Blessure dangereuse aux conséquences graves - contusion rénale: signes et symptômes caractéristiques, méthodes de traitement de l'organe lésé

Pyélonéphrite

Les lésions rénales sont beaucoup moins fréquentes que la pyélonéphrite ou l’accumulation de dépôts de sel nocifs. Les lésions aux organes situés profondément dans le corps provoquent des coups violents à la région lombaire, se contractant en cas d'accident et de catastrophe et tombant sur une surface dure. Les filtres naturels meurtrissants sont un phénomène dangereux: dans certains cas, la mort d'un organe en forme de haricot endommagé est possible.

Comment des lésions rénales de gravité variable affectent-elles la fonction rénale? Quelles sont les complications possibles après une blessure? Quels signes indiquent des problèmes graves après une chute, un coup dur pour la région lombaire? Comment traiter une lésion rénale? Réponses dans l'article.

Causes de lésions tissulaires rénales

Les dommages au tissu rénal se produisent dans le contexte de l'action de facteurs négatifs:

  • une chute dans la rue ou au travail, accompagnée de blessures graves;
  • un coup au rein, bas du dos;
  • blessures résultant d'accidents d'avion, d'accidents ou d'autres accidents sur l'eau, la route, dans les montagnes ou dans les airs;
  • compression prolongée des organes en forme de haricot en raison de conditions extrêmes et de catastrophes, par exemple, être sous les décombres d'une maison après un tremblement de terre;
  • dégâts matériels (chute d'une échelle ou d'un tabouret, dans une salle de bains glissante, etc.).

Groupe de risque:

  • les enfants Activité excessive, jeux actifs, soif de connaître le monde à un âge précoce sans en comprendre les conséquences possibles - les causes des chutes, la balle dans le dos, de graves contusions;
  • des professionnels du football, de la boxe, de la plongée, de l'alpinisme, du motocross, du ski acrobatique et de la planche à neige, ainsi que d'autres sports accompagnés de chutes, de coups portés au corps et de touchés sans succès;
  • les pilotes de course, les conducteurs, les personnes conduisant des véhicules différents;
  • patients atteints de lithiase urinaire, de néphroptose, d'hydronéphrose, de dystopie, de fer à cheval ou de rein en forme de L. En violation de la taille, de la fonction, de l'emplacement des organes en forme de haricot, de l'inflammation du parenchyme, même de légères ecchymoses ou de légers coups dans la zone lombaire peuvent causer des lésions aux tissus affectés.

Signes et symptômes caractéristiques

Les dommages au parenchyme rénal entraînent des symptômes prononcés:

  • douleur aiguë dans la région lombaire, abdomen, tir souvent dans les jambes et l'aine;
  • l'apparition d'œdème dans la région lombaire;
  • hémorragies dans la zone touchée de force variable.

L'intensité des manifestations dépend du degré de lésion des organes bobiformes. Chez certains patients, du sang dans l'urine tache l'urine en rougeâtre, chez d'autres, l'ombre du liquide est normale, seule l'analyse montre une augmentation du nombre de globules rouges.

L'hématurie apparaît immédiatement après une blessure, ou un jour ou deux ou une semaine après une ecchymose, un accident vasculaire cérébral ou une chute. En l'absence de diagnostic et de traitement en temps voulu, les pertes de sang entraînent progressivement le développement d'une anémie, une diminution marquée du taux d'hémoglobine.

Un développement dangereux après la lésion d'un organe en forme de haricot est la rupture d'un rein après un coup violent ou une compression directe dans la zone du filtre naturel. Une forte augmentation de la pression de l'urine et du sang, le serrage d'un organe entre les vertèbres et les côtes, ainsi qu'une augmentation des effets hydrodynamiques entraînent une dégradation des tissus.

Découvrez comment une biopsie rénale est effectuée et ce que montrent les résultats de l'étude.

Découvrez les raisons de la couleur jaune vif de l'urine chez les femmes et le traitement des maladies à cette adresse.

Signes additionnels indiquant une lésion rénale:

  • palpation de la région enflée, il y a douleur;
  • la température augmente;
  • victime vomit, vomit;
  • une paralysie intestinale se produit;
  • la flatulence apparaît;
  • lorsque vous tapez sur la paume des côtes, vous ressentez de la douleur;
  • miction perturbée;
  • peau et muqueuse pâles;
  • des frissons apparaissent;
  • l'état de la victime s'aggrave, la faiblesse se développe.

Le degré de lésion rénale:

  • facile L'hématurie est légère ou absente, le syndrome douloureux est modéré, l'état général est satisfaisant, le traitement ambulatoire est autorisé;
  • modéré Le pouls augmente, la pression diminue, le syndrome douloureux est modéré, errant, le sang est clairement visible dans l'urine, le volume des urines excrétées diminue fortement. Dans la zone lésée, le gonflement est prononcé, l'hématome est visible. Un inconfort est ressenti non seulement dans la colonne lombaire, mais aussi dans l'aine, la région génitale. La meilleure option - observation et traitement à l'hôpital;
  • lourd Une situation dangereuse se développe avec une forte lésion rénale et des lésions aux organes et côtes adjacents. La douleur est atroce, aiguë, un état de choc se développe et il y a une abondance de sang dans les urines. Une hospitalisation urgente est nécessaire pour prévenir les modifications irréversibles des organes en forme de haricot et prévenir l'anémie lors d'hémorragies importantes.

Souvent, une contusion rénale lors d'accidents est associée à d'autres blessures dangereuses: fracture des côtes, blessure au foie et aux poumons, développement d'une inflammation aiguë dans la cavité abdominale et saignement interne actif.

Diagnostics

Tout signe indiquant une atteinte rénale nécessitera une visite chez l'urologue. Plus les symptômes sont clairs, moins la réflexion coûte cher: demander de l'aide ou supporter la douleur en prenant des analgésiques. Le diagnostic tardif est l’une des causes du dysfonctionnement grave et de la mort des organes en forme de haricot.

Réalisation d'un sondage complet:

Les méthodes de recherche sont sélectionnées par un urologue en fonction des symptômes et de la gravité de la blessure.

S'il y a des signes de compression ou de lésion du rein, vous devez immédiatement contacter votre urologue. Si l'état se détériore rapidement, vous aurez besoin de l'aide de spécialistes pour fournir des soins d'urgence. Dans les situations critiques, seule une hospitalisation urgente avec le diagnostic et la prescription de traitement sauve les organes en forme de haricot et la vie du patient.

Options de traitement efficaces

La méthode de traitement dépend du degré de dommage causé à un organe important. Dans les cas graves, une ambulance se détériore brutalement au service de néphrologie. La victime doit être examinée non seulement par un néphrologue, mais également par un traumatologue.

Dans l’établissement médical, ce sont les médecins qui décident de la nécessité d’une opération et des médicaments à prescrire. Avec la difficulté d'éliminer l'urine, le retrait du liquide est effectué à l'aide d'un cathéter. Avec un syndrome douloureux prononcé, une forte diminution de la pression passe en thérapie anti-choc.

Informez-vous sur les causes de l'augmentation de la bilirubine dans les urines et sur le traitement des comorbidités.

Que faire si le rein droit fait mal pendant la grossesse est écrit sur cette page.

Suivez le lien http://vseopochkah.com/bolezni/mochekamennaya/korallovidnye-kamni.html et découvrez les règles de nutrition et d'alimentation dans les calculs coralliens des reins.

Les principales méthodes de traitement:

  • repos au lit. Les mouvements actifs sont interdits, l'haltérophilie, la marche rapide, la course à pied, les autres types d'activité physique sont strictement contre-indiqués;
  • diminution de la consommation d'eau, d'autres types de liquides;
  • des aliments légers sous forme minable avec une quantité minimale de sel pour réduire la charge sur les organes digestifs et les reins;
  • intervention chirurgicale (si indiquée);
  • antibiotiques, analgésiques, antispasmodiques, compositions qui arrêtent le saignement;
  • comprimés et injections anti-inflammatoires, soulageant la douleur, supprimant le processus pathologique;
  • prévention de l'anémie dans l'hématurie, en prenant des suppléments de fer;
  • froid sur la zone touchée pour réduire l'enflure, réduire la douleur;
  • en cas de blessure légère au niveau des reins, il est possible de prendre un traitement à domicile après une visite chez le traumatologue et chez le néphrologue (urologue). Quelques jours plus tard, le patient est référé à un hôpital de jour pour physiothérapie. Des séances sont nécessaires pour la résorption des ecchymoses, la normalisation de la fonction des organes en forme de haricot.

En savoir plus sur les lésions rénales et les blessures après avoir visionné la vidéo suivante:

Frapper l'enfant par le pape

s'est comporté très mal, pas de force, m'a craché dessus, a battu, a jeté des chaises, j'ai toléré, je ne pouvais pas me retenir, j'ai frappé le pape, mais il semblait que cela s'était avéré plus élevé, je ne l'avais pas vu, elle était assise sous la table..

Je me souviens de l’histoire de la mère qui est entrée dans le nerf de l’enfant dans la vertèbre, quelque chose a été pincé, les conséquences ne sont pas bonnes..

Je pense que les reins ne sont pas dépassés... déjà secoué.

Schlepochek était normal, bref, inquiet maintenant..

Elle a commencé à boire de la valériane, parce qu'il n'y avait pas de force - l'enfant est difficile, presque hystérique chaque jour, elle a tenu longtemps, mais aujourd'hui elle ne le pouvait pas.

bouleversé, le principal est que tout va bien, elle avait

Frapper le bébé sur le dos où sont les reins

Les lésions rénales sont beaucoup moins fréquentes que la pyélonéphrite ou l’accumulation de dépôts de sel nocifs. Les lésions aux organes situés profondément dans le corps provoquent des coups violents à la région lombaire, se contractant en cas d'accident et de catastrophe et tombant sur une surface dure. Les filtres naturels meurtrissants sont un phénomène dangereux: dans certains cas, la mort d'un organe en forme de haricot endommagé est possible.

Comment des lésions rénales de gravité variable affectent-elles la fonction rénale? Quelles sont les complications possibles après une blessure? Quels signes indiquent des problèmes graves après une chute, un coup dur pour la région lombaire? Comment traiter une lésion rénale? Réponses dans l'article.

Causes de lésions tissulaires rénales

Les dommages au tissu rénal se produisent dans le contexte de l'action de facteurs négatifs:

une chute dans la rue ou au travail, accompagnée de blessures graves; un coup au rein, bas du dos; blessures résultant d'accidents d'avion, d'accidents ou d'autres accidents sur l'eau, la route, dans les montagnes ou dans les airs; compression prolongée des organes en forme de haricot en raison de conditions extrêmes et de catastrophes, par exemple, être sous les décombres d'une maison après un tremblement de terre; dégâts matériels (chute d'une échelle ou d'un tabouret, dans une salle de bains glissante, etc.).

Groupe de risque:

les enfants Activité excessive, jeux actifs, soif de connaître le monde à un âge précoce sans en comprendre les conséquences possibles - les causes des chutes, la balle dans le dos, de graves contusions; des professionnels du football, de la boxe, de la plongée, de l'alpinisme, du motocross, du ski acrobatique et de la planche à neige, ainsi que d'autres sports accompagnés de chutes, de coups portés au corps et de touchés sans succès; les pilotes de course, les conducteurs, les personnes conduisant des véhicules différents; patients atteints de lithiase urinaire, de néphroptose, d'hydronéphrose, de dystopie, de fer à cheval ou de rein en forme de L. En violation de la taille, de la fonction, de l'emplacement des organes en forme de haricot, de l'inflammation du parenchyme, même de légères ecchymoses ou de légers coups dans la zone lombaire peuvent causer des lésions aux tissus affectés.

Note! Le rein droit est situé plus bas, les dommages aux organes de ce côté sont plus fréquents que ceux du côté gauche. La nature des dommages dépend de la force et de la direction de l'impact, de la quantité de tissu adipeux protégeant les organes en forme de haricot, de l'état des muscles abdominaux et du dos, de la position des filtres naturels par rapport aux côtes et de la colonne vertébrale.

Signes et symptômes caractéristiques

Les dommages au parenchyme rénal entraînent des symptômes prononcés:

douleur aiguë dans la région lombaire, abdomen, tir souvent dans les jambes et l'aine; l'apparition d'œdème dans la région lombaire; hémorragies dans la zone touchée de force variable.

L'intensité des manifestations dépend du degré de lésion des organes bobiformes. Chez certains patients, du sang dans l'urine tache l'urine en rougeâtre, chez d'autres, l'ombre du liquide est normale, seule l'analyse montre une augmentation du nombre de globules rouges.

L'hématurie apparaît immédiatement après une blessure, ou un jour ou deux ou une semaine après une ecchymose, un accident vasculaire cérébral ou une chute. En l'absence de diagnostic et de traitement en temps voulu, les pertes de sang entraînent progressivement le développement d'une anémie, une diminution marquée du taux d'hémoglobine.

Un développement dangereux après la lésion d'un organe en forme de haricot est la rupture d'un rein après un coup violent ou une compression directe dans la zone du filtre naturel. Une forte augmentation de la pression de l'urine et du sang, le serrage d'un organe entre les vertèbres et les côtes, ainsi qu'une augmentation des effets hydrodynamiques entraînent une dégradation des tissus.

Découvrez comment une biopsie rénale est effectuée et ce que montrent les résultats de l'étude.

Découvrez les raisons de la couleur jaune vif de l'urine chez les femmes et le traitement des maladies à cette adresse.

Signes additionnels indiquant une lésion rénale:

palpation de la région enflée, il y a douleur; la température augmente; victime vomit, vomit; une paralysie intestinale se produit; la flatulence apparaît; lorsque vous tapez sur la paume des côtes, vous ressentez de la douleur; miction perturbée; peau et muqueuse pâles; des frissons apparaissent; l'état de la victime s'aggrave, la faiblesse se développe.

Le degré de lésion rénale:

facile L'hématurie est légère ou absente, le syndrome douloureux est modéré, l'état général est satisfaisant, le traitement ambulatoire est autorisé; modéré Le pouls augmente, la pression diminue, le syndrome douloureux est modéré, errant, le sang est clairement visible dans l'urine, le volume des urines excrétées diminue fortement. Dans la zone lésée, le gonflement est prononcé, l'hématome est visible. Un inconfort est ressenti non seulement dans la colonne lombaire, mais aussi dans l'aine, la région génitale. La meilleure option - observation et traitement à l'hôpital; lourd Une situation dangereuse se développe avec une forte lésion rénale et des lésions aux organes et côtes adjacents. La douleur est atroce, aiguë, un état de choc se développe et il y a une abondance de sang dans les urines. Une hospitalisation urgente est nécessaire pour prévenir les modifications irréversibles des organes en forme de haricot et prévenir l'anémie lors d'hémorragies importantes.

Souvent, une contusion rénale lors d'accidents est associée à d'autres blessures dangereuses: fracture des côtes, blessure au foie et aux poumons, développement d'une inflammation aiguë dans la cavité abdominale et saignement interne actif.

Diagnostics

Tout signe indiquant une atteinte rénale nécessitera une visite chez l'urologue. Plus les symptômes sont clairs, moins la réflexion coûte cher: demander de l'aide ou supporter la douleur en prenant des analgésiques. Le diagnostic tardif est l’une des causes du dysfonctionnement grave et de la mort des organes en forme de haricot.

Réalisation d'un sondage complet:

analyse d'urine; l'urographie; test sanguin; échographie des reins; la cystoscopie; Scanner ou IRM; l'angiographie.

Les méthodes de recherche sont sélectionnées par un urologue en fonction des symptômes et de la gravité de la blessure.

S'il y a des signes de compression ou de lésion du rein, vous devez immédiatement contacter votre urologue. Si l'état se détériore rapidement, vous aurez besoin de l'aide de spécialistes pour fournir des soins d'urgence. Dans les situations critiques, seule une hospitalisation urgente avec le diagnostic et la prescription de traitement sauve les organes en forme de haricot et la vie du patient.

Options de traitement efficaces

La méthode de traitement dépend du degré de dommage causé à un organe important. Dans les cas graves, une ambulance se détériore brutalement au service de néphrologie. La victime doit être examinée non seulement par un néphrologue, mais également par un traumatologue.

Dans l’établissement médical, ce sont les médecins qui décident de la nécessité d’une opération et des médicaments à prescrire. Avec la difficulté d'éliminer l'urine, le retrait du liquide est effectué à l'aide d'un cathéter. Avec un syndrome douloureux prononcé, une forte diminution de la pression passe en thérapie anti-choc.

Informez-vous sur les causes de l'augmentation de la bilirubine dans les urines et sur le traitement des comorbidités.

Que faire si le rein droit fait mal pendant la grossesse est écrit sur cette page.

Suivez le lien http://vseopochkah.com/bolezni/mochekamennaya/korallovidnye-kamni.html et découvrez les règles de nutrition et d'alimentation dans les calculs coralliens des reins.

Les principales méthodes de traitement:

repos au lit. Les mouvements actifs sont interdits, l'haltérophilie, la marche rapide, la course à pied, les autres types d'activité physique sont strictement contre-indiqués; diminution de la consommation d'eau, d'autres types de liquides; des aliments légers sous forme minable avec une quantité minimale de sel pour réduire la charge sur les organes digestifs et les reins; intervention chirurgicale (si indiquée); antibiotiques, analgésiques, antispasmodiques, compositions qui arrêtent le saignement; comprimés et injections anti-inflammatoires, soulageant la douleur, supprimant le processus pathologique; prévention de l'anémie dans l'hématurie, en prenant des suppléments de fer; froid sur la zone touchée pour réduire l'enflure, réduire la douleur; en cas de blessure légère au niveau des reins, il est possible de prendre un traitement à domicile après une visite chez le traumatologue et chez le néphrologue (urologue). Quelques jours plus tard, le patient est référé à un hôpital de jour pour physiothérapie. Des séances sont nécessaires pour la résorption des ecchymoses, la normalisation de la fonction des organes en forme de haricot.

Si vous contactez le néphrologue et le traumatologue à temps pour obtenir de l'aide, vous pouvez minimiser les risques après avoir été frappé dans la zone où se trouvent les filtres naturels. Les conséquences d’une lésion rénale sont légères et graves, jusqu’à la rupture d’un organe important. Plus l'état du patient est mauvais, plus la victime doit être livrée rapidement au centre médical. Les remèdes populaires ne peuvent pas être utilisés, notamment en cas de lésion tissulaire prononcée.

En savoir plus sur les lésions rénales et les blessures après avoir visionné la vidéo suivante:

Bien que les reins soient profondément cachés dans le corps, ils peuvent être endommagés à la suite d’un accident de la route, d’un entraînement sportif, d’une chute infructueuse, etc. Quelle que soit la cause, une ecchymose au rein nécessite un examen médical et une consultation, dans la mesure où elle concerne des lésions très graves pouvant entraîner des complications irréversibles. En cas de lésion rénale de cette nature, les organes des côtes et des vertèbres sont endommagés, ce qui contribue à de multiples hémorragies dans le parenchyme, pouvant endommager le calice. Par conséquent, un traitement qualifié est nécessaire.

Comment se manifeste la blessure meurtrie

Une lésion rénale est considérée comme une blessure fermée et se manifeste par des symptômes spécifiques brillants, de sorte qu'elle peut être facilement diagnostiquée après une blessure presque immédiatement. Les principaux signes de tels dommages sont généralement une triade de symptômes:

Hématurie; Syndrome de douleur vive; Gonflement dans la région lombaire.

Le sang dans les urines, selon la gravité de la blessure, peut se manifester avec une intensité variable. Chez certains patients, l'urine peut devenir rouge et chez d'autres, le sang n'est détecté que pendant les tests. Les symptômes hématuriques peuvent survenir plusieurs jours, voire plusieurs semaines après la lésion, ou apparaissent immédiatement après la lésion. Ce signe n'est pas obligatoire, car parfois les impuretés du sang dans la composition de l'urine sont complètement absentes. Cela se produit si une hémorragie se produit dans les tissus proches du rein ou si des caillots sanguins obstruent la lumière de l'uretère. Si le traitement approprié n'est pas fourni et que l'hématurie est prolongée et intense, une anémie se développe en raison d'une perte de sang.

Le plus souvent, les lésions rénales sont causées par une blessure sportive, une bagarre, une chute de hauteur ou un accident de voiture.

Le syndrome douloureux qui accompagne la contusion rénale, recouvre l'abdomen, le bas du dos, irradie à l'aine, peut être perçant ou terne, aigu et intense. La manifestation commence par une douleur moyenne, qui augmente progressivement en augmentant l'intensité. La durée du syndrome douloureux est d'environ 1,5 à 2 semaines, puis il diminue progressivement pour disparaître complètement.

La localisation du rein meurtri est généralement caractérisée par une enflure, une hémorragie et un hématome. Les poches sont localisées sur le côté de la lésion dans la région lombaire, bien qu'elles puissent s'étendre à l'hypochondre correspondant. L'enflure est due à la formation d'un hématome ou à l'accumulation de sang dans la cellulose rétropéritonéale et pararénale (et dans le cas d'une violation de l'intégrité rénale, l'urine s'accumule).

Outre la triade de signes caractéristiques, la victime peut présenter d'autres symptômes:

Faiblesse grave; Syndrome de nausée-vomissement; Haute température; Blanchiment des muqueuses et de la peau; Distension abdominale; Diminution ou augmentation de la pression dans les artères; La palpation provoque une attaque de douleur et de tension musculaire; Troubles urinaires; Détérioration importante, développement possible d'un choc; Paralysie intestinale; Symptômes de douleur en tapotant sur les bords inférieurs du côté de la paume.

Si une contusion rénale est associée à une autre blessure ou est accompagnée de complications, les symptômes sont complétés par les signes d'un abdomen aigu, ce qui indique un processus inflammatoire qui s'est développé dans la cavité abdominale. Souvent, une telle lésion rénale est accompagnée de lésions pulmonaires ou hépatiques, d'une fracture des côtes.

Causes de dommages

Les lésions rénales sont les suivantes:

Impacts sur la localisation du rein, dans le bas du dos; Tomber sur une surface dure ou un objet; Conséquences des accidents de la route, des collisions aériennes et d'autres accidents de la route; Longue compression; Toutes sortes de dégâts domestiques.

Les mécanismes de lésion peuvent avoir des mécanismes de lésion différents en fonction de la direction et de l'intensité de l'impact, de la position du rein par rapport aux côtes inférieures et à la colonne vertébrale, de la condition physique du rein, de la quantité de tissu adipeux et sous-cutané, du développement musculaire, de la pression abdominale et d'autres.

En raison de la position inférieure du rein, située à droite, les blessures sont beaucoup plus fréquentes que celles de gauche.

Le risque de lésion rénale est beaucoup plus élevé chez les enfants, car ils sont des activités vitales plus actives et mobiles. En outre, le risque de blessure de ce type est élevé chez les personnes atteintes de pathologies du système urinaire telles que la dystopie, les reins en forme de fer à cheval ou en forme de fer à cheval, l'urolithiase, le prolapsus rénal ou l'hydronéphrose. Dans ces conditions, même un léger impact externe peut endommager l'organe.

Gravité de la blessure

Selon les symptômes cliniques distinguent plusieurs degrés de sévérité de telles lésions:

Légère - caractérisée par des modifications mineures de l'état général de la victime, aucun symptôme d'hématome, une hématurie légère et à court terme, un syndrome douloureux modéré, un traitement à domicile est indiqué; Moyenne - la victime a une hématurie prononcée, la pression artérielle diminue, le pouls devient fréquent, il peut y avoir une diminution significative du volume de l'urine, même de son absence totale. Dans la région du rein affecté l'hématome est clairement visible, le syndrome douloureux est insignifiant, souvent errant, donnant au pénis, au scrotum, à l'aine. Avec ce degré, un traitement hospitalier est recommandé; Sévère - Un état similaire est caractérisé par un choc, un syndrome douloureux intense dans la région lombaire, accompagné d'une hématurie grossière et prolongée. Condition extrêmement dangereuse nécessitant une hospitalisation d'urgence de la victime dans le but d'un traitement immédiat et d'éviter des conséquences irréversibles.

Méthodes de diagnostic et de traitement des lésions rénales

Un diagnostic efficace nécessite des méthodes de recherche instrumentales et de laboratoire. La victime subit des analyses de sang et d'urine, subit un examen aux rayons X qui permet de déterminer la présence d'un hématome, l'étendue des dommages, aide à détecter des dommages concomitants (le cas échéant). De plus, les ultrasons, l'angiographie, la cystoscopie, l'urographie, la tomographie magnétique ou par tomodensitométrie, etc. peuvent être prescrits.

En règle générale, les contusions au rein ne nécessitent pas de chirurgie, leur traitement est limité principalement par des méthodes conservatrices. Le premier affecté au repos de lit de 1,5-2 semaines. Il est recommandé d'appliquer les 24 premières heures après la blessure sur la zone touchée par le froid. Les médicaments anti-inflammatoires, hémostatiques et analgésiques sont généralement prescrits. Afin de prévenir le développement de processus infectieux, une antibiothérapie est indiquée.

S'il est impossible de déterminer l'étendue de la lésion ou s'il existe un dommage important, si une thérapie conservatrice inefficace ou la présence d'une grande surface de tissu rénal mort, une intervention chirurgicale est indiquée.

Pour soulager l'organe affecté, il est recommandé de réduire le niveau de consommation de liquide. Après 3 jours, vous pouvez commencer le traitement à l'aide de procédures physiothérapeutiques qui auront un effet résolutif et anti-inflammatoire. Les procédures les plus efficaces et les plus fréquemment utilisées sont les suivantes: électrophorèse, traitement au laser, thérapie magnétique et UHF. En utilisant de telles procédures, les hématomes et les œdèmes seront dissous, ce qui raccourcira considérablement la période de rééducation et accélérera le rétablissement.

Avec une hématurie prononcée ou une rétention urinaire, le patient est cathétérisé. En plus du régime d'alcool, il est nécessaire d'exclure tout effort physique. En quelques semaines, toute charge physique est complètement contre-indiquée.

Complications possibles

Les ecchymoses rénales s'accompagnent presque toujours de lésions supplémentaires aux organes voisins. Les complications fréquentes sont des lésions intestinales ou pulmonaires provoquant un choc pour la victime. En outre, une jambe peut détacher un vaisseau, un uretère ou un bassin, souvent caractérisée par l'absence d'hématurie.

Attention! Les lésions rénales meurtries peuvent être compliquées par une péritonite, qui, si elle est inactive, est fatale. Par conséquent, une assistance qualifiée à la victime devrait être fournie dans les prochaines années après la blessure.

L'une des complications les plus dangereuses est la rupture rénale résultant d'une lésion directe du rein. Cela se produit souvent lorsque vous frappez, pressez ou faites une ecchymose. Dans une telle situation, l'organe est pincé entre les côtes et les vertèbres lombaires, tandis que la pression du sang et de l'urine augmente, une action hydrodynamique se produit, à la suite de laquelle le rein est déchiré.

Une aide opportune et une thérapie adéquate aideront à préserver la fonctionnalité du rein affecté, qui joue un rôle crucial pour le corps.

Conséquences sur les reins

Quel est le danger d'une lésion rénale?

Un coup dans les reins peut leur causer le plus facilement des dommages - il s'agit d'une ecchymose qui se manifeste dans une situation où un coup est porté dans la région lombaire, une personne est tombée sur les jambes ou sur le dos, lorsque la pression intrapéritonéale est augmentée à court terme en raison d'une surcharge des muscles abdominaux.

Après avoir eu une ecchymose, le patient se plaint généralement de douleurs dans la région lombaire et l'état de santé général ne se dégrade pas. Le sang peut être détecté dans l'urine.

Afin d'établir la gravité de la blessure, le patient est examiné par un médecin. De telles pathologies ne nécessitent souvent pas de chirurgie.

Mécanisme de dommages

Le mécanisme de lésion du rein peut être différent. Cela dépend de la direction de l'impact et de sa force, de la localisation anatomique de l'organe, de son rapport topographique à 11 et 12 dans les côtes, à la colonne vertébrale. De plus, les caractéristiques physiques du rein, les muscles de la personne, la présence de graisse sous-cutanée, le degré de remplissage intestinal, les indicateurs de pression intra-abdominale ont une incidence sur la gravité des dommages.

Avec une lésion directe du rein, notamment une ecchymose de la région lombaire, une chute sur une surface dure, une compression sévère ou une lésion indirecte - une chute de grande taille, une ecchymose du corps ou un saut, une rupture du rein peut survenir. L'influence simultanée de plusieurs facteurs de lésion à la fois peut provoquer une compression de l'organe entre les côtes ou des processus transversaux de la vertèbre dans la région lombaire, une augmentation de la pression du liquide dans le rein.

Si des changements pathologiques ont déjà été diagnostiqués dans le rein avant d'être blessés, l'organe peut être blessé même avec de légers coups. Lorsque cela se produit, une rupture spontanée du rein, causée par un traumatisme à la région lombaire ou à l'abdomen.

Qu'est-ce qui se passe après une lésion rénale

Si les organes urinaires sont gravement meurtris, les effets sur les reins peuvent être assez graves. Les symptômes les plus courants sont les suivants: douleur prononcée, saignements, besoin fréquent d’uriner, excrétion d’urine dans les organes voisins, perturbation des organes voisins. Ces symptômes peuvent déclencher l'apparition de complications précoces ou tardives.

Les signes cliniques de lésion rénale sont variés et en corrélation avec le type et la gravité de la lésion. Tout d’abord, une triade de symptômes apparaît après traumatisation: gonflement de la région lombaire, douleur dans cette région, écoulement de sang et d’urine.

Cela fait mal au rein après l’impact dans 95% des cas de lésions isolées et les patients se plaignent toujours de douleurs associées à une blessure concomitante. La douleur se développe en raison de lésions des organes et des tissus proches du rein, de l'étirement de la capsule fibreuse, de l'ischémie du parenchyme rénal, de la forte pression sur la région péritonéale avec un hématome croissant, du blocage des canaux urinaires avec des caillots sanguins.

Par la nature de la douleur peut être aiguë, terne, donner à la région de l'aine. Des lésions rénales accompagnant souvent des nausées accompagnées de vomissements, une irritation de la paroi abdominale, une distension abdominale, une augmentation de la température corporelle sont les principales causes d'erreur de diagnostic.

Un gonflement dans la région lombaire ou dans la région sous les côtes est dû à la formation d'un hématome ou à une accumulation de sang et d'urine près du rein ou dans le tissu situé derrière le péritoine. Un gonflement est détecté dans 10% des cas. Dans le même temps, certains experts notent la présence d'une tumeur dans la région lombaire chez 43%. Les grands hématomes ou les grandes zones d'accumulation de sang et d'urine peuvent aller du diaphragme à la région pelvienne et, après deux à trois semaines, ils peuvent apparaître même au niveau du scrotum ou des cuisses.

Le symptôme le plus significatif des lésions rénales est la détection de sang dans les urines.

En plus des signes ci-dessus, des lésions atypiques qui jouent un rôle important dans l'établissement d'un diagnostic peuvent se manifester lors de lésions du rein:

  • la dysurie, qui peut aller jusqu'à la rétention urinaire totale due au blocage de la vessie par des caillots sanguins;
  • douleur abdominale basse;
  • signes d'irritation de la paroi abdominale;
  • violation du tractus gastro-intestinal;
  • symptômes d'hémorragie interne;
  • fièvre due à une pyélonéphrite ou suppuration provoquée par un traumatisme.

La gravité des symptômes cliniques associés à une atteinte rénale fermée permet de classer la lésion selon trois degrés de sévérité - ce qui est important pour mettre au point un traitement adapté.

Comment diagnostiquer et traiter une lésion rénale

Le médecin établit le fait que les reins sont endommagés, en se basant sur les plaintes du patient, l’étude des antécédents, la présence de symptômes cliniques. Cependant, l’identification du type et de la nature de la lésion peut souvent poser quelques difficultés et pour sa mise en œuvre, un examen urologique détaillé sera nécessaire. Pour chaque cas spécifique, les méthodes de diagnostic sont sélectionnées sur une base individuelle en fonction des preuves.

La plupart des experts estiment que le traitement d'un coup dans les reins devrait être effectué dans 87% des cas par des méthodes conservatrices.

En cas de lésion rénale légère ou modérée isolée avec des paramètres hémodynamiques stables et en l'absence d'indication d'intervention chirurgicale, le médecin décide de se limiter au traitement conservateur et à l'observation dynamique de la victime.

En cas de lésion légère d'un organe, le traitement peut consister uniquement en une observation continue du patient.

Le traitement conservateur des lésions isolées est réalisé à condition que l'état général du patient soit satisfaisant, qu'il n'y ait pas d'hématurie abondante, pas de signes de saignement interne, de signes d'augmentation d'hématome et de signes d'infiltration urinaire.

Le traitement conservateur implique un repos au lit strict pendant dix à quinze jours, la surveillance de l'hématocrite et de l'hémodynamique, l'utilisation prophylactique d'antibiotiques, des analgésiques, des agents hémostatiques et la prévention de la formation de cicatrices approximatives de médicaments.

Le traitement décrit est appliqué jusqu'à la cessation de l'excrétion de sang dans l'urine et, s'il est correctement effectué, il est complété dans 98% des lésions rénales.

L'observation constante du patient par le médecin permet de contrôler le processus de traitement et, si nécessaire, d'organiser de manière urgente une intervention chirurgicale ouverte, car il pourrait y avoir un risque de rupture du rein en deux phases.

Les indications absolues pour la mise en œuvre de la chirurgie sont les suivantes: hématome pulsé et de plus en plus grand et paramètres hémodynamiques instables.

(votes: 2, moyenne: 5.00 sur 5)

Qu'est-ce qu'une lésion rénale?

La lésion rénale est un type de lésion caractérisée par une hémorragie du parenchyme, mais non accompagnée d'une violation de son intégrité.

La vie moderne se caractérise par diverses situations dangereuses dans lesquelles de nombreuses personnes finissent, bon gré mal gré, tout en aboutissant à des conséquences désastreuses, avec la survenue de blessures diverses.

La nature a placé les organes rénaux dans un endroit où ils sont protégés des dommages. D'une part, ils sont protégés par les côtes et, d'autre part, par les muscles du dos les plus forts.

Mais, malgré cette défense naturelle, il est assez souvent nécessaire de souffrir et les reins, en prenant divers coups.

Une cause fréquente de blessure est un coup de rein émoussé.

Une ecchymose au rein, suivie d'un hématome, peut survenir à la suite d'une chute sur le dos, qui survient souvent en hiver, lors de conditions glacées, ainsi que lors de travaux de réparation, lorsqu'une personne tombe en arrière sur les objets situés en dessous.

Les athlètes sont confrontés à ce problème pendant l’entraînement. Les hématomes et les reins meurtris sont souvent causés par un accident de la route.

Une pression prolongée, lorsque vous portez une ceinture serrée ou un sous-vêtement trop serré, peut également causer des lésions aux organes rénaux.

Pendant les opérations militaires, une contusion aux reins survient à la suite d’une blessure par balle, tandis que presque chaque quatrième blessure est accompagnée d’une lésion de l’organe rénal. Cela est dû aux caractéristiques de l'arme à feu.

Les symptômes

Les symptômes de fractures des reins se manifestent presque instantanément, il est également facile de les diagnostiquer vous-même, mais pour éviter toute détérioration de l'état, ils vous recommandent de consulter un médecin.

Les signes les plus évidents de contusion sont la douleur, l'hématurie, l'hématome et un gonflement évident dans la région lombaire.

Des sensations douloureuses apparaissent instantanément, localisées dans la zone des dommages. La victime ressent une forte douleur aiguë dont l'intensité ne fait qu'augmenter.

L'hématurie est un facteur de confirmation de l'atteinte rénale, qui diffère selon les cas en termes de durée et d'intensité.

Bon nombre de ces deux signes tentent d'établir la gravité de la blessure. Malheureusement, cette méthode ne fonctionne pas toujours.

Lorsqu'une lésion du rein dégage un pédicule urétral ou vasculaire de l'organe rénal, l'hématurie peut être complètement absente.

Dans de telles situations, l'hématurie ne survient que le troisième jour après la blessure. En tout état de cause, une hématurie prolongée provoque une anémie, aggravant la condition humaine.

De plus, une contusion rénale peut provoquer des ballonnements, une augmentation de la pression artérielle, une augmentation de la température corporelle.

La peau du patient devient plutôt pâle, on observe un hématome au niveau de l'organe rénal endommagé, la personne ressent une faiblesse générale.

Une dégradation du bien-être peut même provoquer un état de choc. Souvent, une personne blessée a des nausées et des vomissements.

Diagnostics

Une fois que la victime a été soignée dans un établissement médical, le médecin peut déjà confirmer le fait que l'organe rénal est lésé, même en effectuant une palpation. Néanmoins, ce patient doit néanmoins être référé pour un examen de laboratoire et un instrument.

Seuls les résultats d’un examen diagnostique permettent d’établir des indicateurs hémodynamiques influençant pleinement le choix du traitement.

Lorsqu’une étude de laboratoire sur l’urine est réalisée en laboratoire, une attention particulière est accordée à la présence de sang dans celle-ci, ainsi qu’à la détermination des valeurs d’hémocrite et d’hémoglobine.

En plus des recherches en laboratoire, des diagnostics instrumentaux sont effectués.

Le médecin traitant détermine le type le plus approprié dans cette situation, après quoi il recommande au patient de subir un examen aux rayons X, un diagnostic par ultrasons, une imagerie par résonance magnétique ou une tomographie par ordinateur, une angiographie.

L'échographie est le plus souvent utilisée car, le cas échéant, le médecin sera en mesure d'évaluer visuellement l'état du rein, d'identifier les violations de l'intégrité de l'organe, les modifications de la structure et de déterminer l'emplacement de l'hématome d'un ou des deux reins.

Une radiographie de sondage permet également au médecin de déterminer le degré de dommage causé à l'organe, la présence d'éventuelles fractures osseuses et de détecter facilement un hématome sur la radiographie.

Sur la base des résultats de recherches en laboratoire, échographie, en tenant compte des plaintes de la victime, le médecin développe un plan de traitement. Le plus souvent, l'élaboration du plan a impliqué simultanément deux spécialistes: un chirurgien et un spécialiste des traumatismes.

Traitement

Le traitement dépend entièrement de la gravité de la lésion rénale. Si le dommage est caractérisé par un degré de dommage léger, aucune action médicale spéciale n'est attendue.

Dans ce cas, il suffit de fournir un repos complet au rein endommagé. Appliquez froid sur la zone de blessure. Cela vous permet de réduire l'hématurie, d'arrêter le saignement, dans les "besoins" froids et l'hématome.

Les premiers jours, il est souhaitable de passer à l'observance du repos au lit. Le médecin recommande également l'utilisation d'analgésiques pour soulager la douleur.

En cas de douleur intense, l'administration d'anesthésiques par voie intraveineuse ou intramusculaire est prescrite. La phytothérapie est utile pour les lésions rénales, car elle accélère le processus de restauration de la santé de l'organe.

Les médecins recommandent un traitement uniquement dans un établissement médical. Dans ce document, le médecin peut déterminer l'étendue de la lésion. De plus, le patient sera toujours sous contrôle.

Des tests de laboratoire sur l'urine et le sang sont effectués en permanence afin de suivre la dynamique de récupération du rein endommagé. Périodiquement, le médecin prescrit une deuxième échographie.

L'autotraitement est strictement interdit, car il est impossible d'établir un diagnostic sans un examen diagnostique.

Si la lésion rénale était trop grave et que la médecine conservatrice était inefficace, les médecins décident de procéder à une intervention chirurgicale.

Il est justifié par la présence d'une grande zone lésée dans laquelle sont observés des tissus rénaux morts.

Des complications

Les ecchymoses rénales sont rarement les seuls dommages, elles sont le plus souvent accompagnées de lésions d'autres organes internes.

Au cours de l'examen instrumental, le médecin est en mesure de détecter rapidement d'autres problèmes. Autrement, les mesures médicales visant uniquement à traiter un bleu du rein ne peuvent être couronnées de succès.

Lorsqu'une contusion rénale est établie, il est important de considérer soigneusement l'organe pour l'intégrité du pelvis, l'uretère, qui peut souvent être arraché.

Si un patient souffrait d'une pyélonéphrite, d'une pyonéphrose ou d'une autre maladie rénale chronique avant la lésion, les conséquences d'un accident vasculaire cérébral même mineur peuvent avoir des conséquences graves.

Les saignements internes, qui sont la conséquence d'une lésion rénale, provoquent respectivement l'apparition d'une péritonite. Un tel patient a besoin de soins médicaux urgents.

L'inaction avec la péritonite en développement est toujours fatale.

La complication la plus compliquée d'une ecchymose est la situation lorsque le rein est coincé entre la vertèbre lombaire et les côtes, ce qui entraîne une forte augmentation de la pression sanguine et urinaire.

En pratique médicale, cela s'appelle des effets hydrodynamiques. Une telle situation est dangereuse car si une assistance n'est pas fournie à temps, une rupture de rein se produit.

Seul un diagnostic correct, des soins médicaux opportuns et une thérapie efficace peuvent sauver le rein et assurer ses performances normales à l'avenir.

Lésion rénale à l'automne: symptômes, traitement

  • 1 raisons
  • 2 symptômes
  • 3 diagnostics
  • 4 complications
  • 5 traitements

Les lésions rénales restent un traumatisme commun auquel de nombreuses personnes sont confrontées. De tels dommages peuvent avoir des complications très graves et irréversibles. Pour éviter les effets d’une lésion rénale, vous devez connaître les symptômes et le traitement de cette lésion.

Les reins sont un organe apparié important dans le corps humain. Ils sont situés dans la région rétropéritonéale et sont protégés des influences extérieures par la masse musculaire du dos, les côtes et les fibres périrénales.

Raisons

Les lésions rénales surviennent dans une grande variété de situations de la vie. Il est utile de se familiariser avec les facteurs les plus fréquents pouvant causer cette blessure:

  • un coup aux reins (région lombaire);
  • reins meurtri en tombant sur quelque chose de solide;
  • Accidents et incidents similaires;
  • longue pression;
  • blessure domestique.

Les mécanismes de ces dommages diffèrent en fonction de la direction et de la force de l'impact externe. La position des reins par rapport aux bords inférieurs de l'homme et de la colonne vertébrale est également importante.

Les enfants courent un risque accru de telles blessures, car ils mènent un style de vie très actif et des personnes souffrant d'insuffisance rénale pathologique. Si une personne a une hydronéphrose ou une lithiase urinaire, même un effet externe mineur sur la région rénale peut entraîner une blessure similaire.

Les symptômes

Il est possible de diagnostiquer ces dommages en très peu de temps, car les symptômes d’une lésion rénale apparaissent en peu de temps:

  • douleur dans la région lombaire;
  • gonflement au site de la blessure;
  • sang dans l'urine.

Dans le cas d'une lésion rénale, les symptômes sont observés presque immédiatement, principalement dans le syndrome de la douleur au bas du dos. Dans ce cas, il peut être intense, poignardant ou tranchant.

L'œdème est formé sur le côté, où les dommages sont localisés. Parfois, la tumeur est plus grosse et atteint la zone située sous les côtes. Cela est dû à l'accumulation de sang ou à un mélange de sang et d'urine derrière le péritoine ou près des reins. L'excrétion de l'urine dans la fibre ne se produit que lors de graves contusions au rein, lorsqu'il y a violation de l'intégrité de l'organe.

L'intensité et la durée du flux d'urine en présence de sang dépendent de la gravité des dommages. Il se trouve que l'hématurie n'est pas du tout observée, cela se produit si l'uretère, le bassin ou le pédicule vasculaire se détachent. L'anémie peut se développer lorsque le sang pénètre dans l'urine sur une longue période.

Vous pouvez également observer les signes accompagnant une lésion rénale:

  • couleur de peau pâle;
  • faiblesse générale dans tout le corps;
  • nausée avec vomissements;
  • se sentir mal, éventuellement en état de choc;
  • flatulences;
  • forte fièvre;
  • hypotension ou hypertension.

Sur la base des symptômes de cette lésion, le médecin peut déterminer la gravité de la blessure lors de son examen:

  1. Facile - dans ce cas, l'état de la victime s'aggrave légèrement, la douleur dans la région lombaire est tolérable et l'urine avec du sang est insignifiante. L'hématome avec une sévérité légère est absent.
  2. Le degré moyen - la victime peut être observé pouls rapide et pression artérielle basse. L'hématurie est également prononcée et la dysurie est possible. Il y a un hématome clair dans la zone endommagée. La douleur dans ce cas est insignifiante, mais elle peut ne pas avoir une localisation exacte - la région de l'aine, le bas de l'abdomen, le bas du dos ou les organes génitaux.
  3. Grave sévérité - la victime a une très forte douleur, qui peut être accompagnée d'un effondrement et d'un choc. L'hématurie se poursuit pendant une longue période avec une augmentation progressive. La victime doit être immédiatement hospitalisée pour éviter des complications et conséquences graves.

Souvent, en cas de lésion rénale, les symptômes peuvent être causés par d’autres blessures survenues lors d’un accident. Il peut s'agir d'une fracture des côtes, d'une lésion du foie ou des poumons, etc. Par conséquent, si l'on soupçonne des reins meurtris, il est recommandé de se rendre rapidement à l'hôpital pour un diagnostic plus approfondi et, si nécessaire, un traitement approprié.

Diagnostics

Après un examen médical, la victime doit subir une série de tests de laboratoire afin de diagnostiquer avec précision les dommages. Dans ce cas, le patient subit une analyse de sang et d'urine, ainsi qu'un examen aux rayons X pour détecter un éventuel hématome et des lésions. Dans certains cas, des procédures de diagnostic supplémentaires sont prescrites:

  • échographie;
  • l'angiographie;
  • IRM ou CT;
  • la cystoscopie.

Le moyen d’examen le plus sûr et le plus informatif est l’échographie. Il peut identifier avec précision tous les changements structurels dans les reins et la présence ou l'absence d'hématomes internes.

Après avoir suivi toutes les procédures de diagnostic, le médecin peut déterminer le tableau clinique exact et prescrire le traitement approprié. Avec une gravité légère, vous pouvez traiter une lésion rénale à la maison en suivant strictement les recommandations du médecin traitant.

Des complications

D'autres lésions graves sont souvent associées à des lésions rénales:

  • lésion pulmonaire;
  • fractures des côtes;
  • dommages intestinaux, etc.

Afin d’exclure d’autres dommages éventuels, il est nécessaire de subir un examen complet et de déterminer le diagnostic exact. Des blessures supplémentaires peuvent amener le patient à un état de gravité extrêmement grave et, dans certains cas, même à un état de choc. Si les organes abdominaux sont touchés, la victime développe souvent le symptôme d'un abdomen aigu.

Les patients ont souvent une rupture rénale. La cause est généralement une contusion lombaire grave, une compression rénale ou un coup direct. À la suite d'un tel impact, le rein peut être serré avec des côtes ou des segments de la colonne vertébrale. Si une atteinte rénale a déjà été diagnostiquée chez une victime, par exemple une pyonephrose, la lésion de cet organe peut être provoquée même par un effet mineur sur la région lombaire. Les conséquences de tels dommages peuvent être une péritonite, entraînant une pénétration d'urine et de sang dans la cavité abdominale, et une hémorragie interne excessive conduisant à une anémie.

Si vous n'allez pas rapidement à l'hôpital pour une aide qualifiée, en cas de complication, la victime peut même être mortelle. Par conséquent, lorsque les symptômes sont détectés, la première chose à faire est d'hospitaliser la victime. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, vous devez appeler la brigade des ambulances.

Traitement

En règle générale, pour les lésions rénales, le traitement est effectué uniquement par des méthodes conservatrices sans intervention chirurgicale. La victime doit être placée au repos pendant une période pouvant aller jusqu'à deux semaines, période au cours de laquelle elle devrait être au repos. Le premier jour après avoir subi des dommages, il est nécessaire d'appliquer froid sur la région blessée, ce qui aidera à soulager la douleur et le gonflement de la région blessée.

Pour les lésions rénales, le traitement peut nécessiter une intervention chirurgicale urgente si certains facteurs l'indiquent:

  • il n'y a aucun moyen d'identifier avec précision la gravité de la blessure;
  • extravasation urinaire grave;
  • volume de lésion tissulaire rénale;
  • si, au cours d’un traitement conservateur, l’état du patient s’aggrave.

Lorsqu'une hématurie prononcée et une rétention urinaire prolongée sont observées, un cathéter doit être inséré dans le patient. Si le patient a une douleur intense et croissante, le médecin prescrit un médicament contre la douleur.

Afin de soigner un rein fracturé dans les plus brefs délais, il est impératif de réduire la quantité de liquide consommée, afin de minimiser le stress sur les reins. L'activité physique pendant la période de récupération n'est également pas recommandée. Après quelques jours de traitement conservateur, vous pouvez appliquer des procédures thermiques. Dans ce cas, la chaleur contribuera à la résorption rapide de l'hématome et réduira le gonflement dans la zone endommagée. De plus, pour une récupération rapide, il est recommandé de suivre les procédures suivantes:

Parmi les différentes blessures, une contusion rénale peut être très dangereuse, car les organes qui participent activement à l'entretien du corps humain sont affectés. Par conséquent, en cas d'une telle blessure, il est nécessaire d'aller à l'hôpital. Seul le personnel médical qualifié sait exactement quoi faire lorsqu'un rein est meurtri et comment prévenir des complications et conséquences graves.

Lésion rénale à la chute: symptômes et traitement après un AVC

Le corps humain peut être facilement blessé. Fractures, luxations, ecchymoses, fractures - les blessures les plus courantes. Tous ces types de blessures appartiennent, dans la plupart des cas, au système ostéo-articulaire, et les ruptures et les contusions peuvent blesser les organes internes. Par exemple, la contusion rénale n’est pas aussi courante que la contusion des membres ou des articulations. Cependant, notre article essayera de comprendre les causes de cette blessure, ainsi que la façon de traiter une lésion rénale, le cas échéant.

Signes de lésion rénale

Les reins sont bien protégés par les muscles du dos, les côtes et la capsule de graisse entourant chacun de ces organes couplés. Cependant, en tombant sur le dos ou en heurtant les reins avec un objet contondant, il provoque une meurtrissure du rein ou de ses segments individuels. Lorsque cela se produit, les tissus du corps sont endommagés, sans saignement externe ni déformation. Le plus souvent pour des soins médicaux, ayant un signe de lésion des reins, faites appel aux blessés et aux athlètes.

Chez les personnes qui ont le rein meurtri, les symptômes se font sentir immédiatement, ils se présentent comme suit:

  • Douleur lancinante dans les reins;
  • Les régions sous-costales ou lombaires du dos ont un gonflement;
  • Selon le degré d'atteinte rénale, une certaine quantité de sang (hématurie) peut être présente dans l'urine: plus le sang est gros, plus les dommages sont importants;
  • En cas de blessure grave, un hématome du rein ou un hématome sous-capsulaire peut se former. Des urines sanglantes peuvent également être observées dans les tissus adipeux péri-rénaux ou dans l'espace rétropéritonéal.
  • La détérioration générale de la santé de la victime due à une blessure et à une altération de la fonction rénale.

Attention! Si vous avez repris les reins et que vous ressentez une légère indisposition, consultez immédiatement un médecin. Les conséquences de la blessure sont plus faciles à prévenir au stade initial que de traiter les complications pendant une longue période. Ignorer mon état ne peut pas être, il est lourd de conséquences sérieuses, jusqu’à l’échec complet des organes vitaux du travail et de la mort.

En cas de lésion rénale, on peut noter des symptômes non typiques de la lésion elle-même, mais indicatifs de l'état général du patient et du trouble fonctionnel des fonctions rénales:

  • Nausées et vomissements;
  • Douleur dans le bas-ventre;
  • Peau pâle;
  • La fièvre;
  • Hypertension artérielle;
  • Parésie intestinale;
  • La rétention d'urine due à la formation de caillots sanguins a bloqué l'uretère et gêne le flux normal d'urine et d'autres symptômes.

Attention! Afin de poser un diagnostic précis et de recevoir un traitement adéquat des lésions rénales, il est nécessaire de contacter un établissement médical afin de faire appel à un spécialiste qualifié et d'effectuer un autre examen médical et de laboratoire sur l'état des organes internes et de l'étendue de leurs dommages.

Classification par blessure

La direction de l'impact, sa force, sa concentration, son point d'application affectent la région du rein qui sera endommagée. En outre, le développement de la musculature lésée, l'épaisseur de la couche adipeuse sous-cutanée, la distance entre les reins et les côtes, la pression à l'intérieur du péritoine et la plénitude de l'intestin au moment de l'impact ont une influence considérable sur le degré de blessure. Une lésion rénale peut avoir une localisation:

  • Dans le domaine du pédicule vasculaire;
  • Dans le segment supérieur;
  • Dans le segment inférieur;
  • Le corps entier du rein peut être endommagé.

De plus, diverses complications peuvent survenir parallèlement à la blessure.

Selon les signes cliniques, il existe 3 degrés de contusion:

  1. Légère gravité. Douleur modérée dans la colonne lombaire, hématurie légère et à court terme. L'état général du patient avec des violations mineures. Avec ce degré de gravité, il n’ya pas d’irritation du péritoine et des hématomes;
  2. Gravité moyenne. La douleur est insignifiante et peut être nomade, à l'aine, aux organes génitaux et dans le bas de l'abdomen. Il y a une diminution de la pression artérielle et du pouls rapide, une hématurie sévère. Les caillots sanguins accumulés dans l'uretère peuvent provoquer des coliques. Une dysurie peut être observée (jusqu'à la rétention urinaire complète). L'état général de la personne touchée est qualifié de moyen. Un hématome est clairement observé dans la zone touchée. À un degré de lésion donné, un traitement est nécessaire en milieu hospitalier;
  3. Blessure grave Elle se caractérise par un choc et un collapsus, une douleur intense dans la zone touchée. Il y a une hématurie grossière progressive prolongée. L'état général de la victime est qualifié de grave. Avec ce degré, une hospitalisation urgente est nécessaire pour éviter la survenue de conséquences graves et le décès.

Diagnostic de traumatisme

Avec des paramètres hémodynamiques stables, un examen complet du patient présentant des lésions rénales est effectué. La première étape consiste à analyser l’urine afin de déterminer le niveau de sang dans l’urine. En outre, les taux d’hémoglobine et d’hématocrite dans le sang de la victime sont surveillés.

Pour le diagnostic instrumental et déterminer l'étendue de la lésion est utilisé:

  • Échographie (échographie) de tout le système urinaire et des organes internes du patient;
  • Examen aux rayons X;
  • Angiographie;
  • Résonance magnétique et tomodensitométrie.

À l'aide de la radiographie, qui sert de base au diagnostic, il est possible de déterminer le degré de dommage et sa localisation, la présence d'hématome dans le péritoine, de fractures osseuses et d'autres blessures connexes.

L'échographie est considérée comme une méthode de diagnostic sûre et informative, qui permet de déterminer avec assez de précision les modifications structurelles des organes, ainsi que la présence éventuelle d'hématomes et leur localisation.

Faites attention! On a recours à l'intervention chirurgicale nécessaire lorsque les symptômes deviennent plus prononcés et que l'état du patient s'aggrave, et que toutes les méthodes de diagnostic susmentionnées n'ont pas donné de résultats satisfaisants.

Complications après une blessure

En règle générale, les bleus des organes internes ne sont pas isolés, des dommages sont également observés dans les organes et systèmes adjacents. Par conséquent, afin d'exclure d'autres blessures (par exemple, les intestins ou les poumons), un examen complet de la victime est effectué. Si des lésions surviennent dans d’autres organes et systèmes, l’état du patient est qualifié de grave et de choc.

En ce qui concerne les reins, il est nécessaire d'exclure la probabilité de séparation du pelvis rénal, du pédicule vasculaire alimentant l'organe et de l'uretère. Si l'un de ces signes est détecté, il peut ne pas y avoir de sang dans les urines (du moins pour la première fois) et une hématurie apparaît au bout de quelques jours. En cas de compression du corps ou de coup violent dans la région lombaire, une rupture du rein peut survenir. Cela peut être le résultat d'un pincement de l'organe entre les côtes et des segments de la vertèbre lombaire ou d'une augmentation de la pression dans les reins, dans l'urine ou dans le sang.

Faites attention! Pour la violation de l'intégrité du rein, une petite force est suffisante si la victime souffrait de maladies rénales chroniques avant la lésion, telles que: pyonéphrose, pyélonéphrite et autres.

Si du sang et de l'urine pénètrent dans la cavité abdominale à la suite d'une blessure, une péritonite peut se développer. Et à la suite d'un saignement interne grave, une anémie est observée. En raison de ces phénomènes, la mort peut survenir si des sensations désagréables après une ecchymose surviennent, il est urgent de faire appel à un médecin.

Traitement des lésions rénales

Dans la majorité des cas bénins, le patient se voit offrir le repos au lit et le repos complet, ainsi qu'un traitement symptomatique à l'hôpital, dans la mesure où il permet un examen complet du patient et élimine le développement de complications. Il est nécessaire d'être à l'hôpital jusqu'à ce que les symptômes soient complètement localisés. traitement des ecchymoses au rein

Dans les situations plus graves, chez les patients ayant subi une lésion rénale, un traitement chirurgical est proposé, pour lequel les indications suivantes sont disponibles:

  • L'impossibilité de déterminer l'étendue des dommages par l'une des méthodes de diagnostic instrumentales existantes;
  • Avec la défaite d'une grande surface de tissu rénal et sa non-viabilité;
  • Dommages étendus;
  • L'urine pénètre dans les tissus adjacents dans une large mesure;
  • En cas d'effet insatisfaisant du traitement conservateur.

Avec la douleur, on prescrit au patient des médicaments pour soulager ces symptômes (analgésiques), notamment par voie intramusculaire et intraveineuse. Avec une hématurie importante, un cathéter est inséré pour éviter le blocage de la lumière du tractus urinaire par des caillots sanguins.

Immédiatement après l'ecchymose, il est recommandé d'appliquer froid sur la zone touchée afin d'éviter l'enflure et de soulager la douleur. La quantité de liquide consommée diminue, l'effort physique est complètement exclu pendant plusieurs semaines après la blessure. Quelques jours plus tard, avec la dynamique positive du traitement, des procédures thermiques favorisant la résorption des hématomes et du gonflement peuvent être prescrites au patient. L'électrophorèse, l'UHF, la magnétothérapie et d'autres procédures de physiothérapie accélérant la guérison du patient peuvent également être prescrites.

Dans le cas d'une blessure légère, le traitement est possible à domicile, mais uniquement avec une surveillance opportune de l'état et des visites régulières chez le médecin traitant. Il sera également nécessaire de donner régulièrement du sang et de l’urine à des fins d’analyse, de se soumettre à une échographie et à d’autres études permettant de dépister des images de l’état du patient. Avec un traitement rapide et le respect de toutes les procédures prescrites, ainsi qu'une attitude positive, il est possible de préserver l'efficacité des reins - un organe humain vital.