Vessie enflammée que traiter

Des tests

Combien de moments désagréables une telle maladie livre! Une personne éprouve des symptômes très désagréables de malaise général et aller aux toilettes se transforme en véritable farine. Consultez les informations utiles sur la façon de guérir la vessie de l'inflammation: quels médicaments soulagent efficacement la maladie et préviennent sa récurrence.

Inflammation de la vessie - Causes

La maladie urologique caractérisée par une lésion infectieuse de la membrane muqueuse de cet organe du système urinaire s'appelle cystite en pratique médicale. Les agents inflammatoires de la vessie sont des agents pathogènes bactériens: staphylocoque, E. coli ou d’autres bactéries. En outre, la maladie peut être causée par des champignons pathogènes ou des virus.

Une infection de la vessie se développe lorsque des micro-organismes pénètrent dans l'urètre par un organe. Cette cause fondamentale de la maladie est très caractéristique chez la femme. En raison de la nature du système urogénital, elles souffrent souvent de cystite. La microflore pathogène entre souvent dans l'urètre après un rapport sexuel. Souvent, la maladie se développe sur le fond d'un système immunitaire affaibli après un rhume ou à la suite d'un stress grave. En fonction de ce qui pourrait irriter le corps, les femmes produisent ces types de cystite:

  • défloration ou cystite de lune de miel;
  • post-coït (post-coït);
  • récurrent;
  • cystite pendant la grossesse;
  • post-partum;
  • involutif ou ménopausée.

Dans l'enfance, les risques de cystite chez les filles sont également plus importants, par exemple, parce que l'enfant a un rhume. Chez les hommes, cette maladie de la vessie est très rare, car l'agent infectieux est très difficile à pénétrer dans l'organisme par l'urètre. Si un diagnostic de cystite persiste chez un patient, cela est souvent dû non pas au fait que le patient a une urée froide, mais à des maladies des organes internes: pyélonéphrite chronique, urétrite, prostatite. En outre, le sang propage l'infection à partir des organes affectés et l'infection urinaire se produit.

Les symptômes

Comment comprendre qu'une personne a la cystite? La présence et l'évolution de la maladie peuvent indiquer les symptômes suivants:

  • douleur aiguë ou douloureuse dans le bas de l'abdomen;
  • mictions fréquentes, au cours desquelles on ressent souvent une gêne, une douleur ou une sensation de brûlure;
  • même immédiatement après l’utilisation des toilettes, on a le sentiment que la vessie n’est pas complètement vidée;
  • mictions nocturnes fréquentes;
  • la température corporelle augmente;
  • en l'absence de traitement opportun, des complications se développent:
    • hématurie - l'apparition de sang dans l'urine;
    • dysurie - se manifeste par divers troubles du processus de sortie de l’urine: de l’incontinence de l’urine à l’incapacité de l’émettre naturellement;
    • pyurie - des inclusions purulentes apparaissent dans les urines.

Chez les femmes

En raison des caractéristiques structurelles du corps féminin, le beau sexe souffre très souvent de cette maladie désagréable. Les signes susmentionnés d'inflammation de la vessie chez les femmes sont presque les mêmes quelle que soit la cause de la maladie. Le patient souffre physiquement et psychologiquement de douleurs abdominales basses, de pulsions impérieuses aux toilettes, de problèmes de miction.

Chez les hommes

Les signes de cette maladie, si elle se manifeste chez les hommes, ne présentent aucune différence particulière par rapport aux manifestations de la maladie chez les femmes. Les symptômes d'inflammation de la vessie chez les hommes se caractérisent par la présence d'une forte envie d'aller aux toilettes, bien que très peu d'urine soit sécrétée. Chaque miction est accompagnée de coupures aiguës, une douleur à l'aine et au pénis peut survenir. Les symptômes d'intoxication générale du corps se manifestent également: fièvre, frissons, nausée.

Inflammation de la vessie - Traitement

Il est très important de commencer à combattre cette maladie rapidement, sinon la maladie passera de la forme aiguë à la cystite chronique et les symptômes décrits ci-dessus seront observés presque constamment.

Le complexe de mesures thérapeutiques et préventives contre la cystite utilise souvent des remèdes naturels à base de plantes, tels que des extraits de feuilles de busserole, de prêle et de fruits de la canneberge, par exemple Uroprophyte, dont les composants ont des effets antimicrobiens, anti-inflammatoires et antispasmodiques. Le complexe de substances biologiquement actives qui en fait partie contribue à la normalisation de la miction, améliore l'état fonctionnel des reins et des voies urinaires et réduit également le risque d'exacerbations répétées de la cystite chronique.

Chez les femmes

Avant de choisir une thérapie, le spécialiste détermine la localisation de l'inflammation - sur le cou de l'organe (cystite cervicale) ou dans le triangle urinaire (trigonite de la vessie) afin d'influencer le site de la maladie de manière ciblée. Ensuite, un traitement complexe est prescrit, qui comprend:

  • traitement antibactérien (piqûres, comprimés, pommades);
  • médicaments contre la douleur;
  • immunothérapie;
  • phytothérapie;
  • correction du mode de vie: consommation abondante d'alcool, régime alimentaire, abstinence sexuelle pendant la période allant jusqu'au rétablissement.

Chez les hommes

La différence dans le traitement de la maladie dans ce cas est que dans le sexe fort, la cystite se développe souvent à cause de maladies des organes internes. Dans de telles situations, le traitement de l'inflammation de la vessie chez l'homme est réduit à l'élimination de la cause première de la maladie. Sur la base des données de diagnostic, il est recommandé au patient de recevoir un traitement anti-inflammatoire, des médicaments antispasmodiques pour éliminer la douleur pendant la miction, des remèdes à base de plantes médicinales, une consommation d'alcool et un régime alimentaires abondants.

La médecine

Pour se débarrasser rapidement de la source d'infection, le médecin sélectionne le patient anti-inflammatoire antibactérien. Des antibiotiques efficaces pour la cystite:

  • Monural;
  • L'ampicilline;
  • La gentamicine;
  • La norfloxacine;
  • La ciprofloxacine;
  • Co-trimoxazole;
  • Triméthoprime;
  • Nitrofurantoïne;
  • Nitroxoline.

De tels comprimés aident à éliminer rapidement les douleurs de crampes:

Dans le traitement de la cystite, les remèdes à base de plantes sont bien établis:

  • Monurel (à base d'extrait de canneberge);
  • Tsiston et d'autres.

Remèdes populaires

Le traitement efficace de cette maladie comprend non seulement la prise de médicaments, mais également le traitement de la vessie avec des remèdes traditionnels. Par exemple, il est utile de soulager la douleur d’une bouteille d’eau chaude contenant de l’eau tiède jusqu’au bas-ventre ou d’un bain de pieds tiède. Un tel traitement auxiliaire à la maison peut être utilisé sans crainte, même lorsque l'enfant est malade.

Appliqué avec la cystite et les herbes médicinales sous forme de décoctions, teintures ou sous forme de compléments alimentaires. La réception des compléments alimentaires doit être coordonnée avec le médecin, car certains composants apparemment utiles peuvent même nuire. Ainsi, un excès de vitamines C et B hydrosolubles peut provoquer la formation de petits cristaux, qui traumatiseront davantage les muqueuses inflammatoires des voies urinaires.

Herbes

Une pharmacie naturelle offre également aux gens des remèdes efficaces contre la cystite. Cependant, comment les boire, il est nécessaire de coordonner avec le médecin. Herbes bénéfiques pour l'inflammation de la vessie:

Efficace avec cette maladie sont des fonds basés sur:

  • bourgeons de peuplier;
  • bourgeons de bouleau;
  • décoctions d'avoine;
  • stigmates de maïs;
  • agropyre;
  • réglisse.

Inflammation de la vessie chez les enfants

Plus souvent, cette maladie survient dans l'enfance chez les filles, et chez les adolescents, les cas de maladie sont encore plus fréquents en raison de changements dans la microflore vaginale. L'inflammation de la vessie chez l'enfant est accompagnée des mêmes symptômes que chez l'adulte: douleur au bas de l'abdomen, besoin impératif d'utiliser les toilettes, douleur à la miction. Lorsque des signes de cystite apparaissent, il est très important de commencer le traitement à temps, sinon le système urinaire supérieur risque de s'enflammer et de perturber le débit urinaire. Le médecin vous prescrira les pilules nécessaires et les parents devront expliquer les règles d'hygiène personnelle à la fille.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Inflammation de la vessie

L'inflammation de la vessie nécessite un traitement obligatoire et rapide, sinon des complications graves sont possibles.

L'inflammation est plus fréquente chez les femmes en raison du raccourcissement des voies urinaires.

Symptômes de la maladie

La maladie causée par les streptocoques, les staphylocoques, Escherichia coli, les entérocoques, les gonocoques, a un caractère différent, se présente sous forme de foyers à la surface de la membrane muqueuse ou affecte les parois internes de la vessie. Dans la forme aiguë de l'inflammation, le patient vient avec les plaintes suivantes:

  • écoulement purulent avec de l'urine;
  • douleur en urinant;
  • la présence dans l'urine de particules d'épithélium;
  • impuretés du sang dans l'urine;
  • écoulement trouble dû à l'insémination bactérienne de l'urine;
  • fièvre, frissons.

Dans la forme chronique, l'inflammation passe aux parois de la vessie, du tissu conjonctif, les coupes de tissu deviennent granuleuses, saignent et ne sont pas cicatrisées. Les symptômes sont accompagnés de:

  • douleur en urinant;
  • besoin fréquent;
  • douleur dans le périnée, l'urètre.

L'inflammation est plus fréquente chez les femmes en raison du raccourcissement des voies urinaires, de l'urètre, du placement étroit de l'anus, du vagin à l'ouverture externe, de sorte que les bactéries pénètrent plus souvent à l'intérieur de la vessie. La cystite n'est pas rare après l'accouchement ou la défloration.

Chez les hommes, la cystite est également possible et l'épididyme, la prostate, les testicules ou l'urètre sont sujets à l'inflammation. Des processus inflammatoires se développent souvent sur fond de lithiase urinaire, pyélonéphrite, grossesse, accouchement, diminution de l’immunité, congestion de la région pelvienne, diminution du débit urinaire, insuffisance hormonale, émotionnelle, utilisation prolongée d’antibiotiques, cytostatiques, effets puissants du rayonnement sur le corps.

La vaginose bactérienne dans la période post-ménopausique peut être un provocateur de la cystite féminine.

Si la forme aiguë de la maladie est traitée rapidement et avec succès sans conséquences majeures, il est impossible d'éviter une récidive chronique pour les raisons suivantes:

  • prédisposition génétique;
  • caractéristiques anatomiques chez les femmes;
  • antibiotiques non contrôlés;
  • transmission sexuelle de l'infection - la cystite est inévitable en présence d'une gonorrhée, d'une trichomonase, d'une ureaplasmose, d'une mycoplasmose, d'une chlamydia;
  • localisation anormale de l'urètre (près de l'ouverture externe);
  • manque d'hygiène personnelle, en particulier lors des rapports sexuels;
  • vie sexuelle fréquente et précoce, changement constant de partenaires.

Comment traiter l'inflammation de la vessie

Si ces symptômes apparaissent, vous devez contacter votre urologue dès que possible, sinon la forme chronique de l'inflammation ne peut être évitée, ce qui rendra le traitement plus difficile. Les récidives et les exacerbations sont inévitables à l'avenir. Le traitement principal vise à soulager l'inflammation, à prévenir le développement ultérieur de processus inflammatoires et à endommager les organes voisins. Des antibiotiques, du repos au lit, une consommation abondante et chaude de diurétiques, des jus de fruits, des boissons aux fruits, des bains de pieds chauds pour soulager la douleur et des malaises sont prescrits.

Dans la forme chronique, vous devez d’abord éliminer le foyer principal de l’infection, qui devient souvent une carie dentaire, une gencive douloureuse. Les bactéries, pénétrant à l'intérieur, infectent le rectum et ne nuisent pas particulièrement aux autres organes. Mais si l'inflammation se propage à la vessie ou à l'urètre, une cystite se développe, puis le gynécologue prescrit le traitement, et si la muqueuse de la vessie est enflammée, l'urologue effectue le traitement.

En cas d'attaque, vous devez être capable de fournir correctement les premiers soins vous-même. Avec une attaque, vous devez boire pour réduire l'acidité dans l'urine d'au moins 1 litre d'eau, après quoi vous pouvez boire du thé faible toutes les demi-heures, vous pouvez boire du jus.

Quand la douleur peut prendre des analgésiques. Faites un bain de pieds chaud. Ensuite, vous devez vous allonger en plaçant un coussin chauffant entre vos jambes pour réchauffer l'urètre. Avec un coussin chauffant, il est bon de prendre des médicaments qui réduisent l'inflammation. Traiter les infusions à base de plantes recommandées de verge d'or, feuilles de myrtille ou de busserole. La maladie est grave et l’automédication n’est possible qu’à titre de premiers soins. Il est nécessaire de consulter un médecin et de faire un test d’urine.

La plupart des micro-organismes s’accumulant la nuit, l’urine à analyser doit être collectée le matin. Après son examen, le médecin vous prescrira un traitement par antibiotiques, des médicaments auxiliaires pour maintenir l’immunité et le bien-être général du patient.

La cystite doit être soignée jusqu'au bout, sinon elle entraînera des complications telles qu'une pyélonéphrite chronique. Au moment du traitement, il est également important de reconsidérer votre alimentation, d’abandonner les aliments épicés, gras et salés, ainsi que de l’hypothermie accidentelle, de l’intimité intime.

En plus des antibiotiques, la cystite est traitée avec des antispasmodiques, des uroseptiques, des immunostimulants et de la physiothérapie.

En plus des bactéries pour la quantité de bactéries dans l'urine, les leucocytes et les érythrocytes, il est possible de prescrire un médecin pour la cystographie par micration ou la cystoscopie. Traitement, la posologie des médicaments n’est prescrite que par un urologue. Il est important d'arrêter l'inflammation et de ne pas lui donner une chance de développement.

Sous forme d'injections, la ciprofloxacine, la nitroxoline, l'ampicilline, la gentamicine peuvent être administrées en introduisant la solution dans la vessie. Le cours du traitement aux antibiotiques - 14 jours, ensuite - fortification du corps, physiothérapie, électrophorèse, applications de paraffine. Afin de réduire les spasmes et la douleur, des quinolones non fluorées sont prescrites: No-shpa, Baralgin, Papaverine et non fluorées.

Les médicaments utilisés pour traiter l'inflammation de la vessie.

Les médicaments non-stéroïdiens sont rarement utilisés en traitement, ils ne pénètrent pas dans les muqueuses, peuvent exercer une pression sur le foie, entraîner l'exacerbation d'un ulcère ou d'une gastrite existants. En tant que traitement anti-inflammatoire, un médecin ne peut prescrire que du naproxène ou de l'indométacine, mais les médicaments à base de plantes vendus en pharmacie donnent de meilleurs résultats. Ils donnent de bons résultats pour le traitement de la cystite à domicile.

À la maison, il est bon de boire des bouillons de calendula, de tussilage, d'ortie et de millepertuis. En tant que diurétiques et antispasmodiques, ils sont largement utilisés dans les cas de cystite Urolesan, Cystone, Canephron.

Ce que vous devez savoir pour prévenir la cystite

L'inflammation peut être évitée si:

  • vider la vessie en temps voulu;
  • ne négligez pas l'exercice, le mode de vie actif;
  • ne pas permettre la stagnation de l'urine dans les organes pelviens, l'irritation des voies urinaires par l'ingestion de sel en grande quantité, les plats épicés, les conserves, les boissons alcoolisées.

La cystite nécessite le respect du régime alimentaire. L'utilisation de fromages, raisins secs, jus de tomate, chocolat, boissons gazeuses, thé, café, jus d'orange, vinaigre, noix, pommes, pêche, raisins devrait être temporairement exclue. Les femmes ont besoin de se laver tous les jours, d'assainir leur vagin, de le garder propre.

La maladie apporte beaucoup d'inconvénients: dans la région de l'urètre, au périnée, il y a une gêne constante, des brûlures, des démangeaisons.

Les mictions deviennent fréquentes, douloureuses, la température augmente, ce qui indique la propagation de l'infection, et il est peu probable que les remèdes et les médicaments disponibles puissent vous être utiles. La cystite devient rapidement chronique, les rechutes deviennent permanentes, un traitement du rein est souvent nécessaire et le processus de récupération devient plus long et plus difficile.

Régime pendant l'inflammation de la vessie.

Le traitement de l'inflammation de la vessie est préférable de ne pas remettre à plus tard, guérir la maladie avec des antibiotiques et des remèdes à la maison, de sorte que vous ne pouvez qu'étouffer le processus.

La cystite nécessite des diagnostics et des tests. Par conséquent, seul un urologue peut prescrire un traitement adéquat, correct et efficace. Il est important de connaître les mesures préventives et de ne pas les négliger, en particulier les femmes, les problèmes de vessie seront alors beaucoup moins graves.

Inflammation des symptômes de la vessie et le traitement | Comment traiter l'inflammation de la vessie

Tout d'abord, ce type d'inflammation se manifeste par une augmentation des mictions. L'inflammation de la vessie, c'est la cystite chez une femme survient plus souvent que chez les hommes. Il s'agit de la maladie urogénitale la plus répandue chez l'homme.

Symptômes d'inflammation dans la vessie

Symptômes cliniques de l'inflammation dans la cystite

mictions fréquentes en petites portions, accompagnées de brûlures et de douleurs graves pendant et après la miction;

sentiment de vidange incomplète de la bulle;

peut augmenter la température à 37,5 degrés;

l'urine devient trouble, parfois avec des nuances de sang.

Au cours de l'inflammation, il y a constamment de fortes envies de visiter les toilettes, qui ne correspondent pas à la quantité d'urine libérée. Les patients remarquent une douleur à la fin de la miction et parfois même du sang apparaît dans les urines.

Avec la cystite aiguë, la température du patient augmente et la douleur apparaît dans le bas de l'abdomen. Si se développe la forme dite de cystite cervicale, dans laquelle le sphincter de la vessie est impliqué dans le processus inflammatoire, alors des épisodes tels que l'incontinence urinaire sont notés.

Si une inflammation est observée, ne confondez pas l'uréthrite et l'inflammation de l'urètre. L'uréthrite se manifeste par des sensations désagréables telles que: sensation de brûlure, coupure ou douleur en urinant - et rien de plus. Souvent, ces deux maladies s’accompagnent, mais ce n’est pas toujours le cas.

Tous ces symptômes indiquent très clairement la présence d'une cystite. Dans ce cas, le plus important est le traitement immédiat. Aux premiers signes de la maladie, sur l'avis du "plus expérimenté", le patient prend le plus souvent quelques comprimés d'antibiotique, puis les symptômes de la maladie s'atténuent et il l'oublie jusqu'à la prochaine exacerbation. Pourquoi l'aggravation s'est développée et comment la prévenir, personne n'y pense. Mais les exacerbations se produisent encore et encore. Donc, ce sera jusqu'à ce que le médecin ne prescrive pas un traitement adéquat, donc lorsque les premières manifestations de la maladie ne retardent pas votre visite à la clinique.

Un symptôme caractéristique de l'inflammation est une température supérieure à 37,5 degrés. Si la température du corps au cours de la cystite est élevée, une intervention urgente de l'urologue est nécessaire pour éviter le développement d'une maladie rénale.

Signes d'inflammation aiguë de la vessie

La forme aiguë de cette maladie se développe extrêmement rapidement, le patient se plaint de plusieurs ou de la totalité des symptômes suivants:

Mictions fréquentes et douloureuses.

Sensation de brûlure et de démangeaisons pendant la miction.

Vider la vessie en petites portions.

La présence de pus ou de sang dans les urines.

Le diagnostic de la forme aiguë de la maladie ne pose pas de difficulté. Toutefois, pour plus de précision, des tests supplémentaires sont prescrits, notamment des analyses de sang, des analyses d’urine, des frottis de l’urètre et du vagin.

Symptômes d'inflammation chronique de la vessie

La cystite chronique se caractérise par des symptômes moins graves, dont les principaux sont les rechutes de cette maladie après une certaine période de bien-être (cela peut se produire plusieurs fois par an). En plus des symptômes ci-dessus, la forme chronique de la cystite est accompagnée de:

température corporelle basse

La première chose à faire pour détecter l’inflammation est de consulter un médecin. Il effectuera un test d'urine pour identifier les globules rouges, les globules blancs et les bactéries. Un ensemencement bactérien aidera à identifier l'agent responsable de l'infection et sa résistance aux antibiotiques. S'il s'avère que la nature de l'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie est bactérienne, des antibiotiques peuvent être prescrits. Dans un autre cas, ils peuvent ne pas être nommés du tout ou on leur proposera de prendre un traitement en prévention d'une infection bactérienne. N'oubliez pas que la cystite n'est pas le cas où vous pouvez vous soigner vous-même.

Comment traiter l'inflammation de la vessie avec les méthodes traditionnelles?

En cas de diagnostic, le traitement est généralement prescrit avec l'un des médicaments tels que l'acide nalidixique, l'amoxicilline, la nitrofurantoïne, le triméthoprime et le cotrimoxazole. Dans certains cas, la récupération est suffisante pour utiliser une seule Amoxicilline pour adultes à la dose de 3 grammes. À la fin du traitement, les experts recommandent de mener une étude de contrôle de la portion d’urine afin de s’assurer qu’il n’ya pas d’infection.

Si une inflammation est détectée, des médicaments antibactériens sont prescrits. En cas de cystite, un médicament à large spectre Bactrim (Bispetol) est prescrit, il est nécessaire de prendre deux comprimés deux fois par jour. En outre, pour le traitement utilisé Furagin, Furadonin, Nevigremon. Le traitement dure cinq à dix jours.

Mais dans tous les cas de cystite, une grande quantité de liquide est nécessaire pour supprimer la croissance des bactéries et empêcher la stagnation de l'urine. Dans la plupart des cas, la cystite bactérienne répond rapidement à l’antibiothérapie. Chez les femmes, les hommes et les enfants souffrant de rechutes fréquentes, un examen plus large est réalisé pour identifier les causes de la maladie et prévenir ou éliminer les complications plus graves, mais déjà au niveau des reins. La plupart des infections des voies urinaires peuvent être traitées avec succès par des antibiotiques tels que le triméthoprime.

Une personne atteinte de cystite a besoin de repos, de chaleur et de préférence de repos au lit. Une bouteille d'eau chaude sur la zone sus-pubienne, ainsi que des bains chauds pour le massage sessile, aideront à réduire la douleur Il est nécessaire d’adhérer à un régime alimentaire: exclure les assaisonnements épicés, les cornichons et les conservateurs du régime alimentaire.

Dans chaque cas, le traitement est choisi individuellement, car les méthodes utilisées pour traiter la cystite dépendent de la forme et de la gravité de la maladie. Il existe des maladies aiguës et chroniques, primaires et secondaires, infectieuses et non infectieuses. L'inflammation de la vessie peut être une conséquence d'une autre maladie qui survient dans le corps et peut apparaître dans un corps en parfaite santé.

L'inflammation de la vessie est une maladie extrêmement grave, il est donc nécessaire de prendre des mesures rapides pour son traitement. Les conséquences de cette maladie sont encore plus dangereuses, car elles peuvent nuire au travail des autres organes. Par conséquent, si le traitement est diagnostiqué, il est nécessaire de le prescrire à temps. Il faut se rappeler qu’elle doit commencer à un stade précoce, quand la maladie peut être guérie sans conséquences pour le corps.

Comment traiter une forme aiguë d'inflammation dans la vessie

Le traitement de cette maladie doit commencer dans sa phase aiguë et ne pas attendre que l'inflammation de la vessie se développe, les médicaments habituels ne donneront pas de résultat positif et devront suivre un traitement complexe à l'hôpital. Les médicaments et le traitement spécifique de la cystite seront décrits ci-dessous.

Si vous avez certains problèmes avec le système urogénital et que vous avez recours à l'aide d'un spécialiste, le médecin peut vous prescrire des médicaments qui supprimeront les processus inflammatoires et faciliteront un rétablissement rapide.

Les méthodes de traitement avec des médicaments dépendent directement de la forme de la maladie, ainsi que des raisons de son apparition. L'évolution aiguë de la maladie implique la nomination d'un régime alimentaire et d'une forte consommation d'alcool, ainsi que de médicaments antibactériens pour lutter contre les germes à l'origine de cette inflammation. De plus, dans une telle situation, des médicaments sont prescrits pour aider à éliminer les spasmes des muscles lisses de la vessie, y compris des médicaments d'origine végétale.

Comment traiter l'inflammation chronique de la vessie?

La cystite chronique commence à être traitée en éliminant les causes de la maladie (calculs de la vessie, adénome de la prostate, diverticule de la vessie, etc.). Les antibiotiques sont prescrits sur la base d'une analyse microbiologique de l'urine. De plus, l'instillation est largement utilisée lorsqu'un médicament est injecté dans la cavité de la vessie sous forme liquide.

La forme chronique de la maladie se présente sous la forme d'une cystite aiguë négligée ou sous la forme d'une complication qui survient dans le contexte d'autres maladies du système urogénital. Ici, une approche intégrée du traitement est déjà appliquée et la maladie prend plus de temps. Qu'est-ce qu'une approche intégrée? Avec un degré de cystite courant ou chronique, aucun médicament, aucune pilule ni aucun suppositoire n’aide, car le corps est habitué aux médicaments antibactériens. En outre, les antibiotiques détruisent lentement la microflore bénéfique et réduisent ainsi l’immunité. Dans ce cas, il est presque impossible de guérir la cystite avec des antibiotiques seuls.

En cas de cystite chronique, il est important de mener une thérapie et des procédures en utilisant un laser infrarouge, grâce à quoi vous pouvez obtenir un résultat positif après la première procédure.

Une autre méthode de traitement consiste à utiliser une irrigation par ultrasons de la membrane muqueuse de la vessie. Cette méthode peut améliorer l’approvisionnement en sang, restaurer les parois et éliminer les effets indésirables liés aux médicaments antibactériens. L'utilisation d'une méthode aussi complexe de traitement de la cystite permet au patient de récupérer complètement.

Le choix des antibiotiques dépend de la complexité de la maladie et est également déterminé par ses propriétés, telles que la capacité du médicament à être absorbée par le tractus gastro-intestinal, les propriétés et la vitesse de distribution dans le corps, ainsi que le rythme de son élimination et la présence d'effets secondaires.

Traitement médicamenteux pour l'inflammation de la vessie

Le choix des médicaments à traiter doit être pris en compte non seulement sur la maladie elle-même, mais également sur les caractéristiques de l'organisme dans son ensemble. Il existe de nombreux médicaments qui augmentent l'efficacité du médicament, réduisent la durée du traitement de la cystite et soumettent le corps du patient à moins de stress.

Monural est un antibiotique dont l'ingrédient actif principal est la fosfomycine. Un tel médicament est souvent prescrit par des spécialistes si la maladie est causée par le staphylocoque, Proteus. L’effet de ce médicament est basé sur l’inhibition du premier stade de la synthèse de la paroi membranaire d’un microorganisme nuisible. La demi-vie du médicament est de deux heures. Ses composants sont excrétés à 90% dans l'urine, c'est-à-dire traités par les reins, et à 10% dans les fèces. Disponible en poudre, dont un sachet doit être dissous dans 70 ml d’eau.

Phaspik est un anti-inflammatoire dont l'ibuprofène est le principal ingrédient. De plus, la L-arginine, le bicarbonate de sodium et la crospovidone sont également inclus dans la préparation. Il a un bon effet analgésique et commence à agir dans les dix minutes suivant sa prise. Disponible sous forme de pilule, un maximum de 1200 mg du médicament est pris par jour, il est recommandé de le prendre avec de la nourriture et de boire un verre d'eau. Sous forme de métabolites excrétés à 90% avec l'urine.

Monurel est un additif biologiquement actif, utilisé comme traitement de la cystite et comme agent prophylactique contre les maladies du système urogénital à tout moment de l’année. Il s’agit d’un remède à base de plantes contenant de l’extrait de canneberge et de la vitamine C. Il est produit sous forme de comprimés, un comprimé (200 mg) pris au coucher après que l’urine soit extraite de la vessie.

Mais comment guérir la vessie en cas de cancer, le problème est déjà beaucoup plus compliqué: les tumeurs sont traitées chirurgicalement, ainsi qu’avec la chimiothérapie postopératoire.

Antibiotiques dans le traitement des processus inflammatoires de la vessie

Aujourd'hui, les bactéries ont «appris» à résister à l'agent antibactérien qui les détruit. En conséquence, l’impact de certains types d’antibiotiques dans le traitement de la cystite a diminué. Les médicaments suivants peuvent être considérés comme des antibiotiques à faible effet thérapeutique:

  • L'ampicilline;
  • La gentamicine;
  • Co-trimoxazole;
  • Triméthoprime;
  • Nitrofurantoïne;
  • La norfloxacine;
  • La ciprofloxacine;
  • Nitroxoline.

Tous les médicaments sont utilisés sous forme d'injections ou de solutions injectables dans la vessie. Les procédures sont effectuées dans un hôpital ou une clinique. Le déroulement de la procédure est généralement de 10 à 15 fois.

Des procédures physiothérapeutiques peuvent également être prescrites conjointement avec un traitement antibactérien, telles que: électrophorèse, bains de paraffine.

Cystite de la vessie

La vessie est un organe musculaire creux situé dans le bassin. Il accumule l'urine qui coule des reins et lorsque la vessie est remplie, la personne ressent le besoin urgent d'uriner, de sorte que l'urine est régulièrement évacuée par l'urètre. Si vous vous adressez à un spécialiste, un lavage spécial de la vessie pourrait vous être administré.

Pour le lavage, utilisez un cathéter en caoutchouc, un gobelet d'Esmarch, une seringue de Janet. La tasse d'Esmarch est montée sur un trépied dont la hauteur est d'un demi mètre mètre.

La solution de lavage peut être composée d’acide nitrique d’argent, dans un rapport 1/1 000 avec de l’eau, au lieu d’argent, on utilise le protargol, le collargol et la pénicilline. L'eau est utilisée stérile.

Un cathéter est inséré dans la vessie et l'urine est libérée à travers celle-ci, puis la solution est injectée à travers celle-ci à l'aide d'une seringue à la femme jusqu'à ce que le patient ressente le besoin urgent d'uriner. Dans le même temps, la seringue est déconnectée et le liquide de la bulle est évacué à l'extérieur. Cette procédure est répétée jusqu'à dix fois, moment auquel du liquide pur doit s'écouler.

Causes et prévention de la cystite de la vessie

La cystite est une maladie assez commune et les femmes y sont plus susceptibles. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps féminin, car dans les organes génitaux féminins, la nature a créé des conditions favorables au développement de la cystite.

La cause principale de l'inflammation est une infection qui pénètre dans l'urètre. Elle peut y arriver de deux manières. Dans le premier cas, l'infection provient des reins ou d'organes déjà enflammés avec du sang. Dans un autre cas, les organes génitaux deviennent une source d'inflammation et de ces microbes pénètrent dans le système urinaire.

Il convient de noter que l'inflammation ne peut se produire que dans un corps humain dont le système immunitaire est affaibli. Une personne dotée d'un bon système immunitaire ne peut pas tomber malade car sa vessie n'est pas sensible aux germes et aux bactéries.

De plus, la cause du développement d'une inflammation peut être un dysfonctionnement du système urinaire. Par exemple, une cystite peut survenir à la suite d'une stagnation prolongée de l'urine.

Les scientifiques ont découvert que la cystite peut survenir sans que des microbes pénètrent dans la vessie. Par exemple, en raison de dommages mécaniques à la vessie ou des effets négatifs d’éléments chimiques.

Prévention de l'inflammation de la vessie

Pour prévenir la maladie primaire de la vessie, vous devez suivre quelques règles très simples:

Traiter les maladies inflammatoires en temps opportun;