Nutrition pour la colique rénale

Les régimes

La colique rénale est une pathologie grave nécessitant des soins médicaux d'urgence. Cela se produit chez les hommes et les femmes. Le plus souvent, il est provoqué par la formation de cailloux ou de sable dans les voies urinaires d'une personne. Des cristaux tranchants dans leur mouvement vers l'extérieur blessent leur membrane muqueuse, à cause de laquelle le patient ressent une douleur intense.

Principes de nutrition thérapeutique dans la colique rénale

Après les mesures d’assistance d’urgence, il est nécessaire d’attribuer à la nutrition thérapeutique une méthode supplémentaire de traitement de la maladie. En règle générale, le tableau N ° 10 est utilisé, basé sur une charge légère sur le système urinaire. Le régime alimentaire pour la colique néphrétique repose sur plusieurs principes fondamentaux.

Ceux-ci comprennent:

  • alimentation équilibrée;
  • nutrition fractionnée;
  • faible en calories;
  • apport d'une quantité limitée de fluide;
  • forte limitation du sel;
  • cuisson à la vapeur;
  • la nécessité d'éviter la formation accrue de gaz;
  • protéines réduites dans le menu;
  • évitez d'avoir faim ou de trop manger.

Produits autorisés et interdits

Les reins doivent être protégés de toute influence négative. Vous devez donc abandonner le pain, les muffins, les gâteaux et les sucreries, car ils ne sont pas trop caloriques, ils provoquent également le développement de flatulences. Pour la même raison, il est nécessaire d’éliminer complètement les pois et les légumineuses du régime alimentaire. Vous ne pouvez pas manger de bouillon de viande, ainsi que des viandes grasses, de la volaille, du poisson et du foie.

Il est nécessaire d’abandonner les produits à forte charge rénale, notamment les conserves, les cornichons, les sauces, les viandes fumées, le caviar, le fromage, les saucisses, les œufs brouillés, les œufs durs, les radis, les radis, les champignons et les noix.

En aucun cas, ne peut pas manger épicé, ail, oignon, moutarde, épices et assaisonnements, car ils sont très irritants pour la membrane muqueuse lésée des voies urinaires. Le chocolat, le café et le cacao ont un effet stimulant et ne doivent donc pas être inclus dans l'alimentation.

Il est très important de savoir exactement ce que l'on peut manger lors du traitement de la colique rénale. La liste des produits approuvés comprend:

  • des bouillies;
  • soupes de légumes avec ajout de feuille de laurier;
  • fruits et légumes hachés;
  • fruits (coing, abricot et poire);
  • concombres frais;
  • baies (canneberges, fraises, melon d'eau);
  • sève de bouleau.

Il convient également de prendre en compte les particularités de la lithiase urinaire. Cela peut être dû à la prédominance de sels d'acide urique, oxalique ou phosphorique dans l'organisme, qui se déposent sous forme de cristaux de sel dans les reins. Par conséquent, certains produits dont l'utilisation n'est pas recommandée avec leurs différents types seront également différents.

Besoins alimentaires et diététiques

Dans les coliques néphrétiques, il est très important de prendre en compte les particularités de la consommation de liquide. Il est conseillé de boire au moins trois litres, sans compter celui qui fait partie des plats préparés. Il est permis d'utiliser de l'eau minérale sans gaz, de l'eau bouillie ordinaire, des décoctions d'herbes et de baies, des boissons aux fruits et du thé vert brassant faiblement. Il est également souhaitable d'utiliser des jus de fruits et de légumes. Pour le goût, il est permis d'ajouter une tranche de citron. Bon effet fortifiant, à boire aux hanches.

Avec la colique rénale, il est possible de manger des aliments approuvés, à condition que le régime alimentaire ne soit pas uniforme.

Le repas est divisé en six portions, servies après un certain temps. Il est permis de le diviser en quatre parties, mais elles doivent également être utilisées strictement à l'heure. Les repas doivent être de petite taille, peu caloriques et bien cuits ou déchiquetés. Vous ne pouvez pas créer une charge accrue sur les systèmes digestif et excréteur. Il convient également de procéder à la prévention de la constipation, ce qui peut nuire à la condition du corps.

En cas de coliques néphrétiques, le régime alimentaire doit être scrupuleusement respecté pour éviter la récurrence de la maladie. Il est nommé immédiatement après le soulagement d'une attaque et son utilisation est recommandée pendant toute la durée du traitement.

Si un patient n'a pas d'appétit, ce qui est souvent le cas après avoir souffert de douleurs intenses et d'une thérapie, il ne devrait pas manger de nourriture par la force. Mieux dans cette période de donner au patient des bouillons, des bouillons et une variété de boissons.

Tout aliment ou liquide doit être pris en très petites portions et, pour commencer, ne doit être offert que petit à petit, à l'essai. Si le patient n'a pas de nausée, de vomissement ou d'indisposition, il sera alors possible de continuer.

Si vous vous conformez pleinement à tous les principes du régime numéro 10 et si vous mangez strictement conformément à ses instructions, vous pourrez compter sur le pronostic le plus favorable après le traitement.

Comment soulager les symptômes de la colique rénale avec un régime

La colique rénale est une maladie aiguë qui apparaît principalement dans la lithiase urinaire. Le développement de cette pathologie est observé plus souvent chez les hommes que chez les femmes. En outre, des maladies telles que la pyélonéphrite aiguë, la compression des uretères par une tumeur, le blocage des voies urinaires par un caillot de sang dans les lésions traumatiques peuvent contribuer à l'apparition de la douleur. Il est important de savoir qu'un régime alimentaire comportant des coliques néphrétiques ne guérira pas la maladie, mais facilitera grandement ses manifestations. De plus, si des symptômes de la maladie sont apparus, les patients ne pensent même pas à la nourriture. La douleur est très insupportable, une personne adopte une position forcée afin de la soulager au moins. Le régime alimentaire est généralement prescrit après une crise aiguë de colique rénale et une compliance à long terme aidera à réduire le risque de récurrence de la maladie.

Principes de l'alimentation

Lorsque les premiers symptômes de la colique rénale apparaissent, il n'y a généralement pas d'appétit. Pendant cette période, vous ne pouvez pas forcer le patient à manger. Il est nécessaire de ne boire que de l'eau de manière fractionnée, par petits volumes, en particulier si l'attaque est accompagnée de nausées, de vomissements ou d'une augmentation périodique de la température corporelle.

Après avoir arrêté les manifestations aiguës d'un régime avec colique rénale, il repose sur la nutrition clinique n ° 10, qui comprend:

  • Respect du régime de boire pendant la journée.

Le volume quotidien de liquide à boire devrait être d'environ 2-3 litres, répartis uniformément, environ 2 heures avant d'aller au lit, il n'est pas souhaitable de boire. Vous pouvez boire de l'eau bouillie, du thé noir faible et de la tisane, de la gelée. Il est utile de boire des boissons aux fruits, compote de canneberges et canneberges, elles ont un effet désinfectant sur les organes du système urinaire et préviennent le développement de complications infectieuses. Il faut se rappeler que les soupes et les bouillons sont comptés comme des liquides bues.

  • Repas fractionnés en petites portions, 5-6 fois par jour.
  • Limiter la consommation de sel. Il retient l'eau dans le corps et surcharge considérablement les reins.
  • Réduire les aliments riches en protéines et en graisses.

Nourriture recommandée

En cas de colique néphrétique et après avoir cessé son attaque, le régime alimentaire peut comprendre les produits et plats suivants:

  • Soupe de légumes ou bouillon de viande secondaire maigre.
  • Le poisson et la viande se mangent mieux bouillis ou cuits à la vapeur et cuits au four.
  • Toute bouillie cuite dans de l'eau. Ils sont une bonne source de glucides complexes.
  • Vous pouvez manger une omelette d'œufs en n'utilisant pas plus de deux morceaux par jour.
  • Un grand nombre de fruits et de légumes différents.
  • Fruits de mer utiles (moules, calamars, crevettes).
  • Produits laitiers à faible teneur en matières grasses (lait, fromage cottage, crème sure). Vous pouvez manger du fromage en petites quantités, rarement.
  • Des pâtes.
  • Le pain d'hier.
  • Huile végétale crémeuse. Permis d'ajouter à la nourriture en petites quantités. Les huiles - une bonne source de graisses animales et végétales, qui sont importantes pour le bon fonctionnement du corps.

Produits interdits

Lors de manifestations de coliques néphrétiques dans le régime alimentaire ne doivent pas être les produits suivants:

  • aliments épicés, salés, gras, frits;
  • assaisonnements, sauces, mayonnaise, ketchup;
  • cacao, café, boissons gazeuses, alcool, thé fort;
  • pâtisseries fraîches, sucreries, gâteaux, chocolat;
  • viandes grasses et poissons, abats, saindoux, viandes fumées;
  • les légumineuses, les champignons;
  • la margarine;
  • marinades et marinades;
  • produits contenant des colorants, des conservateurs, divers additifs;
  • la moutarde, le raifort;
  • oseille, asperges, épinards frais, ail et oignons verts.

Régime alimentaire en fonction de la composition des pierres

Si des coliques rénales apparaissent à la suite d'une lithiase urinaire et qu'il est possible de déterminer les substances constitutives des calculs après leur réception (à la suite d'une intervention chirurgicale ou de manière naturelle), des modifications appropriées sont apportées à l'alimentation.

Les aliments riches en oxalate sont exclus du menu diététique. Cette oseille, tomates, épinards, laitue, betteraves. Le patient a besoin de manger plus de concombres, raisins, abricots, poires, coings.

Exclure de la diète baies acides, fromage, limiter la consommation d'aliments protéinés à 100 grammes par jour.

Le régime comprend des aliments riches en vitamine C: baies et fruits, décoction de cynorrhodons, citrouille, miel, sucre. Ne pas manger de poisson, produits laitiers, pommes de terre, noix.

Dans les cas de coliques néphrétiques, il est possible de modifier l’alimentation en tenant compte de l’âge, de l’état général du patient et des caractéristiques constitutionnelles.

Jours de jeûne

Les jours de jeûne sont autorisés, mais vous devriez toujours consulter votre médecin avant de les mener. Un tel élément du régime implique l’utilisation pendant la journée d’un produit ou d’un plat autorisé. Il peut s'agir de farine d'avoine avec du lait, d'une salade de légumes, de tout fruit, à l'exception des bananes Les hommes souffrent davantage de jours de jeûne.

Le syndrome douloureux chez les hommes apparaît plus souvent que chez les femmes en raison des caractéristiques structurelles des voies urinaires. Le régime alimentaire destiné au traitement de la colique rénale n’est qu’une mesure préventive qui aidera à réduire la charge qui pèse sur l’organe touché.

Types de régimes et nutrition équilibrée pour la colique rénale

La colique rénale est caractérisée par une attaque de douleur aiguë qui se produit dans la région lombaire. Avec l'occurrence périodique de telles attaques, il est impératif d'être examiné et de suivre un régime spécial.

Une alimentation avec coliques néphrétiques peut réduire considérablement l’inconfort et, avec une observance régulière et la réalisation du traitement nécessaire, les problèmes peuvent être totalement éliminés.

Chez les hommes, les coliques néphrétiques sont plus fréquentes que chez les femmes, ce qui n’est pas surprenant: les femmes sont beaucoup plus prudentes dans leur alimentation.

Recommandations générales pour la nutrition, tableau numéro 10

Dans le cas de coliques néphrétiques, si elles apparaissent pour la première fois, les médecins prescrivent généralement le tableau numéro 10. Il s’agit d’un ensemble de produits spécialement conçu, dont l’utilisation dans le corps normalise les processus métaboliques.

Le tableau numéro 10 consiste à manger toutes les 4 heures, par petites portions. Il n'est pas recommandé de charger le système digestif, par conséquent, il ne faut en aucun cas trop manger.

La consommation de glucides et d'aliments gras, ainsi que d'aliments difficiles à digérer, devrait être minimisée.

Le poisson et la viande doivent être bouillis, frits et fumés pour être exclus. De préférence, viande diététique non grasse. Il est nécessaire de retirer du régime les produits riches, feuilletés et farineux. La consommation de liquide (eau) doit être augmentée à 3 litres par jour, en privilégiant les céréales, les bouillons de légumes.

Il convient de consommer des produits à base de lait fermenté, il est préférable d’ajouter du lait au thé. L'utilisation de légumes et de fruits, qu'il est préférable de ne pas manger crus, mais cuits ou bouillis, est la bienvenue. Jus de fruits utiles et végétaux (il est préférable de les diluer avec de l'eau), salades de fruits riches en vitamines. Il est important d’utiliser des légumes et des fruits de saison, lorsque leur concentration en vitamines est la plus grande.

En fait, le tableau 10 présente les principes généraux de la nutrition, qui seront utiles dans tous les cas.

La colique rénale est souvent un symptôme de la lithiase urinaire. Il existe plusieurs types de calculs rénaux, les plus courants: oxalate, urate et phosphate. Après l'examen et l'identification des causes de la colique rénale, le régime alimentaire est généralement ajusté en fonction du type de calcul utilisé.

Régime Oxalate

Afin de minimiser la formation de ce type de calculs rénaux, vous devez réduire votre consommation de protéines, ainsi que de produits contenant beaucoup de vitamine C. Vous ne pouvez pas manger de confiseries, ainsi que de nombreux fruits et baies «à l’aigreur», produits riches en calcium. et l'acide oxalique, comme le lait, les betteraves, les tomates et les légumineuses.

Au contraire, les vitamines B hautement recommandées, ainsi que:

  • céréales à base de céréales (à l'exception de la semoule);
  • fruits et baies sucrés;
  • viandes maigres, poisson et volaille;
  • légumes et beurre;
  • des kissels et des compotes de baies sucrées, de fruits et de fruits secs;
  • thé au lait.

Nourriture avec des pierres d'urate

Si ce type de calculs rénaux est révélé, alors, comme dans le régime de la table n ° 10, les plats salés et fumés sont exclus. Vous ne pouvez pas manger des légumineuses et des noix, du fromage et du chocolat, des baies aigres, boire du thé fort. L'apport en protéines devrait être limité à 100 grammes. par jour Lorsque l'urata recommande des produits capables de lixivier l'urine, c'est:

  • poisson maigre, viande, volaille;
  • céréales (sauf le sarrasin);
  • lait fermenté et produits laitiers;
  • pain et autres produits à base de farine grossière;
  • fruits et baies sucrés;
  • les légumes.

Phosphates: Diète

Il est interdit de manger du poisson et du lait, ainsi que des pommes de terre, des produits salés et fumés, des produits à base de fromage cottage. Les fruits sucrés et les baies ne sont pas recommandés. La liste des produits recommandés comprend:

  • oeufs (sans jaunes);
  • viande et viande de volaille;
  • huile, graisse;
  • des bouillies;
  • les légumineuses;
  • miel et sucre;
  • des fruits et des baies;
  • décoction de baies de rose sauvage;
  • citrouille.

Si le régime n'est pas correctement formulé, la colique rénale reviendra encore et encore. Par conséquent, il est extrêmement important de subir un examen et de créer un menu détaillé adapté à un type de maladie particulier.

Jeûne thérapeutique

Le jeûne thérapeutique est indiqué dans de nombreuses maladies et signifie un refus à court terme de manger un aliment pendant une courte période. En règle générale, il est 24 heures, maximum - 36 heures. Vous pouvez le dépenser uniquement selon les directives du médecin et sous son contrôle.

Vous ne pouvez pas vous affamer, surtout s'il y a suspicion de maladie rénale. Par conséquent, dans le cas de coliques néphrétiques, les médecins ne recommandent généralement pas un rejet complet de la nourriture, mais les soi-disant jours de jeûne. Les jours thérapeutiques de sortie ne doivent être effectués que sur prescription d'un médecin: l'auto-traitement est totalement exclu.

Jours de jeûne pour la colique rénale

En règle générale, le jour de jeûne implique l'ingestion d'un seul aliment ou plat. Manger est tellement nécessaire pour ne pas ressentir la faim.

La nourriture la plus utile et la plus sûre le jour de la sortie de l'hôpital reste la farine d'avoine. Il est préférable de le cuire sans sel et de boire une décoction de baies d'églantier. Convient pour les jours de jeûne salade de légumes. Recharge - huile végétale.

Vous pouvez également manger des concombres, des pastèques. En principe, il est possible d'organiser des journées de jeûne sur tous les fruits et légumes, à l'exclusion des bananes et des raisins.

Les jours de jeûne ne sont généralement prescrits qu'une fois par semaine. Il est préférable de fixer un certain jour pour s'accorder moralement et pour que le corps s'habitue au fait que ce jour-là, il devra se contenter d'un seul plat.

Après une journée de déchargement ne peut pas trop manger. C'est mieux si un plat du jour du déchargement et quelque chose d'autre est mangé pour le petit déjeuner. Quelque chose de la table numéro 10 est parfait ici: la nourriture est saine et propre.

Produits autorisés

Selon les causes de la colique rénale, certains aliments peuvent être résolus et utiles. Cependant, il y a ceux qui ne nuisent certainement pas aux coliques néphrétiques de toute origine:

  • Légumes (salades crues, bouillies, à l'huile végétale);
  • Fruits et baies;
  • Différents types de céréales;
  • Produits laitiers fermentés;
  • Un peu de miel et / ou de sucre;
  • Céleri, persil;
  • Jus de toutes les baies, sève de bouleau;
  • Bouillons de rose sauvage, boissons aux fruits des baies;
  • Thé vert faible;
  • Soupes de légumes;
  • Viande et poisson maigre, bouilli ou cuit à la vapeur.

Produits interdits

Le régime alimentaire doit être très strictement suivi en cas de colique rénale, il ne doit pas y avoir de panne: mangez correctement une ou deux semaines, puis mangez de tout. Ainsi, le corps sera encore plus blessé.

Certains produits doivent être éliminés immédiatement après l'apparition de la colique rénale:

  • Plats salés, épicés et marinés;
  • Viande et poisson fumés;
  • Conserves alimentaires (usine et maison);
  • Les aliments gras, à la fois frits et sous forme de soupes;
  • Des plats de légumineuses et, dans certains cas, de haricots;
  • Chocolat, cacao et desserts avec leur contenu;
  • Épices épicées et chaudes;
  • Éliminer complètement les boissons alcoolisées de l'alimentation. Non seulement fort, mais aussi avec une faible teneur en alcool.

En ce qui concerne le sel, les avis des médecins diffèrent ici. Certains ont des vues cardinales et conseillent d'éliminer complètement le sel du menu du jour, d'autres ne sont pas aussi catégoriques et permettent l'utilisation de sel en petites quantités. S'il est possible de saler les aliments et en quelle quantité, le médecin traitant vous demandera de prendre en compte un type de maladie.

Il convient de rappeler que même un régime idéal ne sera pas une panacée dans la lutte contre les maladies du rein, et en particulier les coliques néphrétiques. Il devrait être combiné avec des préparations médicinales. L'alimentation procure un soulagement significatif, mais seul lui seul ne peut pas gérer les coliques néphrétiques.

Régime alimentaire pour la colique rénale - comment manger pendant la maladie

La colique rénale est la manifestation la plus désagréable et la plus douloureuse des maladies du système urinaire. La colique apparaît souvent avec des calculs dans les reins en raison du pincement et du blocage du tractus excréteur. Se produit souvent en raison du déplacement du rein.

Les coliques à droite apparaissent plus fréquemment, le cœur et le foie se pressant contre le rein à droite. À cet égard, avec une colique droite au niveau des reins, il est urgent de consulter un médecin, alors qu'en cas de colique à gauche, vous ne pouvez pas être hospitalisé.

Des cas de coliques des deux côtés se produisent également, mais sont beaucoup moins fréquents qu'une attaque unilatérale.

Lorsque les coliques du rein apparaissent, les médecins vous conseillent de suivre un régime alimentaire spécial. Seul un régime alimentaire contenant des coliques ne vous sauvera pas de la maladie, mais contribuera à réduire les manifestations de la douleur.

La colique n'est pas une maladie, mais seulement une conséquence de désordres pathologiques du corps, souvent liés aux uretères.

Une douleur lancinante dans la région lombaire - coliques néphrétiques - apparaît soudainement et augmente rapidement. Les spasmes peuvent être de courte durée et peuvent durer plusieurs jours. L'examen pour identifier les causes prend un certain temps, et pour soulager le spasme et prévenir la réapparition de l'état pathologique, il est nécessaire de modifier immédiatement le régime alimentaire.

Si vous remarquez des symptômes de colique rénale, vous devez immédiatement prendre des mesures pour éliminer l'attaque.

Chaque personne devrait savoir comment fournir une assistance d'urgence en cas de colique néphrétique à elle-même ou à une autre personne. Lisez les instructions ici.

L'essentiel du tableau numéro 10 - régimes alimentaires pour la colique rénale

Lorsque le régime alimentaire des coliques doit être modifié, et la consommation de nourriture - dans certaines parties. Vous pouvez manger 4-6 fois par jour toutes les 4 heures. Les volumes doivent être faibles pour ne pas surcharger le système digestif, mais suffisants pour que la faim n'apparaisse pas.

Dans le cas où la cause de la violation n’est pas entièrement déterminée, le tableau de traitement N10 est généralement prescrit. Ce régime est utilisé pour améliorer le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, du foie et des reins, ainsi que pour restaurer les processus métaboliques.

Il est basé sur:

  • Réduire l'apport calorique en réduisant l'apport en lipides et en glucides.
  • Limitation significative du sel;
  • L'exception est lourde, difficile à digérer: la viande et le poisson sont utilisés à l'état bouilli;
  • Limitation nette du nombre de produits irritant le foie et les reins, provoquant des flatulences, stimulant le système nerveux: pain frais, pâte riche et feuilletée, crêpes, muffins, gâteaux; les soupes de pois, toutes sortes de bouillons; sauces sur bouillons; viande grasse, oie, canard, foie, rognons, cervelle; produits fumés, saucisses, viande en conserve; caviar, poisson en conserve; tous les types de graisses; fromages salés et gras; oeufs durs et frits; légumes salés, marinés et fermentés; légumineuses, épinards, oseille, radis, radis, champignons; ail, oignons, moutarde, poivre, raifort; chocolat, café naturel, cacao; fruits à fibres grossières.

Après avoir neutralisé l'attaque de la colique rénale, il est nécessaire de subir un examen, en fonction des résultats, dont la nutrition est révisée en fonction du diagnostic.

Quels aliments sont souhaitables à exclure du régime?

  1. Avant de découvrir les causes du syndrome, tous les produits qui causent la colique du rein doivent être supprimés du menu:
  2. Le patient doit cesser de manger tous les plats salés et frits, ainsi que le chocolat, tous les types de cacao et le thé fort;
  3. Il est nécessaire d’exclure tous les bouillons de viande, de saucisses, de viande fumée, de foie, ainsi que tous les plats des parties internes des animaux;
  4. Diet pour l'oxalate dans l'urine recommande l'exclusion des produits avec un excès de calcium et d'acide oxalique. Ce sont l'oseille, la laitue, les tomates, les légumineuses, le lait, les betteraves, les carottes.
  5. La nutrition pour les formations d'urate nécessite l'exclusion des fromages, des épinards, du cacao, du radis, du thé fort;
  6. L'alimentation avec du phosphate nécessite l'absence de produits à base de lait, de fromage cottage et de boissons alcoolisées;
  7. Il est recommandé de supprimer du régime les épices, les oignons et l’ail épicés. Ces produits contiennent des huiles essentielles qui contribuent au spasme;
  8. Les huiles végétales ne sont pas recommandées.
  9. Ne buvez pas de boissons gazeuses;
  10. Vous devriez faire un régime avec une petite quantité de potassium et de phosphore, c’est-à-dire réduire la quantité de fromage cottage, de fruits confits, de noix et de bananes.
  11. Le contrôle de la quantité de sel dans la nourriture est nécessaire. Le sel retient l'eau dans le corps et, en conséquence, augmente à nouveau la charge sur les organes d'excrétion. Lorsque les aliments sans sel sont autorisés à consommer 0,5 cuillère à café par jour. En cas de surpression, le sel est complètement abandonné pendant un moment.

Si vous soupçonnez une maladie rénale, il y a une forte contre-indication au jeûne.

Pour le traitement des maladies rénales, nos lecteurs utilisent avec succès la méthode Galina Savina.

Parce que dans ce cas, des substances nocives sont produites, qui chargent en plus les reins.

Aliments et boissons sains pour la colique du rein

Le menu est distribué en calories en portions égales pour 5 réceptions.

Dans le régime alimentaire comprennent:

  • Diverses céréales;
  • Salades de divers fruits et légumes;
  • Seulement des soupes de légumes;
  • Pas moins de 3 litres. eau par jour, si la santé le permet. Il faut boire de l'eau douce et cesser de boire de l'eau dure;
  • Concombres, poires, raisins, coings, abricots - pour éliminer les oxalates;
  • Faire bouillir de l'eau en ajoutant un peu de citron;
  • Décoction de rose musquée, boissons aux fruits et thé vert faible;
  • Produits laitiers fermentés;
  • Un grand nombre de légumes, à l'exclusion des plantes contenant de l'huile irritant les reins: ail, oignons. Les légumes se mangent bouillis, cuits et cuits au four;
  • Jus de légumes;
  • Fruits et baies - en grande quantité. Ils peuvent être consommés crus;
  • Pour le remplissage, utilisez de la crème sure;
  • Sucre, miel - dans la quantité habituelle;
  • Dans les assaisonnements, il est permis d’ajouter du laurier, de la cannelle et des oignons légèrement grillés;
  • Eau minérale sans composition de sel;
  • Persil, airelle, melon d'eau, fraise, citrouille, céleri - pour éliminer l'urate;
  • Choucroute, jus de baies, sève de bouleau - pour neutraliser les phosphates.

Comment passer des jours de jeûne?

Les jours de sortie ne peuvent être organisés qu’avec l’accord du médecin traitant et, de préférence, sous la supervision du personnel médical, ce qui est tout à fait possible pendant le séjour à l’hôpital.

Le jour de jeûne consiste à ne manger qu'un seul produit ou plat par jour. La quantité de ce produit est nécessaire pour que le patient ait une sensation de faim.

En tant que tels produits utilisent:

  1. Le plat le plus connu pour le déchargement est la bouillie de gruau. Il est préparé dans de l'eau sans sel, divisé en 5 parties et consommé pendant la journée. Décoction d'avoine arrosée de rose sauvage.
  2. Le jour de jeûne de légumes est réalisé avec l'aide d'une salade de légumes, qui est assaisonnée d'huile végétale. Il est consommé 5 fois par portions de 300 g. En cas de dysfonctionnement des reins et de coliques, il est très utile de procéder à une décharge de concombre.
  3. Les jours de jeûne à base de fruits feront l'affaire. Ils sont effectués sur tous les fruits ou les baies, sauf les bananes. Les fruits ou les baies préférés sont consommés environ 300 g 5 fois par jour. Pour le goût, vous pouvez ajouter un peu de crème sure et de sucre. Le meilleur fruit pour un tel jour est la pastèque.
  4. Vous pouvez préparer une boisson spéciale pour le déchargement: connectez 600 ml de tout jus et la même quantité de bouillon aux hanches avec un verre d’eau bouillie. Buvez la composition résultante 5 fois dans la journée.

Le régime alimentaire associé à ce trouble est nécessaire pour améliorer l'état du patient, pour traiter et réduire le risque de récurrence des manifestations de coliques rénales.

Avant l'examen pour déterminer la cause des coliques, vous devez absolument respecter les règles de nutrition spécifiées.

Le régime alimentaire avec coliques devrait être tel qu'il n'y ait pas de répétition de la maladie. Si les calculs coliques sont à l'origine de calculs rénaux, il est nécessaire de déterminer la composition du sable ou des calculs ayant provoqué l'attaque. Cela est nécessaire pour déterminer le type de régime.

Tout d'abord, vous devez passer une échographie des reins, uriner, une analyse de sang, si nécessaire, un examen radiographique.

Une visite chez l'urologue est nécessaire pour prévenir les complications graves.

Une nutrition spéciale ne remplace pas le traitement, mais avec l'aide de ce dernier, il est possible de soulager de manière significative l'état du patient, ainsi que de prévenir le risque de récurrence du spasme.

Une alimentation avec des coliques aux reins, associée à un ensemble de mesures pour traiter les causes qui l'ont provoquée, a un effet positif.

Vidéo: Est-il possible de nuire à l'échographie dans les coliques néphrétiques?

Si vous souffrez de colique rénale, vous devez alors savoir quelles méthodes de diagnostic sont autorisées et lesquelles ne peuvent pas être effectuées. L'échographie est aujourd'hui l'une des méthodes les plus populaires. Alors, est-il possible d'effectuer une échographie si une personne souffre de colique rénale? Vous trouverez la réponse dans la vidéo.

Régime alimentaire pour la colique rénale

La colique rénale est l'une des maladies les plus douloureuses qui affectent le système urinaire. Le régime alimentaire pour la colique rénale est prescrit à tous les patients confrontés à la maladie. Une nutrition spéciale peut réduire la douleur et réduire le fardeau des reins. Une adhésion constante au régime alimentaire éliminera complètement les accès de douleur.

Principes de base et règles de nutrition pour hommes et femmes

Les premiers symptômes de la colique chez les hommes et les femmes sont le plus souvent accompagnés d'un manque d'appétit complet. Il est à noter qu’il est interdit en ce moment de forcer une personne à manger de la nourriture. Cependant, il est important de suivre l'abondante consommation d'eau afin qu'elle passe par petites portions. Cela est particulièrement vrai dans les situations où le manque d’appétit du patient est accompagné de haut-le-cœur et de fièvre.

La nutrition pour la colique rénale comprend les règles suivantes:

  1. Il est important de manger en petites portions, au moins 4 fois par jour, afin de réduire la charge sur les reins.
  2. menu pour constituer la liste des produits autorisés;
  3. Le menu de calories ne devrait pas être inférieur au taux indiqué;
  4. trop manger, ce qui est lourd de gain de poids, et par la suite - une charge supplémentaire sur les reins est strictement interdite;
  5. la réduction des calories est possible en réduisant la consommation de lipides et de glucides;
  6. Il est important de limiter la consommation de sel.
  7. ne manger que des aliments faciles à digérer;
  8. cuire la viande et le poisson doit être exclusivement dans le four ou bouillante sur la cuisinière;
  9. surveillez la quantité de liquide consommée et buvez au moins 2 litres par jour.

Bases du régime numéro 10 avec coliques néphrétiques

Dans les cas où la cause de la colique rénale n'a pas été identifiée, les experts recommandent le plus souvent la table de patient n ° 10. L'alimentation est un menu spécialisé comprenant des produits normalisant la circulation sanguine et le rythme cardiaque, ainsi que les processus métaboliques du corps.. La nourriture est basée sur le fait que le patient doit manger en petites portions toutes les 4 heures. Les aliments difficilement digestibles et gras sont complètement éliminés de l'alimentation, la quantité de glucides diminue.

Produits autorisés au numéro de table 10

Les repas sur la table numéro 10 impliquent l'exclusion complète du menu des aliments, dont la composition est en cholestérol, peut provoquer un gonflement et affecter l'excitabilité nerveuse du patient. Autorisé à manger la gamme de produits suivante:

  • produits de boulangerie (hier);
  • viande maigre et poisson;
  • les légumes;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • jus de fruits frais, boissons aux fruits, tisanes, succédanés du café;
  • des oeufs;
  • chou cuit ou bouilli;
  • des fruits;
  • certains types de sauces;
  • sucré (à l'exclusion des chocolats);
  • des saucisses;
  • beurre et huile végétale;
  • les céréales;
  • petite quantité de pâtes.
Retour à la table des matières

Aliments interdits au numéro de table 10

Liste des produits interdits:

  • la graisse;
  • viandes grasses (porc, canard);
  • thé fort et café;
  • eau gazeuse et boissons;
  • poisson gras;
  • produits de boulangerie frais;
  • fromage salé;
  • les légumineuses;
  • sauces chaudes et sauces au bouillon de viande;
  • les champignons;
  • oignons et ail;
  • produits contenant du chocolat;
  • les cornichons;
  • nourriture fumée.

Les médecins recommandent de cuisiner à la vapeur, au bain-marie, bouilli ou cuit au four. Il n'ajoute pas de sel. La nourriture peut être dosolée directement lors de l'utilisation de la nourriture, étant donné que la dose quotidienne de sel est autorisée pour un patient spécifique. Parfois, il est permis de rôtir des morceaux de viande déjà bouillis en une croûte légèrement dorée.

Quels aliments exclure du régime?

Avant que les causes de la colique rénale ne soient établies, les experts recommandent de retirer du menu tous les aliments susceptibles de provoquer une colique. Une fois le motif identifié, le médecin pourra dresser une liste des produits interdits. Si un patient a des oxalates dans l'urine, il ne doit pas manger d'aliments riches en potassium et en acide oxalique. Ces produits comprennent les tomates, toutes les légumineuses, l'oseille, les carottes, les betteraves et le lait. L'éducation de l'urate suggère une interdiction du fromage, du cacao, du thé fort au café et du radis. En présence de phosphate, il est important d'arrêter de boire des boissons alcoolisées, du lait et du fromage cottage.

Que peux-tu manger?

La liste des produits que les experts recommandent d'utiliser dépend des causes de coliques dans les reins. Cependant, il existe un certain nombre de produits qui seront utiles pour toute colique. Ces produits comprennent: légumes crus et bouillis, soupes de légumes, céréales, baies, jus naturels, décoctions de plantes médicinales, thés faibles, certains produits laitiers, sucre et miel en petites quantités.

Que peux-tu boire?

Un régime alimentaire pour la colique rénale, quelle qu'en soit la raison, suggère que les patients doivent porter une attention particulière à la quantité quotidienne de liquide consommée. Vous aurez besoin de boire au moins 3 litres de divers liquides par jour, ce qui permettra au rein de mieux fonctionner. Vous pouvez boire de l'eau purifiée ou minérale avec ou sans citron. Il est recommandé de faire cuire des bouillons de rose sauvage, ainsi qu'une variété de boissons aux fruits à base de fruits et de thé léger.

Exemple de menu pour la semaine

Pour créer un menu hebdomadaire, il est important de prendre en compte le nombre de calories quotidien, la teneur en sel et la valeur nutritionnelle des aliments. Il est également nécessaire de faire attention aux préférences personnelles du patient, de sorte qu'une nutrition adéquate ne soit pas un fardeau pour lui. Les produits peuvent être cuits, cuits, cuits à la vapeur et au four. Considérez le menu hebdomadaire approximatif.

Le lundi

  • pour le petit-déjeuner, il est permis de faire un sandwich avec du beurre et du fromage non salé, de faire bouillir un œuf et de boire un thé léger avec un peu de sucre ou de miel;
  • pour le deuxième petit-déjeuner, consommer les fruits autorisés (banane, pomme, pêche);
  • le dîner comprend une soupe avec des pommes de terre, du poisson maigre bouilli, une tranche de pain d’hier et du jus de baies;
  • La collation de l'après-midi peut consister en une soupe au lait;
  • pour le dîner, il est recommandé de manger une vinaigrette avec une tranche de pain et du thé faible.
Retour à la table des matières

Moi pour mardi

  • le petit-déjeuner peut être composé de ragoût de fromage cottage, de sarrasin, bouilli dans de l'eau et de thé;
  • au deuxième petit-déjeuner, ils recommandent de manger de la gelée de fruits;
  • Pour le déjeuner, ils préparent du bortsch maigre, du ragoût de chou et boivent du jus naturel;
  • le thé de l'après-midi consiste à boire une décoction de cynorrhodon;
  • Au dîner, vous devez préparer une salade de légumes, des côtelettes de poulet, des pommes de terre bouillies et du thé faible.
Dès les premiers jours d’aliments santé, vous pouvez vous sentir soulagé. Retour à la table des matières

Régime de l'environnement

  • Il est recommandé de commencer le petit-déjeuner avec une omelette, dans laquelle vous pouvez ajouter un peu de fromage faible en gras et non salé et le boire avec du jus de fruits;
  • au deuxième déjeuner ils mangent le fruit;
  • au déjeuner, vous pourrez manger une soupe de légumes, de la viande maigre en sauce et du jus de légumes;
  • Les rafraîchissements de l'après-midi peuvent être de la purée de fruits;
  • pour le dîner, mangez de la bouillie avec un peu de beurre, un morceau de viande bouillie, une salade de légumes et un thé faible.
Retour à la table des matières

Nourriture le jeudi

  • au petit-déjeuner, vous pouvez manger du porridge au lait et du café;
  • au deuxième petit-déjeuner, manger les fruits autorisés;
  • pour le dîner, faites cuire une soupe, du poisson maigre cuit au four et du thé;
  • la collation de l'après-midi suggère une boisson aux fruits des baies;
  • Au dîner, mangez du porridge et de la viande maigre, des légumes cuits à la vapeur et du jus naturel.
Retour à la table des matières

Menu du vendredi

  • Le premier repas peut être commencé avec du porridge avec l’ajout de beurre et boire du thé avec du sucre;
  • dans le second - boire un verre de kéfir;
  • pour le déjeuner, faire cuire la soupe avec l'ajout de céréales dans le bouillon de viande, la poitrine de poulet au four, les légumes cuits et la compote de fruits;
  • dans le thé de l'après-midi, vous pouvez boire de la gelée de fruits;
  • Le dîner consiste en une salade de légumes, du poisson cuit au four et du thé faible.

Nourriture du samedi

  • au petit-déjeuner, vous devriez manger des œufs durs, du porridge et du jus de fruits;
  • le deuxième petit-déjeuner comprend un smoothie aux fruits additionné de lait;
  • pour le déjeuner, il est permis de faire cuire la soupe de betterave, la viande cuite au four, le gruau sur l'eau, la salade de légumes et le thé;
  • dans le thé de l'après-midi, vous pouvez manger un bouillon d'herbes médicinales;
  • pour le dîner, mangez des légumes cuits avec de la viande au four et buvez du jus de fruit naturel.
Retour à la table des matières

Le dimanche

  • pour le petit-déjeuner, vous pourrez préparer une casserole de fromage cottage avec des fruits secs et boire du thé;
  • le deuxième petit-déjeuner consiste en un pudding de fruits ou de légumes;
  • Le déjeuner devrait consister en une soupe, du bœuf cuit au four, des légumes cuits et du jus;
  • dans le thé de l'après-midi, il est permis de boire de la compote de baies;
  • pour le dîner, vous devez préparer de la viande maigre cuite au four, une salade de légumes et du thé.
Retour à la table des matières

Comment passer des jours de jeûne?

Le régime alimentaire pour les coliques dans les reins peut inclure des jours de jeûne. Il est important de savoir que leur conduite n'est possible qu'avec l'autorisation d'un spécialiste. Il serait utile que le patient soit sous la surveillance du personnel de l'hôpital, ce qui est possible pendant son séjour à l'hôpital. La journée de jeûne implique l’utilisation tout au long de la journée d’un produit ou d’un plat en particulier. Dans ce cas, le produit doit pénétrer dans le corps du patient en quantité telle qu'il ressente la faim. Les jours de jeûne les plus courants:

Après un régime thérapeutique contre la colique rénale, il est nécessaire de passer progressivement à un régime alimentaire normal.

  1. La farine d'avoine est un plat populaire pour le jour du déchargement. Il doit être cuit uniquement à l'eau et sans sel ajouté, la portion divisée en 5-6 parties égales et consommée tout au long de la journée.
  2. Vous pouvez passer une journée de jeûne à l'aide de légumes. Le plus souvent, il est recommandé de cuire des salades de légumes remplies d'huile végétale. Pour manger de la salade devrait être des portions qui ne dépasseront pas 300 grammes, au moins 5 fois par jour.
  3. Le concombre est un autre jour de légume à débarquer. Cela permet d'utiliser des concombres tout au long de la journée en quantité telle que le patient éprouve une sensation de faim.
  4. Il y a des jours de fruits. Au cours de leur conduite, presque tous les fruits et les baies conviendront, à l'exception des bananes. Le fruit, qui est le plus apprécié par le patient, devrait en consommer 250 grammes au moins cinq fois par jour. Vous pouvez sucrer avec une petite quantité de sucre ou de miel. La préférence de tous les fruits est recommandée pour donner des pastèques.
  5. Pour la mise en œuvre de la journée de déchargement et boire approprié. Pour sa préparation, vous aurez besoin de mélanger environ 500 ml de jus de fruits avec une décoction d'églantier et un verre d'eau de boisson. Le liquide résultant est divisé en 5 parties et boire toute la journée.
Retour à la table des matières

Recettes autorisées plats

Soufflé à la viande bouillie. Pour la cuisson, vous aurez besoin d'environ 60 grammes de viande de boeuf bouillie, que vous fouetterez au mélangeur. Ensuite, vous devriez préparer une sauce blanche avec une cuillère de farine et deux cuillères de lait écrémé. La sauce est ajoutée au bœuf abattu, après quoi le jaune de poulet y est envoyé. Battez les protéines restantes de l'œuf en pics denses et ajoutez-les à la viande. La masse de bœuf qui en résulte doit être disposée sous une forme spéciale et faire bouillir jusqu'à ce que le couple soit prêt. Servir le soufflé peut être arrosé avec du beurre fondu.

Soupe maigre avec addition de fromage. Vous devez d’abord nettoyer les légumes et les couper de la manière qui vous convient. Ensuite, hachez le chou, puis envoyez les pommes de terre, les carottes, les tomates et le chou dans le bouillon préchauffé et laissez bouillir pendant 10 à 20 minutes. Avant de servir, ajoutez du fromage râpé et du persil au bortsch obtenu, si vous le souhaitez.

Mucous flocons d'avoine cuits dans du lait. Pour la préparation, vous devrez prendre 50 grammes de farine d'avoine, 100 ml de lait et 50 ml d'eau. Gruau à remplir de lait chaud, puis ajoutez-y et de l'eau. Il est important de surveiller la cuisson de la bouillie et de ne pas laisser la farine d'avoine coller au fond de la casserole. En fin de cuisson, ajoutez un petit morceau de beurre dans le plat fini.

Souffle de fromage cottage. Vous devez préparer 100 grammes de fromage cottage faible en gras, 10 grammes de beurre et de semoule, une cuillerée de sucre et une cuillerée à thé de fécule. Le fromage cottage doit être frotté à travers un tamis, puis verser le beurre fondu sur la masse molle et verser la semoule, l'amidon et le sucre. Le mélange résultant devrait être comment mélanger. Il est permis d'ajouter des baies dans le soufflé, à partir duquel vous devez d'abord récupérer les os. Le processus de cuisson a lieu dans un bain-marie et dure environ 40 minutes. Servir le soufflé peut être arrosé avec du sirop de fruits.

Régime alimentaire pour la colique rénale

Description au 19/07/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique en une semaine
  • Conditions: 2 mois ou plus
  • Coût des produits: 1100-1200 roubles par semaine

Règles générales

La colique rénale est une attaque de douleur qui survient lorsque l'uretère est obstrué. Dans le même temps, l'écoulement de l'urine est perturbé, ce qui entraîne une augmentation significative de la pression dans le système urinaire, un œdème du tissu rénal et un étirement de la capsule. C'est ce qui cause une douleur intense. Dans les coliques néphrétiques, la douleur est plus souvent la colique, mais elle peut être permanente, localisée dans la région lombaire et dans l'hypochondre, irradiant à l'aine et aux organes génitaux.

Les causes de coliques peuvent être une tumeur du rein, son traumatisme (caillots de sang obstruant les uretères), une pyélonéphrite aiguë (produits d'inflammation perturbant l'écoulement de l'urine). La cause la plus courante est la lithiase urinaire - la douleur est provoquée par une obstruction (blocage) de la lumière de l'uretère avec une pierre ou lors de son déplacement dans les voies urinaires.

Le plus souvent, les calculs sont formés à partir de sels d'acide urique et leur formation est due à une sursaturation de l'urine en sels. Quel que soit le type de calcul, il est généralement recommandé d’augmenter la quantité de liquide consommée et de réduire la consommation de sel. Bien que la plupart des calculs soient du calcium, les produits contenant du calcium ne doivent pas être limités pendant longtemps. Il est prouvé que la restriction n'empêche pas le risque de formation de nouvelles pierres, mais contribue à l'apparition de l'ostéoporose.

Dans la période aiguë, une alimentation avec coliques rénales est organisée dans le tableau n ° 10. C'est un régime équilibré, mais avec une restriction de sel, à l'exception des produits qui excitent le système nerveux central et irritent les reins:

  • l'alcool;
  • plats épicés et viandes fumées, aliments frits;
  • soupes de haricots, bouillons (viande / poisson / champignons);
  • collations salées;
  • légumes marinés et marinés;
  • assaisonnements;
  • café fort et thé, chocolat.

Les repas doivent être fréquents et de petit volume. Les soupes ne sont autorisées que pour les végétariens avec légumes et céréales, viande à faible teneur en gras et poisson bouilli ou cuit au four après ébullition, toutes les céréales. Le lait, les boissons au lait fermenté, le fromage cottage et ses produits sont compris dans le régime, les omelettes vapeur sont préparées à partir d'œufs et 4 à 5 œufs sont consommés par semaine. La quantité de graisse ne dépasse pas 70 g.

À l'avenir, le régime alimentaire devrait viser à prévenir la formation de calculs et à prévenir les coliques à l'avenir. Sur la base des résultats de l'examen (détermination du pH de l'urine et de la composition des calculs), les patients bénéficient d'une nutrition différentielle.

Ainsi, l'urine alcaline contient beaucoup de phosphates et de carbonates. Lors de l'alcalinisation, il est nécessaire d'abaisser le pH de l'urine. Par conséquent, les produits à base de viande, de poisson, de fromage, d'œufs, de bonbons, de boulangerie et de farine ayant une valence acide doivent prévaloir dans le régime alimentaire. Diet №14 satisfait à ces exigences. Les aliments contenant du calcium (produits laitiers, sésame, pois chiches, haricot mungo, jaune d'oeuf, kaki, figues, abricots secs, amandes, soja, chocolat) sont limités, la consommation de fruits et de légumes est limitée. Parmi ceux-ci, seuls les pois, les pois verts, la citrouille, les groseilles rouges, les airelles, les canneberges, les pommes aigres et les champignons sont recommandés.

Devrait être exclu ou limité:

  • viande fumée, poisson salé, collations de légumes;
  • produits laitiers (vous ne pouvez utiliser que de la crème sure pour préparer les plats);
  • pommes de terre et beaucoup de légumes;
  • jus de fruits / de légumes;
  • huiles de cuisine.

Lors de l'acidification de l'urine, les sels d'acide urique (urates) et d'acide oxalique (oxalates) y prédominent. Cette affection peut survenir lors d’un trouble métabolique de l’acide urique (maladie de la goutte) et de la consommation excessive des aliments suivants avec des aliments:

  • purines de viande, poisson, volaille et abats;
  • bouillons de viande;
  • poisson en conserve;
  • plats fumés et épicés;
  • tomates, légumineuses et champignons;
  • les fromages;
  • thé fort et chocolat;
  • produits contenant un grand nombre de salicylates (tilleul, viorne, thé à la framboise);
  • de l'alcool.

Pour changer le pH dans le côté alcalin, nommé le régime opposé - Tableau numéro 6 (il est utilisé pour la goutte). Les produits et sous-produits de viande sont limités. Quand ils sont digérés, beaucoup d’acide urique et de scories de protéines se forment. Les fruits, les légumes (y compris les pommes de terre et les salades vertes), les baies et les produits laitiers doivent prévaloir dans le régime alimentaire. Les niveaux d'acide urique sont réduits en mangeant des raisins, du chou, du chou marin, des citrons, des bananes, des oranges, des mandarines, des raisins secs, des groseilles à maquereau, des figues, des cassis, des citrouilles et des yaourts. Une boisson alcaline est également recommandée.

Des sels d'acide oxalique (oxalates) dans l'urine se forment lors d'une injection excessive d'aliments ou si le transport des graisses est perturbé. Dans les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, le calcium se lie à l’intestin avec des acides gras et n’est pas associé aux oxalates et ne les élimine pas du corps. Par conséquent, les oxalates sont absorbés en grande quantité dans l'intestin. Ce processus est également affecté par le manque de calcium dans les aliments.

La surcharge en acide ascorbique est également importante car la vitamine C est métabolisée dans le corps en acide oxalique. En cas d'oxalurie d'origine intestinale, il est nécessaire de réduire la consommation de matières grasses, ainsi que de limiter les aliments riches en acide oxalique dans l'alimentation: bette à carde, asperges, pommes de terre, oseille, épinards, radis, haricots, rhubarbe, persil, céleri, céleri, aubergines, chocolat, mûre, mangue, groseille à maquereau, groseille rouge. Dans le développement de l’oxalate, la néphrolithiase joue un rôle dans la carence en magnésium et en vitamine B6; elle devrait donc inclure dans le régime alimentaire des céréales et du pain complet.

Les calculs de cystine sont moins fréquents et semblent constituer une violation du transport des acides aminés (cystine, ornithine, lysine et arginine), qui est héréditaire. Les recommandations alimentaires sont réduites à une modification du pH de l'urine du côté alcalin (le tableau 6 est également attribué) et à une augmentation de l'apport hydrique de 3 litres ou plus.

Les urolithiase d'urate les plus courantes, par conséquent, ci-dessous sont les aliments autorisés et interdits, ainsi que le menu de Diet № 6, associé à cette pathologie.

Produits autorisés

Les aliments comprennent des aliments riches en calcium, en potassium et en valences alcalines. Leur utilisation régulière contribue à l'élimination intensive de l'urate des voies urinaires.

  • Produits laitiers (kéfir, yaourt, acidophilus).
  • Jus naturels.
  • Légumes, fruits et baies (notamment chou marin, citrouille, raisins, pommes de la forêt, agrumes, chou, bananes, raisins secs, figues, cassis, groseilles à maquereau, airelles, cerises, fraises). Les fruits et les baies doivent être consommés deux fois par jour, 40 minutes avant les repas.
  • Eau minérale alcaline (Borjomi, Essentuki), eau de table en quantité allant jusqu'à 2 litres. En cas de manque d'urine, l'urine devient encore plus acide et crée des conditions favorables à la formation de calculs.
  • Bortsch végétarien, soupes de légumes, soupes additionnées de céréales.
  • Tous les légumes, sauf les légumineuses et avec une teneur élevée en acide oxalique. Il est préférable de consommer les légumes crus avant chaque repas.
  • Viande et poisson maigres 2-3 fois par semaine, bouillis ou cuits au four, et un œuf par jour.
  • De sucreries permises marmelade, guimauve, caramel, guimauve, confiture, miel.

Principes de l'alimentation pour la colique du rein

Avec l'apparition de la colique rénale et après avoir posé un diagnostic précis, en plus du traitement médicamenteux, des méthodes non moins importantes sont utilisées pour améliorer le bien-être du patient. Ceux-ci comprennent un régime alimentaire pour les coliques néphrétiques, qui non seulement supprime les symptômes, mais prévient également les rechutes. Une nutrition spéciale doit être respectée au moment de l'enquête, ainsi que pendant la période de traitement et de réadaptation.

Tableau des caractéristiques numéro 10

Pour les patients souffrant de coliques néphrétiques, un régime spécial a été mis au point, appelé tableau numéro 10. Il a, comme tout aliment médical, ses caractéristiques propres.

Avec le dépôt de calculs rénaux, le régime ne signifie pas une mauvaise nutrition.

Le menu est équilibré, divisé en plusieurs repas. Vous devez manger toutes les 4 heures et une journée au moins 5 à 6 fois.

Il est important que les portions soient petites mais contiennent suffisamment de vitamines et de minéraux. Le tube digestif n'a pas besoin d'être chargé, trop manger provoque un excès de poids, et c'est l'une des raisons de l'apparition des coliques, mais, d'autre part, la sensation de faim ne doit pas être dérangée.

Les principes de l'alimentation comprennent les principes suivants:

  • Réduction calorique due à l'exclusion des glucides complexes et des aliments gras;
  • limiter la consommation de sel;
  • changer les techniques de transformation des aliments;
  • restriction des plats irritants pour le foie et les reins;
  • l'exclusion d'aliments pouvant causer des flatulences;
  • adhésion aux repas.

Au stade initial, ces restrictions sont suffisantes et à l’avenir, le régime alimentaire de la colique rénale est ajusté en fonction du diagnostic. Tout dépend du type de perturbations à l'origine des symptômes.

Aliments interdits au numéro de table 10

Le régime médical prévoit le rejet des produits susceptibles d'aggraver la maladie et de renforcer les symptômes pathologiques:

  • boissons au gaz;
  • thé noir;
  • produits à base de caféine;
  • tout alcool;
  • produits de pain frais;
  • types de poisson gras, viande, abats;
  • toute graisse animale;
  • soupes, cornichons;
  • produits laitiers gras;
  • légumineuses, certains types de verdure;
  • épices et sauces chaudes;
  • œufs de poule sous n'importe quelle forme;
  • confiseries et chocolat;
  • marinades et marinades;
  • desserts crémeux.

Vous devez vous abstenir des produits pouvant contenir des ingrédients artificiels, des colorants, des exhausteurs de goût et d'autres additifs alimentaires. Un régime pour coliques néphrétiques implique un ajustement si la cause des spasmes de l'acier sont des dépôts de tartre, alors la nutrition pour coliques néphrétiques est régulée en fonction des résultats des analyses et les caractéristiques chimiques des calculs sont prises en compte.

Produits autorisés au numéro de table 10

Malgré le fait que le régime prévoie une abstinence stricte de certains produits, le régime du patient devrait comprendre tous les nutriments et oligo-éléments nécessaires, ainsi que des vitamines. Pour saturer le corps et prévenir le développement d'autres maladies ou exacerbations de la maladie actuelle, les aliments suivants doivent être inclus dans le régime alimentaire du patient:

  • diverses céréales;
  • soupes de légumes;
  • produits laitiers.

En cas de colique rénale, il est recommandé de boire au moins deux litres de liquide par jour. Il peut s'agir d'eau douce ou d'une décoction d'églantier, de compote de fruits frais ou de fruits secs, de boissons aux fruits et de thé vert.

Pour accélérer l'élimination des calculs qui ont provoqué des coliques, les médecins recommandent de consommer le plus de fruits possible, tels que raisins, poires, abricots, et d'ajouter quelques gouttes de citron à l'eau de boisson. Les jus de fruits et de légumes seront également bénéfiques.

Le traitement thermique des produits revêt une grande importance. C'est mieux s'ils sont bouillis, cuits ou au four.

Puisque le régime alimentaire pour la colique rénale implique le rejet des plats trop sucrés et du sucre, ils peuvent être remplacés par du miel. Pour garder le menu frais, on ajoute de la feuille de laurier, un peu de cannelle et du persil ou de l'aneth.

Le menu optimal pour 7 jours

Parmi les produits autorisés, vous pouvez créer un menu équilibré et nutritif.

Premier jour

Le matin après le sommeil, il est recommandé de boire au moins un verre d'eau à la température ambiante.

  • fromage cottage faible en gras;
  • la banane;
  • thé vert
  • pudding aux myrtilles;
  • jus de canneberge.
  • soupe de tomates à l'avocat;
  • légumes grillés;
  • la paella;
  • thé aux baies.
  • pommes cuites au four avec du miel;
  • craquelins non salés.
  • bouillie d'orge perlée;
  • filet de poisson blanc bouilli;
  • courgettes farcies au sarrasin;
  • nectar de melon.

Au coucher, vous pouvez boire un verre de yogourt faible en gras ou du jus de fruits fraîchement pressé.

Deuxième jour

Comme ce lundi, il vaut mieux commencer avec un verre d’eau propre.

  • velouté;
  • risotto aux fruits de mer;
  • soufflé de poisson;
  • gelée de prunes.
  • pudding à la banane;
  • milkshake.
  • la farine d'avoine;
  • mulet rouge grillé;
  • aubergines cuites au four;
  • prune punch

La nuit, vous pouvez manger du yaourt, mais seulement 30 minutes avant le coucher.

Troisième jour

  • bouillon de légumes avec des croûtons de pain complet;
  • compote de carottes;
  • salade au veau;
  • gelée de pomme.
  • la farine d'avoine;
  • rouleaux de chou aux légumes;
  • salade de légumes;
  • thé au lait.

Si vous voulez toujours manger avant de dormir, vous pouvez le faire en mangeant une pomme ou une banane.

Quatrième jour

Cette journée peut être effectuée lors du déchargement, mais uniquement si le médecin traitant le permet. Pendant la journée, vous devez manger des légumes sous forme de salades ou tout simplement frais. Vous pouvez nettoyer le corps avec du yogourt faible en gras, sans additif ni kéfir.

Cinquième jour

  • soupe de pommes de terre;
  • salade de chou;
  • basse bouillie;
  • bouillon de myrtille
  • pommes de terre au fromage;
  • beignets de courge;
  • pudding à la citrouille;
  • compote de cassis.

Avant de vous coucher, vous pouvez boire un verre de lait avec des craquelins non salés.

Le sixième jour

  • fromage cottage au miel;
  • des bagels;
  • décoction de rose sauvage.
  • soupe de betterave rouge;
  • boulettes de veau à la vapeur;
  • soufflé aux crevettes;
  • compote.
  • pommes de terre bouillies;
  • poisson bouilli;
  • concombres et tomates fraîches;
  • thé avec du miel.

Une heure avant le coucher, vous pouvez boire du lait avec du miel.

Le septième jour

  • casserole de pomme;
  • thé au lait.
  • soupe de potiron au lait;
  • rouleaux de chou maigres;
  • aubergines compotées sans peau;
  • jus de canneberge.

Au déjeuner, vous pouvez boire du yaourt avec des morceaux de fruits.

  • boulettes paresseuses avec du fromage cottage;
  • salade de légumes;
  • riz bouilli;
  • compote.

Comment sont les jours de jeûne

Souvent, même une personne en bonne santé a besoin de repos, ce qui signifie non seulement un bon sommeil et une réduction de l'activité physique. Les jours de jeûne et l'alimentation sont importants pour le tractus gastro-intestinal, ainsi que pour le foie et les reins, surtout si ces derniers forment des calculs.

Les journées «affamées» ne se passent qu'après avoir consulté un médecin et ses recommandations. Chez les hommes et les femmes, le menu est pratiquement le même, mais n'a que des caractéristiques mineures.

Le jour de jeûne implique un régime sur un seul produit. Vous pouvez reposer votre corps en consommant une salade de flocons d'avoine ou de légumes toute la journée. Du miel ou une pincée de sel peuvent être ajoutés pour donner un goût délicieux à la bouillie bouillie. La salade est assaisonnée avec une petite quantité d'huile végétale.

Comme les jours ordinaires, les repas sont divisés en 4-5 parties.

Il est également possible de manger des fruits pour le déchargement, ceci est particulièrement vrai pendant la saison. Pour les reins seront utiles concombre ou melon d'eau jours de jeûne.

Le patient doit se rappeler que le traitement nutritionnel des coliques par les reins ne remplace pas un traitement à part entière. Soulager la condition ne peut que la combinaison d'un régime alimentaire et d'un traitement médicamenteux.

Régime alimentaire en fonction de la composition des pierres

La nutrition thérapeutique des coliques néphrétiques dépend en grande partie des raisons de leur apparition. Des spasmes et des douleurs apparaissent lorsque les pierres bougent, mais il est possible de déterminer le régime alimentaire à suivre pour s'en débarrasser après avoir déterminé la composition des pierres.

Avec les calculs d'oxalate, il est nécessaire d'abandonner complètement la consommation de produits contenant de l'acide oxalique. Ceux-ci comprennent l'oseille, les épinards et la laitue. Mais il est également important de réduire la consommation d'agrumes. Mais les céréales, les citrouilles et les produits laitiers doivent être inclus dans le menu.

La présence de calculs d'urate implique le rejet de toutes les graisses animales et de la viande, car elles provoquent le syndrome et aggravent la maladie. Produits à base de plantes - la principale composante de l'alimentation. Il est également important de consommer le plus de liquide possible.

Avec des pierres avec une composition de phosphate, le menu se compose de différents types de poisson, de viande et de céréales. Mais des aliments épicés, fumés, gras et frits doivent être abandonnés. Il est important de boire plus de liquides acides, vous pouvez ajouter du citron à de l’eau plate, mais aussi préparer des compotes de cerises, de prunes ou de raisins de Corinthe. Les pommes acides doivent être présentes dans le régime alimentaire du patient avec des calculs de phosphate.

Le régime et le traitement appropriés sont établis après un diagnostic précis avec un nutritionniste et un médecin.