manière responsable tous les signes d’inconfort de la région lombaire, en particulier en cas de fièvre et de frissons, de fatigue et de fatigue chronique, de bouche sèche et de maux de tête, ainsi que de modifications de l’urine.

Selon le stade de développement de la maladie et la position de la pierre chez un patient, on distingue les symptômes caractéristiques suivants:

  • Dans un premier temps, le patient peut ne ressentir qu'un malaise général et une fatigue pouvant être accompagnée de maux de tête, de soif et de frissons;
  • Plus tard, avec le développement de la maladie, il y a des douleurs crampes dans le dos ou le côté des côtes, qui se propagent avec le cours de la maladie dans l'aine, la partie interne de la cuisse;
  • La troisième étape est accompagnée d'un syndrome douloureux encore plus intense, avec une élévation de température pouvant atteindre 38 degrés, la présence de sang dans l'urine du patient et une violation générale du débit urinaire;
  • La phase finale conserve les symptômes actuels, auxquels s’ajoutent une violation commune de l’écoulement de l’urine, des vomissements et des nausées, qui indiquent la manifestation d’une pyélonéphrite.

Les formes négligées de la maladie se caractérisent par une insuffisance rénale complète, l’insuffisance rénale chronique ayant atteint le stade thermique final.

Les causes de la pathologie

Il est impossible d'identifier une cause claire de l'apparition de la néphrolithiase corallienne, cette pathologie étant principalement due à une combinaison de plusieurs facteurs:

  • Violation du métabolisme phosphore-calcium, due à la présence d'hypodynamie (mode de vie sédentaire);
  • Une forte augmentation dans l'urine du patient de sels et de protéines, qui sont à la base de la formation de calculs coralliens;
  • La prédisposition du corps à l'apparition de la lithiase urinaire;
  • Infections du système urinaire, troubles rénaux et vasculaires;
  • Facteurs nutritionnels - mauvaise nutrition, manque de vitamines A et D dans le régime alimentaire, manque d'eau;
  • Vivre dans un climat trop chaud.
au contenu ↑

Méthodes de diagnostic et de traitement

Diagnostiquer la présence d'un patient avec des pierres de corail ne diffère pas dans sa structure des examens destinés à identifier d'autres formes de pierres.

L'étape initiale du diagnostic consiste à recevoir et à consulter un médecin urologue, dont la tâche principale est d'évaluer l'état du patient pendant l'anamnèse, de procéder à un examen initial et de procéder à un examen de base, qui consiste à:

  • Analyse générale du sang et de l'urine du patient, permettant d'identifier tout changement et la présence d'un processus inflammatoire dans le corps;
  • Échographie du système urinaire, qui sera utile tout au long du traitement du patient, car elle vous permettra de suivre tout changement survenu dans l’évolution de la maladie (voir la photo des concrétions à l’échographie);
  • Enquête et urographie excrétrice, qui permettent d’établir le fait de la présence de calculs dans les reins.
  • Pour un examen plus approfondi, inclure:

    • La tomodensitométrie, qui vous permet d’évaluer plus précisément la position des calculs, leur taille, d’analyser leur densité et l’état des tissus environnants;
    • Néphroscintigraphie pour déterminer l'étendue des dommages au rein;
    • Semez l'urine, qui révélera la présence d'une infection dans les voies urinaires et le niveau global d'inflammation.

    Sur la base de ces examens, un plan de traitement individualisé est élaboré pour chaque patient. Ce plan repose sur l'une des méthodes suivantes:

    1. Traitement médicamenteux visant à la dissolution progressive de la pierre et à son écoulement ultérieur par les voies urinaires. Plus efficace dans les premiers stades de la maladie, lorsque les calculs ont une structure lâche et une petite forme.
    2. Lithotripsie à distance de la méthode des ondes de choc.

    Cela consiste à écraser la formation de toute localisation par des ondes de choc, sans endommager les tissus voisins du corps et sans détruire le calcul en fragments, qui vont ensuite de manière indépendante avec l'urine. Le succès de cette méthode est jusqu’à 90%.

    Son essence réside dans le fait que le médecin traitant fait une ponction dans la région lombaire, après quoi il introduit un néphroscope dans le rein du patient et détruit la pierre à l'aide d'un lithotripteur laser ou ultrason en de petits fragments. Leur élimination se fait par l’utilisation de fibres optiques en plastique, même dans les zones les plus inaccessibles.

  • Dans les cas extrêmes et graves, tels que, par exemple, l'ablation du rein affecté, une chirurgie ouverte est indiquée.
  • L'utilisation de la médecine traditionnelle est autorisée et conseillée uniquement en cas de rémission de la maladie, mais en aucun cas en tant que traitement principal.

    Il est prouvé qu'une variété d'herbes réduit la douleur et contribue à la décharge accélérée de fragments de sable ou de tartre.

    Cependant, l'utilisation d'un traitement traditionnel n'est nécessaire qu'après consultation de votre médecin - ces outils peuvent dissoudre les calculs, ils peuvent alors se mettre en mouvement, ce qui peut entraîner des complications sous forme d'obstruction de l'urètre et de l'hydronéphrose rénale.

    Recommandations diététiques

    Lors du traitement des pierres de corail, le médecin traitant prescrit toujours un régime alimentaire aux patients en association avec d'autres méthodes thérapeutiques de traitement.

    La nutrition alimentaire dans les pathologies du système urinaire est non seulement un puissant outil de lutte contre les maux, mais également une méthode efficace de prévention qui permet de prévenir les récidives et les complications à l'avenir.

    Le but principal de ce régime est de réduire le niveau de calcium dans le corps du patient. Dans le régime alimentaire devrait inclure des produits tels que:

  • Beurre et huile végétale;
  • Morses à base de groseilles rouges et de raisins, jus aigres;
  • Choucroute;
  • Citrouille et jus de citrouille;
  • Diverses soupes, plats de poisson et de viande;
  • Haricots, pommes de terre au four;
  • Boulangerie et pâtes;
  • Pastèques, abricots secs, raisins secs.
  • L'observance de la charge en eau est également un aspect important. Les patients doivent boire au moins deux litres d'eau par jour.

    Il est nécessaire d’exclure tous les aliments favorisant la formation de suc gastrique, par exemple tous les plats épicés, salés et épicés, le café et les boissons gazeuses, ainsi que les aliments riches en calcium - tous les produits laitiers, la plupart des fruits et légumes.

    Les repas doivent être fractionnés, jusqu'à 4 à 5 fois par jour, en petites portions, lorsque le patient lui-même établit déjà un menu alimentaire à base de produits autorisés.

    Il est également important de combiner un tel régime avec des procédures visant à la restauration générale des processus métaboliques, par exemple des exercices physiques spéciaux, des procédures hydriques.

    Quant aux remèdes populaires, avec une telle maladie, il est nécessaire de prendre des décoctions de leurs inflorescences de haricots et de jus de pulpe de citrouille.

    Exemple de menu pour la journée

    Petit déjeuner: jus de carotte ou de citrouille, flocons d'avoine non sucrés avec raisins secs, abricots secs et beurre.

    Déjeuner: fromage cottage gras, jus de fruits et boissons aux fruits.

    Déjeuner: soupes de toutes sortes, pain de grains entiers, compote de fruits secs.

    Déjeuner: salade de légumes à l'huile végétale.

    Dîner: poisson bouilli et viande, salade de chou, jus de baies ou kissel.

    Avec une assistance opportune et le respect scrupuleux de toutes les prescriptions et recommandations de traitement, le pronostic et le rétablissement ultérieur des patients atteints de calculs coralliens sont plutôt positifs.

    Quelles nouvelles méthodes sont actuellement utilisées pour se débarrasser des pierres, apprenez de la vidéo:

    Calculs coralliens

    Les calculs rénaux ressemblant à des coraux sont la manifestation la plus complexe de la lithiase urinaire. Le danger réside dans l'évolution latente, presque asymptomatique de la maladie jusqu'à ce que le seul traitement devienne une opération chirurgicale. La maladie se développe sur une longue période, ce qui conduit à la formation progressive d'une insuffisance rénale.

    Causes et étapes de l'éducation

    Les calculs coralliens sont formés non pas pour une raison mais pour toute une gamme de processus chimiques et physiques complexes dans le corps.

    De toutes les raisons, les plus courantes:

    1. Violation du métabolisme du phosphore et du calcium sur fond d'activité physique réduite.
    2. Pathologie des reins, accompagnée de la pénétration de molécules de protéines et d'électrolytes dans l'urine;
    3. Modifications de l'apport sanguin aux reins.
    4. Lésions infectieuses des systèmes urinaires et urinaires.
    5. Prédisposition héréditaire.
    Le processus de formation des calculs rénaux coralliens se déroule en quatre étapes:
    1. Dans la phase initiale de la maladie, la pierre est de petite taille et se trouve dans l'une des cupules ou dans le pelvis du rein.
    2. À l'étape suivante, la pierre dans les reins augmente dans la mesure où elle remplit toute la cavité pelvienne et commence même à pousser dans les cupules.
    3. La troisième étape du développement de la maladie se traduit par le fait que la pierre, en plus de remplir complètement le bassin, recouvre également complètement tous les calices du rein avec ses processus. En raison de ces processus, la forme de la pierre au rein devient semblable à celle de la ramification du corail. En fait, à cause de cela, il a obtenu son nom.
    4. À la dernière étape de sa formation, la pierre est tellement agrandie que la forme du rein commence à changer, ce qui a déjà cessé de fonctionner.

    Le quatrième stade de la maladie est très difficile à traiter et constitue le plus grand danger pour la santé et la vie du patient.

    Symptômes et diagnostic

    Pour identifier une pierre de corail dans le rein, le médecin prescrit un examen comprenant des analyses générales d'urine et de sang, un radio-isotope et une échographie.

    Traitement

    Que faire quand une pierre de corail se trouve dans le rein?

    Pour les calculs rénaux, en fonction du stade de la maladie et de la composition chimique des conglomérats, l’un des trois traitements suivants est utilisé:

    1. Traitement de la toxicomanie. Il ne peut être utilisé que si la pierre est formée de sels d'acide urique. Ensuite, en l'espace de deux à trois mois, sous l'influence de drogues, les calculs se dissolvent et sont éliminés du corps avec l'urine.
    2. Lithotripsie lointaine. Lorsque cela se produit, la fragmentation des calculs rénaux par la méthode des ondes de choc. En pratique, la méthode ne donne pas un effet suffisamment élevé, car au cours de la procédure, la procédure nécessite un traitement répété, après quoi les fragments peuvent blesser les tissus des reins et des voies urinaires. Il est également possible obstruction des voies urinaires, nécessitant un traitement chirurgical d'une manière urgente.
    3. Traitement chirurgical. La méthode la plus radicale. Actuellement pratiqué différentes méthodes de chirurgie. Pour éliminer les calculs rénaux ressemblant à du corail, appliquez le plus souvent des procédures chirurgicales peu invasives. Une telle méthode, par exemple, est la néphrolithotripsie endoscopique. Avec cette méthode, l'enlèvement des calculs se fait par une petite incision sur la peau. Dans la quatrième phase du développement de la maladie, le traitement doit être effectué plus radicalement. Dans ce cas, il est nécessaire de retirer tout le rein non viable.
    Dans le premier cas, les médicaments sont sélectionnés pour que le corps ait un effet combiné:
    • normalisation de l'acidité urique;
    • neutralisation de l'acide urique formé;
    • diminution de la concentration en ions calcium urinaires;
    • avertir de la formation de nouvelles pierres.

    Le traitement des pierres de corail doit être effectué uniquement selon les recommandations et sous la surveillance du médecin traitant!

    Régime alimentaire

    Tout traitement des pierres de corail doit être effectué dans le cadre d'un régime alimentaire spécial qui élimine l'excès de calcium dans le corps. Par conséquent, un régime à base de pierres de corail élimine tous les produits riches en oligo-éléments.

    Absolument, tous les produits laitiers fermentés devraient être totalement exclus du régime alimentaire, de même que le lait, les produits semi-finis, les conserves, les saucisses. Vous ne devriez pas manger de fraises, de cassis. Complètement exclu l'utilisation de sel, d'épices et d'épices. De liquides doivent être abandonnés café, thé, cacao, boissons gazeuses et sucrées.

    Le menu du jour devrait inclure les produits suivants:

    • soupes, viande, poisson;
    • pain et pâtes;
    • toute huile;
    • citrouille, haricots, chou aigre, pommes de terre (de préférence au four);
    • raisins, pastèques, raisins secs, groseilles rouges, abricots secs;
    • jus de fruits et boissons aux fruits aigres.

    Les reins doivent également recevoir une charge d'eau. Pour ce faire, vous devez boire au moins deux litres d'eau par jour. Dans ce cas, quelle devrait être l'eau dans la composition chimique, acide ou alcaline, le médecin dira après un examen préliminaire. Sans adhésion à un régime strict pour guérir l'urolithiase, il est impossible.

    Les pierres de corail sont les plus dangereuses dans les reins.

    Des calculs rénaux ressemblant à des coraux ne sont diagnostiqués que chez 5 à 10% des personnes atteintes de lithiase urinaire.

    Ils se manifestent sous la forme de dépôts de sel dans la région du bassin et du bassin.

    Capable de grandir à une taille considérable. Peut entraîner la mort du corps, sinon le temps de commencer le traitement.

    Les causes

    La raison exacte pour laquelle une telle formation apparaît dans les reins est inconnue aujourd'hui, mais notez les raisons possibles:

    • hérédité (si les pierres étaient avec maman ou papa - sera l'enfant);
    • troubles du système urinaire;
    • augmentation de la consommation de drogue;
    • alcoolisme ou toxicomanie;
    • pathologie de l'estomac ou du tube digestif;
    • le patient a une pyélonéphrite chronique calcique;
    • troubles métaboliques dans le corps.

    En outre, les raisons possibles incluent un changement radical du climat, une écologie médiocre, l'utilisation d'eau polluée, un parahyperthyroïdisme, des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, un repos au lit prolongé.

    Une image sédentaire peut également contribuer à la formation de la pierre de corail. Pour éviter cela, essayez de bouger plus.

    Caractéristiques et symptômes

    La pierre de corail est un minéral avec une structure spéciale. En apparence, il ressemble à un morceau de corail avec des angles vifs. Sa taille peut être différente - de quelques millimètres à plusieurs dizaines de centimètres (au stade avancé de la maladie).

    Pierres de corail extraites des reins

    Par composition chimique, il est hétérogène. Il contient des oxalates (acide oxalique avec calcium), des urates (sels de l'acide urique), des phosphates et des carbonates (sels de l'acide carbonique). Il peut également inclure des protéines, de la cystine et du cholestérol.

    Une pierre en forme de corail ne se manifeste que lorsqu'elle grandit et remplit une partie importante des cupules et du bassin. Jusqu'à présent, ses signes climatiques sont similaires à ceux d'autres urolithiases.

    L'évolution de la maladie s'accompagne des symptômes suivants:

    • maux de tête fréquents;
    • sécheresse constante dans la bouche;
    • frissons (en l'absence de température et de tirage);
    • fatigue sévère;
    • faiblesse fréquente (difficile même de marcher);
    • vertiges fréquents et graves;
    • douleur sourde au dos;
    • mauvais tests d'urine;
    • sensation de brûlure en urinant (mais pas nécessairement).

    Tous ces symptômes indiquent un processus inflammatoire chronique, une intoxication croissante et la stagnation des produits métaboliques. Lorsque les calculs atteignent de grandes tailles, la douleur du côté gauche ou droit du bas du dos devient presque constante et insupportable. Parfois, des coliques se produisent et de petits morceaux de pierres s’éloignent.

    Au stade chronique de la maladie, l'insuffisance rénale commence, l'écoulement de l'urine est perturbé, des exacerbations de pyélonéphrite se manifestent. Plus tard, le rein meurt. La durée de la maladie varie. Chez certains patients, il se développe au cours de nombreuses années, chez d'autres, en quelques mois, voire en quelques semaines.

    Classification des pierres de corail

    Sur la base du tableau clinique général, les médecins distinguent 4 stades de développement de la néphrolithiase corallienne:

    • I - la période de latence (la maladie ne se manifeste en aucune manière);
    • II - l'apparition de la maladie (douleur dans le bas du dos, frissons, fatigue, maux de tête fréquents, frissons pour une raison inconnue, sécheresse constante de la bouche);
    • III - stade des manifestations cliniques (tous les symptômes décrits sont aggravés, l'écoulement de l'urine est perturbé, de petits calculs commencent à reculer, il y a souvent des coliques rénales);
    • IV - stade hyperazotémique (chez les patients il existe une forte soif, un manque total de force et même le stade terminal de l'insuffisance rénale chronique).

    Il convient de noter que la dernière étape est la plus dangereuse. Si la maladie n'est pas traitée, le rein peut mourir.

    Si vous détectez des symptômes de la maladie, consultez immédiatement un médecin. Ne commencez pas la maladie, sinon elle peut être fatale.

    Traitement

    Après avoir découvert des calculs coralliens dans les reins, l'urologue a immédiatement traité le patient après un certain nombre d'examens, notamment:

    • l'urographie (aide à identifier la pierre, sa forme et sa taille);
    • Radiographie (tout de même, mais plus clairement);
    • la cystoscopie (aide à vérifier le travail de la vessie et des uretères);
    • IRM ou tomodensitométrie avec rehaussement du contraste (permet d’estimer le volume, les tactiques et le besoin de subir une intervention chirurgicale);
    • tests d'urine (montrer la présence de processus inflammatoires, le nombre de globules rouges et de sels);
    • tests sanguins (indiquer le nombre de leucocytes et de créatinine).

    Suivre un traitement de trois manières:

    • thérapeutique (divers médicaments sont prescrits - diurétiques, vitamines, antibiotiques, médicaments non stéroïdiens pour le traitement de douleurs intenses, la durée du traitement est de 3 à 4 mois);
    • une intervention chirurgicale (les calculs sont enlevés par une petite incision, la durée du traitement est de 3 à 4 jours, suivis d'un traitement thérapeutique réparateur);
    • la lithotritie (les calculs coralliens dans le rein sont écrasés à l'aide d'un équipement spécial, la durée du traitement varie de quelques jours à plusieurs semaines).
    Le médecin prescrit la méthode la plus efficace pour éliminer le tartre sur la base de toutes les données obtenues après que le patient a subi tous les examens ou des examens individuels.

    Les indications pour la chirurgie peuvent être:

    • la présence d'une très grosse pierre qui ne peut être enlevée par d'autres moyens;
    • violation aiguë de l'écoulement d'urine;
    • développement de l'insuffisance rénale;
    • détection de malformations rénales, d'inflammation ou de réduction des fonctions;
    • manque d'effet de prendre des médicaments prescrits ou des pilules;
    • hématurie macroscopique répétitive;
    • douleur qui ne peut être soulagée avec des médicaments;
    • la présence d'un anthrax du rein (lieu de la nécrose purulente);
    • le désir du patient de subir une intervention chirurgicale.

    Selon la gravité de la maladie, la chirurgie est divisée en 2 manières:

    • urolithiase unilatérale (la pierre est localisée dans un rein, en cas d'échec de l'opération, les chirurgiens parviennent à préserver les fonctions du système urogénital);
    • urolithiase bilatérale (la pierre est localisée dans deux reins, l'opération est réalisée soit sur les deux à la fois, soit avec une pause de 1 à 3 mois).

    Par type d'opération pour enlever les pierres de corail des reins sont divisés en:

    • la lithotropsie (le concassage des pierres est effectué à l'aide d'ultrasons, après quoi elles sont retirées à l'aide d'un cathéter ou d'un uretère);
    • endoscopie (introduction d'un instrument spécial à l'emplacement du calcul par l'uretère ou l'urètre);
    • chirurgie ouverte (un rein est coupé, les dépôts de sel sont éliminés directement par le chirurgien);
    • résection (une petite partie de l'organe est enlevée).

    Il convient de noter que l'utilisation des ultrasons est possible même avec des dépôts coralliens importants. Mais dans ce cas, le patient doit toujours être sous la surveillance du médecin traitant et être prêt à procéder, si nécessaire, à une chirurgie endoscopique.

    Les remèdes populaires sont inefficaces s'ils sont dangereux. Par conséquent, essayez de les abandonner complètement ou de les utiliser uniquement avec l’autorisation du médecin traitant.

    Régime alimentaire

    En identifiant ces calculs dans les reins, il est important d’abandonner la caféine, les boissons alcoolisées, le soja, les haricots, les aliments épicés et salés, le cassis et le lait frais, tous les plats préparés, les plats épicés.

    Il est recommandé de manger des raisins, des produits laitiers, de la choucroute et du melon d'eau, de la viande et du poisson.

    Pour les calculs coralliens dans les reins, le régime alimentaire comprend une forte consommation d'alcool. Vous pouvez boire des jus de fruits naturels, des boissons à la citrouille, une décoction de fleurs de haricot ou de busserole, un thé léger. En outre, les médecins recommandent de boire au moins 2 litres d'eau purifiée par jour.

    Pour soulager la douleur dans les reins et l'inflammation, vous pouvez utiliser l'infusion d'épine-vinette, d'origan et de chélidoine. Pour le faire cuire, il suffit de verser 1 c. Verser le mélange avec un verre d'eau bouillante et laisser infuser pendant une demi-heure. Boire immédiatement. Répétez si 21 jours d'affilée.

    Prévention

    Les mesures préventives doivent viser à équilibrer correctement le métabolisme dans le corps du patient.

    À titre préventif, ils utilisent la thérapie à l'eau, la phytothérapie, des exercices spéciaux prescrits par un médecin. Assurez-vous de bien manger.

    Avec un traitement rapide chez le médecin et le respect de toutes ses recommandations, les prévisions sont assez favorables. Après traitement, la pathologie ne se re-développe pas.

    Voir par sujet

    Vidéo sur le traitement des pierres de corail avec les préparations de Tiens:

    Calculs rénaux coralliens

    En cas de néphrolithiase ou d'insuffisance rénale dans 5 à 20% des cas, des calculs rénaux en forme de corail sont diagnostiqués chez les patients. Souvent, la croissance des pierres se produit rapidement. Quelques semaines après le début du processus de formation de calculs, les calculs en forme de corail atteignent une taille impressionnante et se développent dans le tissu rénal. Par conséquent, le traitement de la maladie est souvent réduit à une intervention chirurgicale.

    La formation de pierres de corail

    Les calculs rénaux coralliens sont le plus souvent détectés chez les femmes âgées de 30 à 50 ans. Le mécanisme de leur formation n'est pas connu à ce jour. À la suite de recherches, il a été constaté que le noyau des pierres est principalement de nature organique. En général, ils sont constitués de cystéine, phosphates, oxalates, carbonates, calcium, dont les particules sont liées par des substances colloïdales d'origine protéique. Extérieurement, le calcul ressemble à la forme d'une corne de cerf ou d'un corail dont la taille varie de quelques millimètres à 10 cm.

    Il existe 4 types de néphrolithiase corallienne. Le critère de différenciation est la taille et l'emplacement de la formation dans le rein:

    • 1 - le calcul est dans le bassin et 1 tasse;
    • 2 - le calcul est dans le bassin extrarenal et a des processus dans 1 ou plusieurs cupules;
    • 3 - le calcul est dans le bassin intrarenal et a des processus dans 1 ou plusieurs tasses;
    • 4 - un calcul et ses processus se propagent dans le système pelvien-calice, provoquant sa déformation.

    Indépendamment du type de maladie, il y a des changements dans le parenchyme de toutes les parties des reins.

    Facteurs contribuant au développement de la maladie

    Les calculs rénaux de type corail se produisent pour les raisons suivantes:

    • Urolithiase chez les parents et autres facteurs héréditaires. Par exemple, avec des tubulopathies héritées dans 20% des cas, il y a violation du transport de substances dans les tubules. Regroupant, ils forment une pierre de corail.
    • La présence d'une maladie rénale acquise ou congénitale.
    • Troubles métaboliques dans le corps.
    • Hébergement dans des régions à climat chaud. À haute température, la transpiration augmente, il y a déshydratation. En conséquence, les sels formant le calcul sont concentrés dans l'urine.
    • Manque d'activité physique. L'hypodynamie affecte la diminution de la circulation sanguine, ce qui affecte négativement les reins.
    • Médicaments à long terme.
    • Abus d'alcool et d'aliments néfastes pour le corps.

    C'est important! La croissance des calculs coralliens peut être déclenchée par une modification des niveaux hormonaux. Il est donc nécessaire de surveiller les analyses d'urine chez la femme enceinte. En cas de dérogation à la norme, une échographie des reins peut être effectuée immédiatement.

    Suspecter le développement de la maladie peut être sur un certain nombre de symptômes.

    Symptômes de la maladie

    Avec des calculs coralliens, le patient présente des symptômes similaires à ceux d’autres maladies rénales. Leur intensité dépend du stade du processus de formation de la pierre:

    1. La première étape est la période d'incubation. À ce stade, la personne se sent faible, souffre de maux de tête, de frissons, de soif. La douleur rénale est absente.
    2. Le début de la maladie se caractérise par le fait que des douleurs lombaires lombaires sourdes et non intenses se joignent aux symptômes existants.
    3. Pour la troisième phase du développement de la maladie se caractérisent par des signes:
    • l'apparition de sang dans l'urine;
    • la décharge de petites particules de calcul, provoquant une colique rénale;
    • maux de dos sévères nécessitant l'utilisation d'analgésiques;
    • augmentation de la température corporelle à 37,5 ° C;
    • apathie, fatigue, fatigue.

    Si vous ne prenez pas de mesures pour éliminer le conglomérat, vient le stade 4 - hypoazotémique. À ce stade, l'insuffisance rénale se développe et un excès de substances azotées se trouve dans le sang.

    La période de croissance des pierres étant individuelle, il est impossible de prédire leur taille. L'intervalle entre les stades 1 et 4 chez les patients prend de plusieurs mois à plusieurs années.

    Méthodes de diagnostic

    Les conglomérats ressemblant à des coraux peuvent être détectés par ultrasons et radiographie. Ils permettent un degré élevé de précision pour décrire la taille et les contours du rein, pour déterminer la taille de la pierre, pour évaluer le degré de déformation du système d'organe de la cupule et du bassin.

    La cystoscopie fait référence à des méthodes invasives pour examiner le système urinaire. À l'aide d'un dispositif optique inséré dans l'urètre, le médecin évalue l'état de la vessie.

    Pour obtenir des données supplémentaires sur le travail des reins, le patient est testé:

    • Test sanguin Avec une exacerbation de pyélonéphrite ou de colique rénale provoquée par des calculs coralliens, il se produit une augmentation des leucocytes et de la RSE, la présence de gros granules de neutrophiles, ou "granularité toxique".
    • Analyse d'urine En cas d'inflammation, on détecte la croissance des érythrocytes, des sels, des impuretés de pus (pyurie), du sang (hématurie), des protéines (albumine, glycoprotéine, transferrine, IgG et, dans de rares cas, IgA et 2-macroglobuline). Cela indique le développement d'une protéinurie tubulaire (tubulaire), d'une lésion de l'appareil glomérulaire ou d'une glomérulopathie.

    Pour éliminer le développement d'une infection bactérienne, un bacille urinaire est réalisé. Grâce à elle, la présence de bactéries est déterminée, l’effet des antibiotiques sur le foyer infectieux est examiné.

    C'est important! Si, lors de la préparation d'une intervention chirurgicale, il est nécessaire d'obtenir une image tridimensionnelle d'une pierre en forme de corail, une méthode d'IRM est utilisée.

    Méthodes de traitement des pierres de corail

    Que faire en cas de détection de corail, parlez-en à un spécialiste qualifié - un néphrologue. Il y a 3 solutions possibles au problème.

    Premièrement, un traitement thérapeutique. Son efficacité est faible, car la taille des conglomérats ne leur permet souvent pas de sortir par eux-mêmes. Cependant, la méthode est efficace pour les calculs rénaux, composés de sels d'acide urique. Sous l'influence de drogues, ils sont capables de se dissoudre progressivement. Si la taille des formations ne dépasse pas 0,04 cm, utilisez le médicament Spill. Des médicaments contre les spasmes et la douleur sont utilisés: No-Shpa, Spazmalgon, Papaverin, Analgin, Pentalgin. Les médicaments anti-inflammatoires et analgésiques efficaces sont Urolesan, Canephron, Cystone.

    La deuxième méthode, plus efficace, est la néphrolithotripsie. Le plus souvent, il est effectué par voie percutanée, car le broyage à distance d'une pierre par des ondes de choc n'est efficace que par rapport à de petites formations. Dans la néphrolithotripsie percutanée, une ponction est pratiquée dans la région lombaire et, sous le contrôle d'un appareil à ultrasons ou à rayons X, les médecins écrasent la pierre avec un lithotriteur laser ou ultrasonique, en la retirant par des particules extérieures.

    La troisième méthode de traitement est la chirurgie. Dans ce cas, la pierre sous forme concassée est retirée par une petite incision, dans les cas particulièrement graves, en même temps que le rein.

    Traitements non traditionnels

    Il est impossible de guérir une pierre en forme de corail avec des remèdes populaires, mais il est possible de stabiliser le travail des reins, d'augmenter l'immunité. Cela aidera ces outils:

    • Infusion à base d'inflorescences de haricots. Versez 200 g d’eau bouillante sur la matière première, laissez reposer une heure et demie, buvez trois fois par jour avant les repas.
    • Compote de raisins secs. Dans la soirée, 2 c. l les matières premières versent 0,6 litre d'eau. Le matin, divisez les raisins secs et buvez en 3 parties, prenez 3 fois par jour. La durée du traitement est de 1-1,5 mois.
    • Les graines de carottes doivent être consommées crues pendant deux semaines à 1 g.

    Suivre un régime

    Le régime alimentaire joue un rôle important dans le traitement des calculs coralliens et dans leur prévention. Avec l'utilisation excessive de sel, de soude, les aliments frits acides augmente l'acidité de l'urine, le travail du rein se détériore. Les produits laitiers fermentés, les viandes grasses, les épices sont soumis à des restrictions dans le régime alimentaire.

    • céréales,
    • viandes maigres,
    • jus et boissons aux fruits de baies et de fruits non acides,
    • les soupes
    • du pain

    Il est important de respecter le régime de consommation, consommant 1,5 à 2 litres d'eau par jour.

    Une bonne nutrition et un mode de vie actif contribueront à éviter la maladie, et des examens préventifs réguliers vous permettront d'identifier les calculs à un stade précoce et de faire face à la maladie aussi rapidement que possible.

    Les calculs rénaux ressemblant à du corail sont le type le plus dangereux d'urolithiase

    Les calculs rénaux de type corail sont l’une des variétés de lithiase urinaire, les plus graves nécessitant souvent une intervention chirurgicale. Les symptômes caractéristiques de la pathologie et la manière de la traiter et de la diagnostiquer seront décrits dans l'article.

    Pierres de corail

    Dans environ 10 à 20% des cas de lithiase urinaire, des calculs coralliens sont détectés chez les patients. Ce sont des réalisations de taille particulièrement importante, difficiles à traiter avec des méthodes conservatrices. Chez les personnes âgées de 30 à 50 ans, la pathologie est plus fréquente que dans les autres catégories d’âge. Les femmes sont plus susceptibles de développer ce type de lithiase urinaire - trois fois plus que les hommes. Le danger de la maladie réside dans son évolution latente à ses débuts, dans des symptômes flous qui ne donnent pas au patient une raison de demander de l'aide.

    La maladie rénale, au cours de laquelle on détecte des calculs coralliens, est appelée néphrolithiase corallienne.

    En termes de taille et de localisation dans le rein, la pathologie est classée en 4 types:

    • Le premier type - la pierre est dans le bassin et s'étend à une tasse.
    • Le deuxième type - la pierre est présente dans le bassin dans la partie de l'uretère, a des processus dans 2 ou plusieurs coupes.
    • Le troisième type - la pierre est à l'intérieur du bassin avec des processus dans toutes les tasses.
    • Le quatrième type - la pierre occupe tout le bassin et toutes les coupelles, tout en déformant le système.

    Les calculs coralliens entraînent une expansion du bassin et du calice, ce qui altère la fonction rénale. Sans traitement, la pathologie peut entraîner une insuffisance rénale et des processus inflammatoires chroniques.

    Le quatrième type de pierre de corail

    Raisons

    Une maladie aussi grave se manifeste dans la plupart des cas par des troubles progressifs de l’urodynamique et de la circulation sanguine au niveau des reins, ainsi que par divers types de pathologies métaboliques. Souvent, des calculs coralliens se forment chez les personnes atteintes de néphropathies congénitales et présentant des anomalies de leur structure, accompagnées de tubulopathies (violation du mouvement d'électrolytes et d'autres substances le long des tubules rénaux). La transmission héréditaire de ce type de néphrolithiase est observée dans 20% des cas.

    Un certain nombre de facteurs de risque contribuent au développement de la maladie:

    • Changement climatique cardinal;
    • Consommation d’eau et de nourriture de mauvaise qualité;
    • Mauvaise écologie;
    • Maladies du foie et du tractus gastro-intestinal;
    • Hyperthyroïdie, parahyperthyroïdie;
    • Long repos au lit;
    • Augmenter la quantité de sel dans l'urine;
    • Pathologie du coeur, vaisseaux sanguins.

    Des pierres en forme de corail apparaissent sur la "matrice", ou le squelette des dépôts de protéines. Ensuite, des sels minéraux sont déposés sur le squelette, le calcul grossit et occupe tout le système du pelvis rénal (sans traitement).

    Caractéristiques spéciales

    La pierre de corail est un minéral ayant une structure et un aspect particuliers. Par "apparence", cela ressemble à une corne de cerf, un morceau de corail (la dernière comparaison a donné le nom à une pierre). La taille de l’éducation est variée - de quelques millimètres à 7-9 cm et plus.

    La composition chimique du calcul est souvent hétérogène, dans différentes couches peuvent être inégales.

    La composition contient un ou tout un ensemble des substances suivantes:

    • Composés d'acide oxalique et de calcium (oxalates).
    • Sels d'acide urique (urates).
    • Sels de calcium d'acide phosphorique (phosphates).
    • Sels d'acide carbonique (carbonates).

    Dans de rares cas, le tartre comprend des protéines, du cholestérol et de la cystine (un acide aminé contenant du soufre).

    Dans la photo corail

    Les symptômes

    La plupart des signes cliniques de néphrolithiase corallienne sont similaires à ceux d'autres formes d'urolithiase et de certaines maladies rénales chroniques. Habituellement, les premiers stades de la maladie se manifestent sans signes pathologiques. Les symptômes apparaissent uniquement avec les gros calculs qui remplissent une partie importante du bassin et des cupules.

    L'apparition de manifestations cliniques s'accompagne des symptômes suivants:

    • Maux de tête;
    • Sécheresse dans la bouche;
    • Des frissons;
    • Fatigue élevée;
    • Faiblesse;
    • Douleurs sourdes dans la région lombaire;
    • Changements transitoires dans les valeurs d'urine;
    • Brûlant en urinant.

    Tous les symptômes sont dus au maintien d’un processus inflammatoire chronique, à la stagnation des produits métaboliques dans le corps et à une intoxication croissante. En présence de grosses pierres, la douleur dans la zone rénale devient presque constante. Il peut y avoir une longue condition sous-fébrile, la faiblesse atteint parfois des valeurs prononcées. De nombreux patients présentent périodiquement des coliques rénales, du sang apparaît dans l'urine, de petites parties des calculs s'en vont.

    Le stade avancé de la maladie est toujours accompagné d'une insuffisance rénale. L'écoulement de l'urine est altéré, des exacerbations de pyélonéphrite sont souvent dues à l'urine stagnante et à des lésions mécaniques du tissu rénal. La durée de la maladie chez les patients n’est pas la même: certaines années, c’est le cas d’autres, mais la pierre devient très grosse en quelques mois.

    Diagnostics

    Les concrétions de ce type sont facilement détectées lors de l'échographie planifiée, ce qui leur permet d'être détectées à un stade précoce. En cas de symptômes tels que maux de dos, fatigue, modification de l'urine, une échographie doit être effectuée dans les meilleurs délais afin de déterminer les contours du rein, la taille et la localisation de la pierre, l'étendue de l'extension des calices et la violation de la forme du bassin.

    D'autres méthodes de diagnostic instrumental et de laboratoire fournissent les informations suivantes:

    • Radiographie espace rétropéritonéal. Montrez l'ombre de la pierre de corail, sa forme exacte et sa taille.
    • Urographie Cela aidera à identifier l'étendue des dommages aux reins, à évaluer leur fonction résiduelle.
    • Cystoscopie Il déterminera la source de l'excrétion sanguine, évaluera la fonction de la vessie et des uretères.
    • CT ou IRM. Nommé dans les cas douteux pour clarifier le diagnostic.
    • Tests d'urine. Refléter le processus inflammatoire, la présence de globules rouges, de sels, souvent - de la pyurie (pus dans l'urine), aide à identifier le type de calculs dans le sédiment urinaire.
    • Tests sanguins. Ils révèlent une augmentation de la RSE, des leucocytes, en présence d'une insuffisance rénale - une diminution du taux de filtration de la créatine et de la filtration glomérulaire.

    Différencier la maladie par des symptômes devrait être avec d'autres types de calculs rénaux, avec une maladie rénale polykystique, pyélonéphrite chronique, des tumeurs, des maladies de la colonne vertébrale.

    Traitement

    Le traitement de la néphrolithiase corallienne est un processus complexe. Plus tôt il est commencé, plus grandes sont les chances de guérison et de prévention du développement de l'insuffisance rénale, pyélonéphrite chronique. Les objectifs du traitement chez l'urologue et le néphrologue sont d'influencer la cause de la pathologie (si possible), d'empêcher la croissance, la dissolution ou l'enlèvement de la pierre.

    Méthodes folkloriques

    L'efficacité des méthodes traditionnelles de traitement sera maximale en présence de calculs d'urate. Mais s'il y a une pierre de corail dans le rein, des recettes non conventionnelles sont conçues pour normaliser le métabolisme, réduire le processus inflammatoire, ce qui aidera à stabiliser la santé des reins.

    Le traitement des calculs rénaux coralliens se produit souvent avec ces remèdes populaires:

    • 2 cuillères à soupe de raisins secs blancs versez de l'eau chaude (600 ml), laissez une nuit dans un thermos. Dans la matinée, boire un tiers de la perfusion l'estomac vide, manger un tiers des raisins secs. Répétez le traitement 2 fois de plus par jour, en consommant des quantités égales de liquide et de raisins secs. Le traitement s'achève avec la consommation d'un kilogramme de raisins secs.
    • Connectez des parties égales de l'herbe, la chélidoine, l'écorce de l'épine-vinette, l'herbe d'origan Une cuillère à soupe de la masse versez un verre d'eau bouillante, insister une demi-heure. Buvez un verre à la fois, une fois par jour pendant 21 jours.
    • Le matin avant un repas, consommez 1 gramme de graines de carotte dans les 14 jours (on pense que cette méthode peut dissoudre les calculs rénaux).

    Médicamenteux

    Seul un médecin peut choisir un schéma thérapeutique spécifique pour la néphrolithiase corallienne, d’autant plus que le traitement conservateur n’est pas administré à tous les patients. Le traitement à appliquer dépend de la composition des pierres, de la taille et du stade du processus.

    Si les calculs sont composés d'acide urique, ces médicaments sont utilisés:

    En outre, il peut être recommandé au patient de prendre Urolesan - un médicament qui enlève les petites pierres des reins en raison d’effets antispasmodiques et diurétiques. En général, l'utilisation de diurétiques pendant le traitement est obligatoire pour la lixiviation des calculs concassés.

    Quand les pierres de corail sont souvent nommées:

    • Vitamines B, A, E pour améliorer la fonction des néphrons rénaux.
    • Médicaments pour la normalisation du métabolisme phosphore-potassium.
    • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens pour les douleurs sévères.
    • Antibiotiques en présence du processus inflammatoire.

    Habituellement, les pierres sont dissoutes pendant au moins 3 à 4 mois. Aux derniers stades de la pathologie, de tels schémas thérapeutiques sont inefficaces, mais l'utilisation de médicaments fortifiants ou d'antibiotiques, médicaments symptomatiques, est pratiquée.

    Intervention chirurgicale

    Les indications de la néphrolithotomie (élimination du tartre dans le rein) sont les suivantes:

    • Grosse pierre, qui ne peut pas être dissous médicaments.
    • Violation de l'écoulement d'urine, affection aiguë.
    • Fonction rénale réduite, développement d'insuffisance rénale.
    • L'apparition de complications - suppuration, inflammation, déformation du rein.
    • Le manque d'effet des comprimés, des médicaments.
    • Hématurie macroscopique, particulièrement répétitive.

    Une opération visant à retirer une pierre en forme de corail du rein droit ou gauche est réalisée par accès laparoscopique. Le chirurgien enlève la pierre, nettoie le bassin de ses particules. Il est possible d’effectuer un autre type d’intervention: l’enlèvement de cailloux à l’aide d’un fibroscope à travers une petite perforation. Les pierres préparées sont broyées à l'aide d'un laser, d'une onde ultrasonore et d'un lithotriteur. D'excellents résultats sont obtenus en broyant des pierres avec leur composition en phosphate ou mixte, mais les pierres d'urate et d'oxalate ne sont pas toujours écrasées avec succès. Avec une forme sévère de la maladie, il est nécessaire d’enlever tout le rein, bien que de telles opérations soient maintenant très rares (pas plus de 5% des cas).
    Dans la vidéo sur le retrait d'une pierre de corail des reins, chirurgicalement:

    Régime alimentaire

    Une bonne nutrition est nécessaire pour s'organiser à la fois pendant le traitement de la néphrolithiase corallienne et après la chirurgie, car une maladie rénale peut réapparaître. Il est important de réduire la quantité d'aliments riches en calcium, ce qui peut accélérer la croissance des calculs. Vous devez également réduire votre consommation de sel afin de ne pas surcharger les reins, de ne pas provoquer d’enflure et de stagnation de l’urine. Les aliments riches en acides organiques ont également un effet négatif sur l'état des reins et accélèrent la progression de la maladie. Supprimer du menu dont vous avez besoin et des aliments gras, avec du vinaigre, épicé.

    Ainsi, le menu devrait avoir un minimum de ces aliments:

    • fromage cottage;
    • du fromage;
    • aliments à base de lait fermenté;
    • des fruits;
    • baies, surtout acides;
    • le sel;
    • les épices;
    • viande grasse;
    • soda

    Les céréales, les féculents, le poisson, la viande maigre, les huiles végétales, le beurre, les jus et boissons aux fruits, les soupes, le pain sont autorisés. La quantité d'eau - jusqu'à 2 litres / jour.

    Prévention

    Les mesures de prévention visent à normaliser le métabolisme et à améliorer la fonction rénale. Pour ce faire, il est important de maintenir un mode de vie sain, de faire de l'exercice et de faire de l'exercice à des sports abordables, de manger les bons aliments. Le régime est choisi par le médecin et strictement observé (en présence de calculs dans l'histoire ou d'une tendance à les former). Phytopréparations utiles, traitements de l'eau, régime de consommation optimal.
    Dans la vidéo sur la néphrolithiase corallienne: